Vous êtes ici : Accueil > Formation > Formations hybrides > Dispositif "plus de maîtres que de classes" (PACTE)
Publié : 13 décembre 2013
Format PDF Enregistrer au format PDF

Dispositif "plus de maîtres que de classes" (PACTE)

0 vote

Parcours à distance

Suite à la session en présentiel du 11 décembre, il s’est dégagé un certain nombre de pistes de réflexion que nous vous proposons de poursuivre par l’intermédiaire de parcours thématiques.

Ce travail à distance est reconnu à hauteur de 3 heures de formation.
Les enseignants de l’école doivent suivre chacun des trois parcours proposés.

Ce travail peut se mener seul ou lors de réunions d’équipes (notamment celles consacrées à la régulation du projet PACTE, ou en conseil de cycles ou de maîtres) pendant lesquelles on peut mettre en débat les idées fortes des documents lus.

Les thèmes :

  • 1/ La co-intervention
  • 2/ Le travail de groupe
  • 3/ La collaboration, la coopération dans la classe

Parcours n°1 : autour de la co-intervention

L’approche proposée par le document de l’Académie de Lyon met en réflexion l’idée qu’à l’intérieur de chaque séance, il existe des moments « clés » qu’il s’agit de bien repérer et pendant lesquels l’intervention du maître supplémentaire peut être ajustée en fonction de la tâche.

Vous trouverez également trace du document qui propose 6 formes possibles de co-intervention présenté lors de la session en présentiel.

Parcours n°2 : autour du travail de groupe

Document : les différents types de groupes plutôt ciblé maternelle mais présente les enjeux du travail de groupe (fonctions sociale, cognitive, psychologique) qui est tout à fait transférable à l’école élémentaire.

Document de Meirieu : porte notamment la réflexion sur les finalités du travail de groupe (quels objectifs de ce type de travail)

Document « aide au travail de groupe » : porte la réflexion sur le « comment apprendre à travailler en groupe », quelques situations pour apprendre à travailler en groupes

Parcours n°3 : autour de la coopération dans la classe

Document UNIGE : porte la réflexion sur les types d’interactions sociales (collaboration, coopération et tutorat)

Coopérer, ça s’apprend. Développer l’entraide entre les élèves ne peut pas s’improviser. Ce document propose une démarche pour organiser l’aide, pour apprendre aux élèves à aider comme à se faire aider.

Cet autre texte écrit par Eveline Charmeux indique que coopérer est une dimension essentielle de ce que les élèves viennent découvrir et maîtriser à l’école.

Un exemple de coopération "A deux pour apprendre à écrire"

Un autre exemple de collaboration en lecture pour mieux comprendre