Horaire & contact

Lundi,mardi, jeudi et vendredi
8h à 12h - 13h30 à 17h00
 
mercredi : 8h à 12h

15, avenue de Sierre - Bât. 26
07200 AUBENAS

04 75 35 68 33
ce.dsden07-ien-cevennes-vivarais@ac-grenoble.fr
Informations
Documents
en téléchargement
Archives Animations
Estime de soi

Estime de soi et apprentissage
 
14 mars 2012

Francine Delenne, Conseillère pédagogique ASH07

Mise à jour septembre 2012: Synthèse des productions des enseignants


 
Programmes de 2008
 
[…] C’est en proposant aux élèves un enseignement structuré et explicite, orienté vers l’acquisition des savoirs de base, et en leur offrant des entraînements systématiques à la lecture, à l’écriture, à la maîtrise de la langue française et des mathématiques, ainsi que de solides repères culturels, qu’on les préparera à la réussite.
 
Le véritable moteur de la motivation des élèves réside dans l’estime de soi que donnent l’apprentissage maîtrisé et l’exercice réussi […].
 
Extrait des Programmes d’enseignement de l’école primaire, BO n°3, 19 juin 2008
 
 
Une conception développementale du soi et de l’estime de soi
 
Avant 5 ans : émergence du soi
 
- L’enfant ne voit que ses qualités : il se décrit de manière extrêmement positive, irréaliste.
- Il énonce sans cohérence des performances.
- Le concept de « soi » est limité au concret.
- Egocentrique, l’enfant est incapable de se comparer aux autres.
- Les bases de l’estime de soi sont en train de se construire.
 
Illustration :
« J’ai 4 ans et demi, moi. Je vis dans une grande maison avec mon papa, ma maman et mon grand frère Tom et mon chien. Mon papa il travaille à la banque. J’ai des cheveux blonds et une chambre avec un grand lit rose, et des poupées, et des jouets… Je connais les lettres et je sais compter jusqu’à 1000. »
 
De 5 à 8 ans : expansion du soi
 
- Grâce à la complexification des capacités cognitives, à la multiplication des expériences, le « soi » se différencie.
- Les illusions positives sur soi perdurent : l’enfant surestime encore ses compétences.
- La description de soi est encore très concrète.
- L’enfant devient peu à peu capable de se comparer à lui-même et aux autres.
 
Cinq domaines de compétences commencent à s’autonomiser :
- École
- Conduite
- Social
- Apparence physique
- Compétence sportive
 
Illustration :
« Moi j’ai six ans. Je vais à l’école et j’ai plein d’amoureuses. Et pis je travaille bien. Maintenant je sais lire. Ma maman elle est fière de moi. En plus je cours vite, encore plus vite que Théo, et même plus vite que mon papa ».
 
Après 7/8 ans : naissance de l’estime de soi
 
7/8 à 11/12ans :
- L’enfant est capable de porter une appréciation sur ses capacités cognitives.
- Il prend conscience de ses points forts et de ses points faibles.
-.Il commence à coordonner et hiérarchiser des connaissances de soi différentes.
- Il se compare aux autres de manière plus fine.
- Il est capable d’autocritique.
- Il est sensible à l’opinion des autres et peut désormais internaliser les évaluations portées sur lui.
 
Illustration :
« J’ai neuf ans. A l’école, mes résultats sont assez moyens, sauf en maths, là j’ai des bonnes notes.
Ma copine, elle, c’est le contraire, c’est en français qu’elle est douée. Moi, je n’aime pas le français. »
 
Adolescence
 
11/12 ans à 15-18 ans
- Les capacités d’abstraction s’installent et permettent une confrontation entre le soi réel et le soi idéal.
- La connaissance de soi s’affine encore selon les domaines de compétences et les contextes.
- La comparaison sociale avec les pairs est très active, et le jeune y est très sensible.
- La préoccupation de savoir ce que les autres pensent de lui est centrale .L’apparence physique est majeure.
- Progressivement le jeune va être en mesure de forger des projets personnels.
 
Illustration :
.« Au collège j’ai beaucoup de copains. On rigole bien ensemble. Je travaille pas mal, mais je ne veux pas non plus être l’intello de la classe. Plus tard je voudrais être architecte. Je suis plutôt beau gosse, sportif, et j’ai de l’humour. J’aime bien faire rire les autres, mais ça ne plaît pas beaucoup aux profs ».
 
Le soi est une structure hiérarchisée
 
AP_Estime_structure.png
 
 
Concept de soi et Estime de soi
 
AP_estime_concept_et_image.jpg
 
Composantes de l’estime de soi
 
AP_estime_composante.png
 
Le sentiment de sécurité
 
Le sentiment de sécurité est un besoin universel qui se fonde sur l’attachement précoce et se constitue au fil des relations et des expériences que fait l’enfant.
 
Sécurité physique :
- Satisfaction des besoins physiologiques.
 
Sécurité psychologique :
- Un amour inconditionnel,
- Un environnement stable,
- Des relations aux autres stables.
 
Grâce à cette stabilité l’enfant va repérer les attentes des adultes, il va prévoir leurs réactions, accepter les limites et développer sa confiance.
 
Sentiment d’identité
 
Peu à peu l’enfant prend conscience
- de ses points forts et ses points faibles,
- de ses différences.
- Il se découvre comme être unique.
 
C’est la base du sentiment d’identité.
 
Sentiment d’appartenance
 
Partant du cercle familial initial, l’enfant va s’ouvrir au monde social. Le sentiment d’appartenance au groupe des pairs est très important pour la construction de l’estime de soi, car au travers du regard des autres l’enfant prend conscience de sa valeur.
 
Sentiment de compétence
 
- Le sentiment de compétence va se développer au travers des réussites.
- L’expérience du succès engendre la motivation pour les apprentissages et permet la persévérance devant la difficulté.
- La réussite rehausse l’estime de soi.
- Attention à ne pas confondre réussite et performance. Le stress de performance commence très tôt et peut bloquer l’enfant.
 
 
"S'aimer soi-même, c'est le début d'une histoire d'amour qui va durer toute la vie".
Oscar Wilde.
 
Apprentissages et estime de soi
 
- Regroupement par cycle
- Un rapporteur par groupe
- Sur quelles composantes de l’estime de soi l’école peut-elle avoir un effet ?
- Citer des attitudes, des activités à développer au sein de la classe pour favoriser l’estime de soi des élèves.
 
Synthèse des productions des enseignants
à l'issu de l'animation.

  
Dossiers à télécharger :

 
 
 
 

Des outils pour la classe :

- "Les petits plongeons", Chantale, Métivier, Louis Cartier, Les éditions de la Chenalière.

- "Quand les tout-petits apprennent à s'estimer", Germain Duclos, Denise Bertrand, Edtions du CHU Sainte-Justine.

- "Guide éducatif sur la réparation et l'estime de soi", Louis Cartier, Chantale Métivier, Atelier Bleu M"ajjjiiik.




 
 

Date de création : 14/05/2012 - 16:09
Dernière modification : 04/09/2014 - 09:27
Page lue 4015 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Sécurité
dans les écoles
- DUER
- PPMS
- Consignes (accès restreint)
Sortie extérieure
avec nuité
Recherche



^ Haut ^