Parlement des enfants - 23ème édition

23ème PARLEMENT DES ENFANTS
PROPOSITION DE LOI,
visant le bon usage du numérique,
présentée par les élèves de CM2,
de l’école primaire française de Genève,
de la circonscription des Français de Suisse et du Liechtenstein

EXPOSE DES MOTIFS

Mesdames, Messieurs,
Nous avons la chance de vivre dans un monde où les technologies du numérique nous facilitent le quotidien. Nous pouvons simplement communiquer avec nos proches lorsqu’ils sont éloignés. Nous pouvons faire nos achats, de la maison, dans des magasins en ligne, ouverts 24h sur 24h. Nous avons accès à toute la connaissance du monde, du bout des doigts, instantanément.
Cependant, tous ces bienfaits sont parfois détournés et peuvent devenir des dangers. Les enfants peuvent être contactés facilement par des personnes mal intentionnées qui se font passer pour des copains. Les magasins en ligne peuvent être des escroqueries. Les grands groupes informatiques collectent nos données personnelles qu’ils peuvent utiliser à mauvais escient ou ils peuvent se faire pirater nos coordonnées bancaires. Enfin, les informations peuvent être fausses, exagérées ou basées sur des rumeurs, comme les nombreuses infox qui circulent sur internet.
Ainsi, de la même façon que se déplacer en vélo n’est pas sans danger, faire usage du numérique ou d’internet doit s’apprendre dès le plus jeune âge. Connaître et comprendre les droits et les devoirs de notre vie numérique sont des enjeux fondamentaux pour se protéger et évoluer en toute sécurité dans ce monde virtuel, qui prend de plus en plus de place dans notre monde réel.

PROPOSITION DE LOI

ARTICLE 1 :
Les élèves de cycle 3(CM1, CM2 et 6ème) préparent et passent un permis du numérique à l’école. Cet examen présente internet, les réseaux sociaux, explique les dangers et donne les moyens de s’en protéger. Ce permis présente les droits et les devoirs d’une vie numérique. Il est inscrit aux programmes scolaires.

ARTICLE 2 :
Le numéro de permis est exigé pour toutes les nouvelles inscriptions de mineurs, pour un compte de courrier électronique ou pour les réseaux sociaux, en France.

ARTICLE 3 :
L’Education nationale développe une plateforme de formation et d’examen au permis du numérique. Cette plateforme permet de passer le permis ou de le renouveler, pour ceux qui le souhaitent.

Article précédentProjet En-quête de mémoire