retour à la page d'accueil retour à la page d'accueil
telephone enveloppe arobasecontact     Ecrire un mel Plan du site

Allergies

L’accueil de l’enfant allergique

L’allergie correspond à une réaction immunologique anormale de l’organisme vis-à-vis d’une substance étrangère.

L’allergie peut se traduire par différentes réactions cliniques des plus bénignes aux plus graves :
 éruptions cutanées,
 poussée aiguë d’urticaire,
 eczéma,
 asthme,
 rhinite,
 conjonctivite,
 oedème du visage ou de la gorge (oedème de Quincke),
 troubles digestifs (vomissements, douleurs abdominales, diarrhées)
 choc anaphylactique caractérisé essentiellement par une chute de la tension artérielle.

La variété des signes cliniques rencontrés exclut que cette fiche puisse décrire tous les cas de figure mais les textes et adresses utiles ici seront consultables pour plus de détails.

LES CONDITIONS D’ACCUEIL À L’ÉCOLE

 Poser la question lors de l’accueil de tout enfant de l’existence ou non d’allergie.


En cas de doute sur la gravité de celle-ci solliciter le médecin de P.M.I. ou le médecin scolaire pour qu’il contacte la famille et le médecin traitant ou le spécialiste.


 Eviter autant que possible la multiplication des allergènes dans les écoles.

 Proscrire dans les classes tout animal (oiseaux, rongeurs tout particulièrement)

 Parfois proscrire certaines plantes, le latex, les noix et noisettes etc..

 Pour les enfants soufrant d’allergie bénigne (l’allergologue ne prévoit pas d’administration de médicaments en urgence). Le projet d’Accueil Individualisé n’est pas nécessaire.

 Pour les enfants requérant l’administration de médicaments en cas de crise, établir un Projet d’Accueil Individualisé, auquel toutes les structures d’accueil seront associées (ne pas oublier les personnels en charge du restaurant scolaire, de l’accueil garderie, de l’animation sportive etc..) et bien sûr les médecins et infirmières (PMI, scolaire, traitant,allergologue selon les cas).

Ce Projet d’Accueil Individualisé décrira précisement les différentes mesures à prendre suivant le contexte :

 le régime, les médicaments et leur voie d’administration, leur lieu de stockage.

 les aménagements pédagogiques (ex : en EPS)

 la restauration (ex : « simple exclusion des fraises » ou « panier repas fourni par la famille »)

 les éventuelles prises en charge complémentaire de l’enfant

 le protocole médical :

  • ordonnance du médecin allergologue
  • autorisation parentale d’administration des médicaments requis
  • composition de la trousse d’urgence disposée à l’école
  • composition de la (des) trousse (s) d’urgence suivant les activités, en précisant qui la détient (l’enfant/autre)

 le protocole d’intervention en cas d’urgence

 l’accord parental pour transmission du PAI au SAMU

ADRESSES UTILES

AFPRAL, Association Française pour la Prévention des Allergies

B.P. 12 - 91240 Saint-Michel-sur-Orge

Tél : 01 48 18 05 54/ Fax : 01 48 18 06 14

www.prevention-allergies.asso.fr

E-mail : afpral@prevention-allergies.asso.fr


TEXTES ET DOCUMENTS

PAI : Circulaire N° 2001-118 DU 25.06.2001

PAI : circulaire n° 2003-135 du 08.09.2003



4773 visites - Publié le 22 novembre 2005 par Santé Scolaire







Mentions légales | Webmestre | Plan du site | Contacts | Rédaction logo academie logo Canopé 74 logo Eduscol reduit