retour à la page d'accueil retour à la page d'accueil
telephone enveloppe arobasecontact     Ecrire un mel Plan du site

Animaux à l’école


CONSIGNES À RESPECTER


La zone de captivité devra être séparée de la zone des activités scolaires ou de restauration.

Les risques de contamination découlent d’un contact direct avec l’animal.

 Port de gants et lavage systématique des mains après toute opération de soins aux animaux

 Vérifier des vaccinations Tétanos et BCG chez tous les enfants

Consultation vétérinaire pour l’animal afin de :

 Mettre à jour les vaccinations (chien, chat)

 Faire préciser le régime alimentaire le mieux adapté : malnutrition ou déséquilibre alimentaire favorisent l’infection

 Euthanasie obligatoire de l’animal seulement en cas de tuberculose et rage

L’animal est rarement malade, alors que l’homme est souvent révélateur de son infection.




PRINCIPAUX RISQUES INFECTIEUX HUMAINS LIÉS À L’ÉLEVAGE DES PETITS ANIMAUX DOMESTIQUES EN MILIEU SCOLAIRE


Rongeurs

 Infections bactériennes : Bacilles du genre « Yersinia » présents dans le tube digestif (Hamsters, Cobayes). La souillure des mains lors de manipulations des animaux et litières provoque une gastro-entérite chez l’homme avec parfois simulation d’une crise d’appendicite.

 Infections virales : Possibilité de méningite lymphocytaire (Armstrong) surtout liée au hamster doré

 Infections Mycosiques : Ces dermatophytes sont surtout présents dans les poils, les ongles ou griffes (hamsters, cobayes, lapins). Les spores entrent dans la peau de l’homme lors des manipulations, le pelage de l’animal reste sain en règle générale.

 Manifestations allergiques

  • irritations cutanées : urticaire, eczéma
  • rhinites allergiques, conjonctivites, déclenchements de crises d’asthme
Cas particulier : le rat

 Leptospirose : atteinte du foie, des reins

Oiseaux

Les oiseaux peuvent transmettre à l’homme :

 Psittacose : syndrome infectieux avec manifestations broncho pulmonaires (perroquets,perruches).

 Ornithose : infection pseudo grippale.

La contamination survient par manipulation des oiseaux malades ou inhalation des poussières contaminées par déjections et maintenues en suspension dans l’air par les battements d’ailes.

Il est à signaler que les perroquets peuvent être contaminés par la bacille de la tuberculose humaine et en devenir des agents disséminateurs.

Tortues

Elles peuvent transmettre la typhoïde (salmonella typhi) ou des gastro-entérites graves (salmonelloses).

Ces animaux sont fréquemment porteurs sains de salmonelles et c’est l’homme qui déclenche l’infection.

Depuis 1979, le Ministère de la Santé a fait interdire l’importation de tortues en provenance de certains pays.

Le Chat

Il peut transmettre la toxoplasmose, la lymphogranulomatose bénigne et différentes mycoses.

À noter la transmission toujours possible du tétanos consécutive aux morsures, griffures, ou coups de bec accidentels.


5057 visites - Publié le 28 juin 2005 par Santé Scolaire







Mentions légales | Webmestre | Plan du site | Contacts | Rédaction logo academie logo Canopé 74 logo Eduscol reduit