retour à la page d'accueil retour à la page d'accueil
telephone enveloppe arobasecontact     Ecrire un mel Plan du site

Le médecin scolaire

Le médecin de l’Education Nationale est chargé des actions de prévention individuelle ou collective et de la promotion de la santé.
Ces actions sont menées auprès de l’ensemble des enfants scolarisés que ce soit dans les écoles (maternelles ou élémentaires), les collèges ou les lycées. Ses missions ont été définies dans une circulaire du 12 janvier 2001 , le médecin travaille en équipe avec une ou plusieurs infirmières, les assistantes sociales et les secrétaires.
Chaque médecin est rattaché à un Centre Médico-Scolaire. Il a la responsabilité d’un secteur géographique comprenant de nombreux établissements, souvent un ou plusieurs lycées, des collèges et les écoles qui s’y rattachent.

Le médecin réalise des bilans de santé, centré le plus souvent sur les apprentissages, en équipe avec l’infirmière. Il assure un suivi médical spécifique de certains enfants prioritaires comme les enfants porteurs de handicap (Projet Personnalisé de Scolarisation PPS) et les jeunes élèves atteints de maladies chroniques (projet d’accueil individualisé PAI), les jeunes présentant des troubles des apprentissage (projet d’accueil personnalisé PAP). Cette activité qui est la plus connue du public ne représente que 50% de son activité. En effet, il a également en charge d’identifier les besoins de santé particuliers à son secteur et d’élaborer des programmes de suivi et de prévention prenant en compte les problèmes de santé prédominants et les facteurs de risques prioritaires.

Le médecin de l’Education Nationale a alors un rôle important de conseiller technique en matière de prévention sanitaire auprès des Inspecteurs de l’Education Nationale, des Chefs d’établissement et des Directeurs d’écoles de son secteur d’intervention. Il entretient le dialogue avec les jeunes scolarisés et leurs parents et sert de référent santé au sein de la communauté éducative.

Le médecin scolaire intervient pour la protection des enfants en danger ou victimes de mauvais traitements. Il est en liaison avec le Parquet des Mineurs et le Conseil Général pour effectuer les signalements ou informations préoccupantes nécessaires.

Le médecin scolaire conçoit en partenariat avec ses collègues et les enseignants des actions d’éducation pour la santé auprès des élèves et des parents. Ces actions sont axées sur des apprentissages dans un premier temps à l’entrée de l’école maternelle, puis par la suite en fonction des problèmes de santé repérés. Elles recouvriront des thèmes aussi divers que la prévention de la maltraitance et des abus sexuels, l’hygiène bucco-dentaire, les transformations pubertaires ou le tabagisme. Certains programmes sont étendus à toute une tranche d’âge comme l’éducation à la sexualité au collège ou la maîtrise des risques professionnels en lycées professionnels ou technologiques. D’autres sont plus ciblés.

Le médecin scolaire participe à la surveillance de l’environnement scolaire, notamment en matière d’ergonomie, d’hygiène et de sécurité.

Le médecin scolaire siège à diverses commissions d’orientation ou d’appel, le service de médecine scolaire est présent à l’Equipe Pluridisciplinaire d’Evaluation de la MDPH et à la Commission Départementale d’Orientation vers les Enseignements Adaptés.



 Devenir Médecin Scolaire

Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur le site du Rectorat de Grenoble : (Diplômes requis, concours...)




11168 visites - Publié le 3 octobre 2013 par Santé Scolaire







Mentions légales | Webmestre | Plan du site | Contacts | Rédaction logo academie logo Canopé 74 logo Eduscol reduit