retour à la page d'accueil retour à la page d'accueil
telephone enveloppe arobasecontact     Ecrire un mel Plan du site

SCIENCES ET TECHNOLOGIES AU COLLEGE : UN PROJET INTERNATIONAL ORIGINAL

En 2011-2012, en référence au Socle commun de connaissances et de compétences, le Ministère de l’éducation nationale a défini une nouvelle ambition pour les sciences et la technologie à l’école. Ce plan vise notamment à entretenir la curiosité et développer le goût pour les disciplines scientifiques et technologiques au collège tout en encourageant les vocations pour les carrières scientifiques et technologiques au lycée. 

PNG - 105.3 ko
1-les équipes éducatives
françaises et britanniques réunies dans l’amphithéâtre du collège Geneviève Anthonioz de Gaulle à Cluses

Dernièrement, un projet international rapprochant des établissements scolaires anglais et français a permis aux équipes éducatives du Norfolk County et du département de la Haute-Savoie de construire des projets pédagogiques communs. En 2012, les collèges Anthonioz de Gaulle de Cluses et Jean-Jacques Rousseau de Saint-Julien-en-Genevois sont associés dans le cadre d’un partenariat avec le Conseil général de la Haute-Savoie autour du projet Comenius Regio Instinct.

Le plan sciences et technologies à l’école permet à chaque collège de construire un projet collectif de sciences et technologies à partir d’expériences réussies. Ces projets transversaux et pluridisciplinaires invitent les élèves à développer leur sens de l’initiative et leur goût pour le travail en équipe. Ils sollicitent à la fois le raisonnement scientifique et la pratique effective de la démarche scientifique. Ils reposent sur un partenariat avec les acteurs du monde scientifique et technologique. Inscrites dans cette dynamique, en Haute-Savoie, les équipes éducatives de Cluses et Saint-Julien-en-Genevois ont pris part à une journée de formation en compagnie de leurs collègues britanniques. Ce dossier est suivi notamment par Evelyne Excoffon, IA-IPR de Physique-Chimie ; Sandrine Gruffaz, Relais départemental pour la DAREIC ; et Jean-Marc Villermet, Chargé de mission auprès du DASEN.

PNG - 308.6 ko
2-Plusieurs chercheurs sont associes à ce programme educatif
parmi eux, Anne Delestrade, Directrice du Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (CREA) à Chamonix

Ces projets s’appuient en partie sur les actions mises en place avec les partenaires de l’éducation nationale. Parmi eux :

  • le Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (CREA) à Chamonix : Anne Delestrade, Docteur en écologie animale, directrice du CREA, a rendu compte de son expérience au sein du Laboratoire d’Ecologie Alpine de l’Université de Savoie.
  • l’Institut national de Recherche en Sciences et Technologies pour l’Environnement et l’Agriculture (IRSTEA) à Grenoble : Florence Naaim, Chercheur ingénieur a évoqué son travail sur l’Erosion Torrentielle Neige et Avalanches, avec Frédéric Ousset ; des études menées en transversalité avec l’Université et le Polytechnico de Turin.

Dans le premier cas, il s’agissait de permettre aux équipes éducatives pluridisciplinaires (en SVT, Physique-Chimie, Histoire-Géographie, Technologie, …) d’engager une réflexion sur le programme scientifique et pédagogique Phénoclim pour que le jeune public puisse comprendre et mesurer l’impact du changement climatique sur la végétation en montagne. D’autres actions ont été présentées, notamment l’Atlas des projets scientifiques. L’idée est de permettre aux enseignants de suivre un protocole avec les élèves en phase d’observation et d’étude en passant par l’expérience. Ce centre de recherche travaille déjà sous cette forme avec de nombreux établissements qu’il s’agisse d’écoles, de collèges ou de lycées (85 classes inscrites dans l’arc alpin).

PNG - 370.8 ko
3-Présentation de réalisations éducatives
par les enseignants du Norfolk County (GB)

La seconde présentation a permis de visualiser très concrètement l’étude scientifique menée à propos du dispositif paravalanche de Taconnaz dans la vallée de Chamonix. Le déclenchement spectaculaire d’une avalanche a été reconstitué en direct dans l’amphithéâtre du collège de Cluses sous les yeux des enseignants à partir d’une expérimentation en aquarium. Les équipes éducatives peuvent également travailler à partir du DVD « Neige et avalanches » réalisé en partenariat avec les professionnels de la montagne et du secours ainsi que les spécialistes du génie paravalanche (traduit en 5 langues).

Ce programme pédagogique vise donc à installer la culture scientifique et technique au coeur de la culture générale tout en renforçant le partenariat avec les diffuseurs de cette culture scientifique et technique. Il s’agit aussi de mobiliser les investissements d’avenir pour le développement de ressources et de structures pérennes d’accompagnement. A ce titre, M. Seddom (Caste Education) dans le Norfolk County a présenté la mise en place de quiz scientifiques pour le programme Spot Cheks impliquant les élèves. Ces travaux ont été prolongés par une visite sur le terrain : le lendemain, enseignants français et britanniques ont pris la direction de la Mer de Glace pour travailler avec des experts scientifiques sur les effets du changement climatique sur les glaciers, la faune et la flore.


1334 visites - Publié le 15 mars 2012 par Jean-Marc Villermet, Webmestre







Mentions légales | Webmestre | Plan du site | Contacts | Rédaction logo academie logo Canopé 74 logo Eduscol reduit