retour à la page d'accueil retour à la page d'accueil
telephone enveloppe arobasecontact     Ecrire un mel Plan du site

Domaines d’intervention : Activités artistiques (Musique, Arts visuels, Théâtre)


PROJET ARTISTIQUE INCLUANT LA PRÉSENCE D’UN INTERVENANT EXTÉRIEUR


L’autorisation d’intervention relève dans tous les cas du directeur de l’école.

Projet pédagogique

- Le projet pédagogique support de l’intervention est communiqué à la circonscription 4 semaines scolaires avant le début des interventions pour chaque classe concernée, ainsi que le CV précisant la formation et le parcours artistique de l’intervenant.
- Il devra comprendre 2 volets : un volet de pratique et d’expérimentation, un volet d’ouverture et de découverte culturelle (œuvres, histoire des arts...).
- Un troisième volet de mutualisation et de communication (exposition, parution, représentation...) est souhaitable.
- Au cours du projet, les élèves peuvent avoir la possibilité d’être en contact direct avec l’artiste « en train d’exercer son art ».




EDUCATION MUSICALE


Cas particulier 1 : si l’intervention est ponctuelle (en dessous de 6 heures d’intervention, dont 3 maximum avec un même groupe d’élèves) : l’agrément n’est pas nécessaire.

Cas particulier 2 : pour les titulaires du DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) : l’agrément est de fait. Note de service n°87-373 du 23 novembre 1987 L’intervenant présentera son diplôme au directeur de l’école.

Cas général : en dehors des cas 1 et 2, l’agrément de l’intervenant (non titulaire du DUMI) est obligatoire.

L’intervention est soumise à une procédure de validation qui a pour effet :

l’attribution d’un numéro d’agrément par le DASEN pour l’éducation musicale. Ce numéro est consultable sur le répertoire du site de la DSDEN .

Déclinaison de la procédure

1) Le projet pédagogique support de l’intervention est communiqué à la circonscription 4 semaines scolaires avant le début des interventions pour chaque classe concernée, ainsi que le CV précisant la formation et le parcours artistique de l’intervenant.

2) En cas d’avis favorable sur le projet choisi d’après les critères suivants, l’IEN délivre un agrément provisoire de principe pour les premières séances :
- pertinence de l’intervention dans le projet d’école et/ou le projet de la classe ;
- cohérence de ses modalités : démarche de création, spécificité , volume d’intervention.

Commissions d’agrément des intervenants en éducation musicale

Composition : l’IEN et/ou son représentant, le CPD Education Musicale. La présence d’une personne représentant la structure employeur de l’intervenant (collectivité locale, ou structure culturelle) est souhaitable. La compétence de l’artiste est préalablement vérifiée sur CV.

Déroulement :

1. présentation d’une séquence de travail avec une classe,

2. entretien d’une trentaine de minutes.

La séance proprement dite, dont la durée peut varier de trente minutes en maternelle à une heure à l’école élémentaire, permettra au jury d’apprécier la capacité de l’artiste à :
- travailler avec des enfants (qualité de la relation),
- susciter et accompagner une démarche de création artistique par le biais du projet de la classe,
- travailler de manière concertée sur la base de la demande de l’enseignant de la classe.

La collaboration entre l’enseignant et l’intervenant fera apparaître la complémentarité des rôles (artistique, pédagogique, gestion de groupe). L’organisation pédagogique ne peut admettre les séances où l’artiste gère seul le groupe sans part active de l’enseignant.

Au cours de l’entretien , il sera demandé à l’artiste :

- de formuler sa connaissance du contexte de l’intervention en milieu scolaire (instructions officielles) : conditions du partenariat dans le projet d’école, référence aux compétences à développer chez les élèves .

- de préciser, à partir de cette séance, la spécificité de son apport au plan artistique dans le projet et d’en analyser les effets sur les élèves .




ARTS VISUELS, THÉÂTRE


L’agrément de l’intervenant dans ces domaines n’est pas nécessaire.

Cependant, l’intervention dans le cadre scolaire nécessite des dispositions particulières.

Compétences attendues

- L’intervenant extérieur est un artiste ou un professionnel de la médiation culturelle (CV).

- Son activité de création artistique doit avoir débouché sur une production dépassant le simple cadre privé : expositions, éditions, spectacles...

- L’artiste doit manifester l’envie de faire partager son univers en privilégiant chez les élèves, la démarche d’expérimentation et de création plutôt que le produit fini.

Appréciation des compétences de l’artiste

L’IEN peut faire appel à l’expertise d’un CP Arts et Culture pour apprécier si les compétences de l’artiste correspondent aux attentes du DASEN (pertinence de l’intervention dans le projet, cohérence, CV ...). Une visite conjointe suivie d’un entretien pourra alors être effectuée.




ANNUAIRE DES INTERVENANTS ARTISTIQUES

(musique, théâtre, arts visuels)


Une liste d’intervenants extérieurs artistiques ayant déjà collaboré avec des écoles, est disponible sur le site arts et culture humaniste 74 http://www.ac-grenoble.fr/arts-culture-humaniste74/spip.php ?rubrique4

Cette liste n’est qu’indicative et laisse toute latitude à l’école pour choisir un autre intervenant.


11410 visites - Publié le 27 mars 2014 par CPD Arts et culture







Mentions légales | Webmestre | Plan du site | Contacts | Rédaction logo academie logo Canopé 74 logo Eduscol reduit