Le maillage européen : Union européenne et pays candidats.
(Avril 2003, Jean-Paul Collicard)

LA CARTE DU MOIS (20)

La carte
Les graphiques  

 

Projection :

Gall

Définition :

le cadre de la carte est défini par l’espace européen comprenant les états de l’Union européenne, les pays candidats (ex.PECO) ainsi que la Norvège et la Suisse

En fonction des données d’Eurostat, dans son rapport sur les convergences européennes, établir un état des lieux du maillage européen défini par l’institution européenne

Cette étude est la première d’une série de trois : Le maillage :superficie et population (1), le maillage : densités et villes (2), le maillage : données économiques (3)

Les critères :

La problématique de la carte choisit de comparer les maillages de l’Union européenne, à ceux des pays candidats tel que Bruxelles les a défini. Les données population / NUTS 2 d’une part et superficie / NUTS2 d’autre part rapportées aux moyennes européennes servent de critères de différenciation . Quelles différences entre ces maillages au niveau de l’Etat, en comparaison des pays candidats et des quinze.

Quelles conséquences sur la gestion européenne ?

Le protocole d’étude et ses limites :

Dans son rapport sur les convergences européennes, Bruxelles analyse les implications de l’entrée des pays candidats sur l’ensemble communautaire. En annexe les tableaux statistiques constituent la base chiffrée de notre travail.

La Nomenclature des Unités Territoriales Statistique (NUTS) est composée de 6 niveaux territoriaux allant de 0 (le pays dans son entier) à 5 (le plus petit territoire administratif du pays). Pour chacun de ces niveaux l’Europe a toujours utilisé des zonages administratifs en vigueur dans le pays.

Ce choix " administrativo-spatial " a un avantage politique: chaque pays retrouve ses propres territoires de référence dans les statistiques européennes. Mais les statistiques établies sur de telles bases ne sont comparables que si les territoires sont comparables entre eux ; c’est loin d’être le cas ! L’objet de cette étude est de le mettre en exergue.

 

NUTS 5

NUTS 4

NUTS 3

NUTS 2

NUTS 1

NUTS 0

FRANCE

commune

Non défini

département

région

Z.E.A.T

Etat

ALLEMAGNE

   

Kreise

Länder

 

Etat

ESPAGNE

   

provincias

Comunidades autonomias

 

Etat

ITALIE

   

provincie

Regioni

 

Etat

Avec ses 36500 communes, la France représente la moitié des NUTS5 de l’U.E !!

La structure administrative des Etats membres repose sur deux niveaux régionaux principaux qui sont ceux développés par l’Union Européenne : le NUTS 2 et le NUTS 3.

Le niveau NUTS 2 est le plus couramment utilisé et sert de référence à la base de données européenne REGIO.

Problématique :

Comment qualifier les écarts dans maillage NUTS2 sur les thèmes des populations et des superficies ? Quelles cohérence avec l’Europe à 27 ?

 

Les données :

 

Nb. NUTS 2

population 1998

superficie

Densité (1998)

moyenne population/ nuts (1998)

Superficie moyenne /nuts

UE. QUINZE

210

376.000.000

3.258.000

115,5

1.798.000

15.520

Norvège-Suisse

14

11.550.000

365.000

32,0

825.000

26.070

Pays candidats

52

105.270.000

1.086.000

96,7

2.024.000

20.880

TOTAL

276

493.055.000

4.709.000

105,0

1.792.800

17.075

source: 2è rapport sur la cohésion économique et sociale- UE.Bruxelles

Tableau 1 : Le maillage NUTS2 en Europe : principales caractéristiques

 

nb

densité

pop_98

superficie

pop/nuts

sup/nuts

rapport

rapport

PAYS

NUTS2

h/km²

 

km²

 

km²

pop/nuts

sup/nuts

Allemagne

40

230

82 029 000

356 648

2 050 725

8 916

1,1

0,5

Autriche

9

96

8 078 000

83 884

897 556

9 320

0,5

0,5

Belgique

11

334

10 204 000

30 551

927 636

2 777

0,5

0,2

Danemark

1

123

5 304 000

43 122

5 304 000

43 122

3,0

2,5

Eire

2

53

3 705 000

70 304

1 852 500

35 152

1,0

2,1

Espagne

18

78

39 372 000

504 769

2 187 333

28 043

1,2

1,6

Finlande

6

17

5 154 000

317 082

854 000

52 847

0,6

3,6

France DOM-TOM

4

19

1 693 000

89 105

423 250

22 276

0,2

1,3

France métropole

22

107

58 398 000

545 776

2 654 455

24 808

1,5

1,5

Grece

13

80

10 516 000

131 450

808 923

10 112

0,5

0,6

Italie

20

191

57 588 000

301 508

2 879 400

15 075

1,6

0,9

Luxembourg

1

164

427 000

2 604

427 000

2 604

0,2

0,2

Pays Bas

12

464

15 709 000

33 885

1 309 083

2 824

0,7

0,2

Portugal

7

108

9 968 000

92 296

1 424 000

13 185

0,8

0,8

Royaume Uni

36

243

59 238 000

243 778

1 645 500

6 772

0,9

0,4

Suède

8

22

8 852 000

411 721

1 106 500

51 465

0,6

3,0

TOTAL UE

210

117

376 235 000

3 258 483

1 791 000

15 524

1,0

0,9

SUISSE

7

172

7 105 000

41 285

1 015 000

5 898

0,6

0,3

NORVEGE

7

14

4 445 000

323 760

635 000

46 251

0,4

2,7

TOTAL

14

32

11 550 000

365 045

825 000

26 075

0,5

1,5

TOTAL UE+associés

223

107

387 785 000

3 623 528

1 738 946

16 187

1,0

0,9

Bulgarie

3

74

8 142 168

110 910

2 714 056

36 970

1,5

2,2

Chypre

1

80

746 000

9 250

746 000

9 250

0,4

0,5

Estonie

1

81

1 450 000

43 430

1 450 000

43 430

0,8

2,5

Hongrie

7

109

9 927 560

93 030

1 418 223

13 290

0,8

0,8

Lettonie

1

38

2 449 000

64 590

2 449 000

64 590

1,4

3,8

Lituanie

1

57

3 702 000

65 300

3 702 000

65 300

2,1

3,8

Malte

1

1 158

385 000

320

385 000

320

0,2

0,0

Pologne

16

124

38 560 861

312 685

2 410 054

19 543

1,3

1,1

Roumanie

8

94

22 322 719

238 400

2 790 340

29 800

1,6

1,7

Slovaquie

4

110

5 379 249

49 040

1 344 812

12 260

0,8

0,7

Slovénie

1

98

1 983 000

20 270

1 983 000

20 270

1,1

1,2

Tchéquie

8

130

10 222 811

78 860

1 277 851

9 858

0,7

0,6

TOTAL élargissment

52

97

105 270 368

1 086 085

2 024 430

20 886

1,1

1,2

TOTAL GENERAL

276

105

493 055 368

4 709 613

1 792 929

17 075

1,0

1,0

source: 2è rapport sur la cohésion économique et sociale- UE.Bruxelles

Tableau 2 : Statistiques des pays européens

 

 

maillage et superficie NUTS2

maillage et population NUTS2

NUTS 2

superficie

rapport

NUTS 2

population

rapport

 

 

superficie

 

1998

population

Autriche

mini

Wien

415

 

Burgenland

278 000

 

 

MAXI

NiederÖsterreich

19 188

46

Wien

1 599 000

6

Allemagne

mini

Bremen

521

 

Trier

510 000

 

 

MAXI

Brandenburg

39 121

75

Düsseldorf

5 277 000

10

Belgique

mini

Bruxelles

161

 

Luxembourg

245 000

 

 

MAXI

Liege

4 889

30

Antwerpen

1 640 000

7

Bulgarie

mini

Nord-Ouest

10 601

 

Nord-Ouest

720 868

 

 

MAXI

Sud central

27 496

3

Sud central

2 062 200

3

Espagne

mini

Ceuta

31

 

Ceuta

136 000

 

 

MAXI

Andalucia

87 659

2828

Communidad de Madrid

5 028 000

37

Finlande

mini

Aaland

1 529

 

Aaland

26 000

 

 

MAXI

Pohjois-suomi

139 500

91

Etela-suomi

1 817 000

70

 

mini

Alsace

8 298

 

Corse

260 000

 

métropole

MAXI

Midi-Pyrénées

46 218

6

Ile de France

10 929 000

42

 

mini

Guadeloupe

1 711

 

Guyane

164 000

 

France

MAXI

Guyane

82 000

48

Ile de France

10 929 000

67

Grèce

mini

Ellada

356

 

Voreio Aigaio

184 000

 

 

MAXI

Kentriki

18 905

53

Attiki

3 450 000

19

Hongrie

mini

Kozep-Magyarorszag

6 918

3

Del-Dunantul

963 492

 

 

MAXI

Del Alford

18 314

 

Kozep-Magyarorszag

2 808 708

3

Italie

mini

Vallee Aosta

3 333

 

Valle d'Aosta

120 000

 

 

MAXI

Puglia

26 895

8

Lombardia

9 009 000

75

Norvège

mini

Soer-Troendelag

362

 

Soer-Troendelag

388 000

 

 

MAXI

Nordland

115 500

319

Hordaland

1 214 000

3

Pays Bas

mini

Utrecht

1 364

 

Flevoland

300 000

 

 

MAXI

Gelderland

4 990

4

Zuid Holland

3 369 000

11

Pologne

mini

Opolskie

9 412

 

Lubuskie

1 020 832

 

 

MAXI

Wielkopolskie

29 826

3

Mazowieckie

5 054 916

5

Portugal

mini

Madeira

766

 

Açores

244 000

 

 

MAXI

Alentejo Litoral

27 000

35

Norte

3 570 000

15

Roumanie

mini

Bucuresti

1 821

 

Vest

2 018 079

 

 

MAXI

Nord-Est

36 850

20

Nord-Est

3 832 400

2

R.Uni

mini

Merseyside

655

 

Highlands

370 000

 

 

MAXI

Highlands

41 111

63

Greater London

7 187 000

19

Suisse

mini

Basel

1 733

 

Tessin

312 000

 

 

MAXI

Appenzell-Grisons

11 864

7

Bern

1 666 000

5

Suède

mini

Stockolms Laen

6 495

 

Mellestra Norland

391 000

 

 

MAXI

Ovre Norland

173 333

27

Stockolms Laen

1 773 000

5

Slovaquie

mini

Bratislava Kraj

2 053

 

Bratislava Kraj

613 847

 

 

MAXI

Stredne Slovensko

16 243

8

Zapadne Slovensko

1 874 125

3

Tchéquie

mini

Praha

496

 

Stredocesky

1 101 400

 

 

MAXI

Jihozapad

17 616

36

Jihovychod

1 650 466

1

EUROPE

mini

Ceuta

31

 

Aaland

26 000

 

 

MAXI

Ovre Norland

173 333

5591

Ile de France

10 929 000

420

UE

 

moyenne

15 524

 

moyenne

1 800 000

 

Europe 27

 

moyenne

17 075

 

moyenne

1 792 000

 

N’ont été pris en compte que les Etats ayant au moins 3 NUTS2.

Tableau 2 : Ecarts des NUTS 2 maxi et mini par pays (population et superficie)

 

 

 

>40.000(*)

40 à 10

<10

UE

nb

3

7

6

 

sup

758 019

1 735 208

751 349

 

%

23%

53%

23%

candidats

nb

3

6

3

 

sup

173 320

824 335

88 430

 

%

16%

76%

8%

(*) superficie en km²

Tableau 3 : répartition des pays en fonction de la superficie moyenne des NUTS 2

Lecture : pour l’UE, trois Etats ont des NUTS 2 moyens supérieurs à 40.000 km², ce qui représente 2 .758.000km² soit 23% de la superficie de l’UE.

(il y a 16 occurences car l’on distingue la métropole des DOM-TOM.)

 

 

>2000 (*)

2000-1000

<1000

UE

nb

5

6

5

 

POP

242 691 000

102 626 000

30 918 000

 

%

65%

27%

8%

candidats

nb

5

5

2

 

POP

75 176 748

28 962 620

1 131 000

 

%

71%

28%

1%

(*) population en milliers

Tableau 4 : répartition des pays en fonction de la population moyenne des NUTS 2

Lecture : pour l’UE, cinq Etats ont des NUTS 2 moyens supérieurs à 2 millions d’habitants, ce qui représente 242 millions d’habitants soit 65% de la population de l’UE.

 

Graphiques

 

Un premier commentaire :

A l’échelle de l’ensemble des 27 états européens) :

La superficie (tableau 3, graphique 3)

On remarque une très forte disproportion dans le maillage. Ainsi les écarts au niveau de la superficie moyenne par NUTS2 sont importants : 15.500 km² pour l’UE, 20.800 pour les pays candidats ( soit une différence de 25%). En choisissant d’éliminer les valeurs extrêmes non pertinentes dans la série (soit 320 pour Malte), le rapport est de 1 à 23 pour l’UE (Finlande/Luxembourg) et de 1 à 7 pour les pays candidats (Lituanie/Chypre).

Le graphique 2 permet de préciser cette plus grande homogénéité des pays candidats dont les NUTS moyens représentent 76% de la superficie (entre 10 et 40.000 km²). Un maillage plus serré caractérise davantage l’U.E (les NUTS inférieurs à 10.000 km² représentent 54% de la superficie) tout comme un maillage très lâche chez les pays scandinaves.

 

A l’échelle des Etats :

(tableau 2)

Pour la superficie :

Pour l’Europe c’est en Espagne que l’écart entre NUTS2 est le plus grand : de 1 à 2828 (Andalucia et Ceuta), les plus faibles en Bulgarie, Hongrie, Pologne de 1 à 3 ; pour l’UE les Pays Bas réalisent un bel équilibre de 1 à 4 (Gelderland et Utrecht).

Les pays de l’ancienne Europe de l’Est apparaîssent ainsi bien mieux équilibrés quant à la structure de leur maillage régional. La France pour sa part, à l’encontre de beaucoup d’idées reçues, offre un tissu au maillage plutôt équilibré (de 1 à 6).

Pour la population :

La Tchéquie se distingue ses 8 régions ayant des effectifs de population très proches (écart 1), le plus important écart étant celui de l’Italie (1 à 75 entre Lombardia et Valle Aosta).

Les régions des anciens pays de l’Est ont des poids démographiques bien mieux équilibrés que pour le reste de l’Europe (écarts entre 1 et 5). En ce qui concerne la France métropolitaine le déséquilibre est important (1 à 42 entre Ile de France et Corse), illustration du déséquilibre Paris/province.

Ces premières remarques nous amènent à constater combien les mailles sont irrégulières particulièrement dans l’Union européenne en associant des régions très vastes et peu peuplées (Scandinavie), des régions-Etats (Danemark), à des micro-régions urbaines très peuplées (Breme, Greater London). Le leg historique est évident et pèse sur l’équilibre des régions entre elles ; c’est un des éléments à prendre en compte pour comprendre les différents objectifs fixés par le FEDER, la discussion sur la " bonne maille " - qui propose la disparition des départements français…-, celle qui réaliserait un équilibre judicieux dans une Europe fédérale…

Face à cela, les régions des pays candidats à l’adhésion offrent un panorama beaucoup plus équilibré tant en ce qui concerne la taille que la démographie ; serait-ce le leg d’une période marquée par la planification communiste ?