La répartition des agglomérations millionaires
dans le monde en 2000
(Octobre 2001, Jean-Paul Collicard)

LA CARTE DU MOIS (14)

La carte
L'analyse
et les graphiques  
 

Projection : azimutale conforme polaire

Définition :
· Spatiale : le cadre de la carte est un planisphère du monde
· Thématique : Réaliser une carte localisant en fonction des latitudes et hiérachisant les agglomérations dépassant le million d'habitants dans le monde en 2000.
· La problématique :Analyser la part des agglomérations millionnaires dans la population mondiale. De quelle façon se répartissent-elles dans le monde ? Quelles différenciations, selon les latitudes peut-on effectuer ?

Les critères :
· Pour réaliser cette carte nous devons utiliser deux notions :
Celle d'agglomération - dont les définitions au niveau du globe sont multiples- . La définition de l'INSEE peut être un point de départ… mais elle ne peut suffire pour le globe terrestre.

Celle de répartition qui décrit les différences de localisation en intégrant la notion de densité.
Ainsi défini, le nombre d'agglomérations dépassant le million d'habitants en 2000 est de l'ordre de 384* .
(* Mise à jour mai 2001)

Le protocole d'étude et ses limites :

Le travail mené est tributaire de la qualité des données démographiques fournies par l'Encyclopeadia Britannica et le site internet http://www.citypopulation.de ".
Le croisement de ces deux sources d'information apporte des données mises à jour de façon régulières.
Les agglomérations ainsi définies comprennent la ville (" central city ") et les communes des faubourgs qui lui sont rattachées par un continuum du bâti ou une forte densité des moyens de communications. Enfin certaines agglomérations dépassent la seule ville et ses faubourgs pour un espace beaucoup plus vaste, comme pour la Ruhr ou Ghaza.
Les données et estimations sont fournies par les recensements officiels .
Des limites importantes :
Cependant la définition des agglomérations dans ces recensements officiels est loin d'être la même pour tous; ainsi se pose la question de la fiabilité et de la cohérence des chiffres et donc des comparaisons. Des précautions sont à prendre plus particulièrement dans les pays où l'administration chargée du recensement et de l'état civil est inexistante ou corrompue.
Aussi certains relevés statistiques sont irréguliers et manquent de précision. A cela, plusieurs raisons : la variabilité des définitions selon les pays, des erreurs dans les projections chiffrées....
D'autre part nous avons choisi des " bandes zonales " tous les 15° afin de mettre en évidence le parallèle 45° qui divise les hémisphères ; les limites sont fixées à 60°, aucune agglomération n'étant située au delà (Helsinki est la plus haute en latitude avec 60°).



Les données :

1) Répartition des agglomérations millionnaires en 2000 par hémisphères

nb

%

pop

%

H.NORD

329

86%

1 005815

85%

H.SUD

55

14%

174850

15%

TOTAL

384

1 180665


Source : "Th. Brinkhoff: Principal Agglomerations and Cities of the World, http://www.citypopulation.de


2) Répartition des agglomérations millionnaires en 2000 par situation " zonale ":

latitudes

0° - 15°

15° - 30°

30° - 45°

45°- 60°

nb.

Pop (*)

nb.

pop(*)

nb.

pop(*)

nb.

pop(*)

H.NORD

49

130650

76

249 950

140

469965

64

155 250

H.SUD

21

64225

21

68 075

13

42 550

0

0

TOTAL

70

194875

97

318 025

153

511 5155

64

155 250

% total

18%

17%

25%

27%

40%

43%

17%

13%

(*)en milliers
Source : "Th. Brinkhoff: Principal Agglomerations and Cities of the World, http://www.citypopulation.de


3) Répartition des agglomérations millionnaires en fonction de la taille et de la situation " zonale " en 2000

taille agglos(*)

1 000 - 2 000

2 000-5 000

5 000-10 000

10 000-15 000

>15 000

Latitudes(°)

nb.

Pop (*)

nb.

Pop (*)

nb.

Pop (*)

nb.

Pop (*)

nb.

Pop (*)

0-15

H.NORD

29

36750

14

40 250

4

26 650

2

27 000

H.SUD

9

12325

9

25 150

2

13 450

1

13 300

15-30

H.NORD

43

59 300

21

67 400

7

49 700

3

35 700

2

37 850

H.SUD

15

22 725

3

9 500

1

6 550

1

10 900

1

18 400

30-45

H.NORD

69

93515

51

150 350

11

70000

4

47 250

5

108 850

H.SUD

7

9 500

4

14 350

1

5 350

1

13 350

45-60

H.NORD

41

57 150

19

53 750

3

21 350

2

25 000

H.SUD

TOTAL

212

290 950

121

359 750

29

193 050

14

172500

8

165 100

dont:

H.Nord

181

244715

105

311 750

25

167 700

11

134 950

7

146 700

H.Sud

31

44550

16

49 000

4

25 350

3

37 550

1

18 400

(*)en milliers
Source : "Th. Brinkhoff: Principal Agglomerations and Cities of the World, http://www.citypopulation.de


Un petit commentaire et une première analyse :

· Le nombre d'agglomérations millionnaires dans le monde en 2000 est de l'ordre de 384 totalisant une population proche de 1.2 milliards d'habitants (environ 20%de la population mondiale) .
· L'hémisphère Nord totalise 329 unités soit 85% des villes et de la population (pour 75 % des terres émergées) contre 55 dans l'hémisphère Sud.
· En croisant les tableaux 1 et 3, les très grandes agglomérations (> 10 millions d'hab.) sont une quasi exclusivité de l'hémisphère Nord face à l'hémisphère Sud (18 unités contre 4), une seule agglomérations (Sao Paulo) de l'hémisphère Sud dépassant 15 millions d'hab. Cette remarque trouve une illustration dans le graphique 3.

· La situation de ces agglomérations en fonction des latitudes montre le poids des " latitudes moyennes " (30 - 45°) qui rassemblent 153 agglomérations dont 140 dans l'hémisphère Nord. Cette seule zone de l'hémisphère Nord représente 38% du total des unités et de la population ! !
Toutefois, dans l'hémisphère Sud la zone 15-30° est la plus fournie. Le graphique 2 propose une illustration en matérialisant la polarité 30 / 45° Nord, quelles que soient les tailles d'agglomérations.

· Le tableau 3 en croisant coordonnées géographiques et données démographiques propose un regard sur la situation des agglomérations en fonction de leurs taille. Le graphique 3, accompagné de son tableau statistique, offre une approche originale car reposant sur un type de graphique " en bulle ". Il permet de distinguer les cinq plus grandes agglomérations du monde ; elles appartiennent à l'hémisphère Nord et les trois premières se situent dans le monde développé aux latitudes moyennes (Tokyo, New York, Séoul).


Les graphiques

Ce graphique met en évidence l’importance des latitudes moyennes de l’hémisphère Nord, avec une " image " de pyramide dont la base est rétrécie (zone 0-15°) alors que la réparition dans l’hémisphère Sud est inverse (forme pyramidale avec base large).

Le choix de ce type de graphique " polaire " (radar en informatique) permet de croiser les indications sur la situation en latitude, la taille des agglomérations et le nombre d’agglomérations concernées. En outre il met en valeur la grande différence entre les deux hémisphères.
Les images mettent clairement en valeur la polarité Nord dans la zone 30-45° aussi bien pour le agglomérations entre 1 et 2 millions d’hab. que pour celles entre 2 et 5 millions.

agglo

 

pop

Buenos Aires

Incl. San Justo, La Plata

13.400.000

Tokyo

Inc. Yokahama, Kawasaki

34.500.000

Jakarta

 

13.400.000

New York

Incl.Newark, Paterson

21.400.000

Calcutta

Incl. Haora

13.200.000

Seoul

Incl.Inchon, Songnam

20.250.000

Moskva

 

13.200.000

Mexico City

Incl Nezahualcootl, Ecatepec, Naucalpan

19.300.000

Delhi

 

12.250.000

Mumbai

Inc. Kalyan, Thane, Ulhasnagar

18.950.000

Shanghaï

 

11800.000

Sao Paulo

Incl. Guarulhos

18.450.000

London

 

11.800.000

Osaka

Incl. Kobe, Kyoto

17.900.000

Rio de Janeiro

Incl. Nova Iguaçu, Sao Gonçalo

11.200.000

Los Angeles

Incl. Riverside, Anaheim

16.600.000

Karachi

 

10.750.000

Al-Qahirah

Inc. Al-Jizah, Shubra al-Khaymah

14.700.000

Tehran

Incl. Karaj

10.600.000

Manila

Incl. Quezon City, Calookan

13.800.000

Istanbul

 

10.600.000

Ce graphique associe trois données :
Les coordonnées géographiques (latitude), le classement des agglomérations, la taille de ces mêmes unités. Son intérêt est de rendre très concrète la taille des unités (diamètre proportionnel à la population).