Source: BO n°: 12 du 29 juin 1995

Présentation générale des programmes de Seconde
Histoire
Géographie





Présentation générale des programmes d'histoire-géographie en classe de Seconde



Les programmes de la classe de seconde ont été construits en fonction de la place de celle-ci dans le cursus scolaire, entre le collège et les différentes voies du lycée. Ils doivent constituer le socle de la connaissance et de la compréhension du monde contemporain.
En histoire, le programme est construit autour de six moments historiques, de l'Antiquité au milieu du XIXe siècle. Il privilégie les dimensions politique et culturelle. Il ne s'agit pas d'un retour accéléré sur la continuité chronologique présentée au collège, encore moins d'une révision. Il ne s'agit pas non plus d'une approche thématique. Si le programme devait être ainsi compris il perdrait toute sa signification, faute de pouvoir être traité au cours de l'année scolaire ; la condition intrinsèque de sa pertinence disparaîtrait. La réflexion sur quelques moments essentiels de l'histoire, et la reconnaissance de l'ampleur du patrimoine européen fondent l'étude de l'histoire de notre temps.
En géographie, le champ de l'étude est la planète mais le programme repose sur un choix d'exemples à différentes échelles. L'observation de la répartition des populations, l'analyse des aménagements et l'étude de l'organisation de l'espace terrestre, s'appuient sur la connaissance des grands mécanismes naturels. Mais, dans le cadre de ce programme de géographie, l'étude de ces mécanismes ne trouve pas sa justification en elle-même : elle doit accompagner l'examen des aménagements de l'espace réalisés par des civilisations et des peuples différents. L'étude des problèmes d'environnement doit être envisagée à propos
de chacun des thèmes du programme.
Cet apprentissage de la lecture géographique du monde, sur les bases d'une culture acquise au collège, prépare la présentation des régions, États ou d'ensemble d'États, en première et en terminale.

haut.gif (1006 octets)




HISTOIRE 2nde générale et technologique
LES FONDEMENTS DU MONDE CONTEMPORAIN




Les programmes de lycée ont pour finalité la connaissance et la compréhension par les élèves du monde contemporain. Le programme de seconde en pose les bases. Il est consacré à l'étude de six moments historiques qui jalonnent l'élaboration de la civilisation contemporaine. Le choix opéré ne suppose aucune continuité chronologique, ni aucun parcours thématique. Il repose sur l'étude de ce qu'est un citoyen dans un monde antique fort différent du nôtre, sur l'approche de la religion chrétienne, composante majeure de la civiiisation occidentale, sur la diversité des civilisations médiévales, sur la nouvelle vision de l'homme et du monde à la Renaissance, sur le tournant fondamental représenté par la période révolutionnaire et les conceptions nouvelles qu'elle diffuse, enfin sur la manière dont celles-ci se sont progressi vement imposées à l'Europe.
Chaque période sera d'abord rigoureusement située dans l'espace à partir d'une ou de plusieurs cartes, et dans le temps historique. On suivra ensuite les indications que propose Je programme sans perdre de vue qu'il s'agit de construire une culture et non d'accumuler des connaissances factuelles. On expliquera, en évitant l'éparpillement, quelques documents comme des éléments de l'analyse historique d'ensemble. L'étude de grands textes ou de grandes ceuvres emblématiques (par exemple la frise des Panathénées, la Bible, une cathédrale, la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen...) permettra de mettre en évidence quelques grands repères culturels.
Les indications horaires proposées ne tiennent pas compte des modules, dont une séance, au moins, pourra être consacrée à chacune des périodes. Les enseignants choisissent les approches pédagogiques. ils peuvent insister plus ou moins sur tel ou tel thème, mais ils doivent impérativement respecter l'ordre de grandeur des indications horaires afin d'assurer l'indispensable cohérence d'ensemble.

Programme Commentaire
I - Le citoyen et la cité, à Athènes au V siécle avant J-C.  La citoyenneté dans l'Empire romain au II siécle. (5 à 6 heures) Pour Athènes au V" siècle avant J-C., l'étude sera centrée sur l'analyse du fonctionnement concret de la démocratie, l'examen de ses assises sociales, de ses manifestations religieuses, culturelles et artistiques.
Pour l'Empire romain au IIe siècle, on organisera l'étude autour du processus de romanisation. L'exemple d'une ville, librement choisie, permettra de montrer les principaux aspects de la vie civique.
Il - Naissance et diffusion du Christianisme (4 à 5 heures) On prendra pour point de départ une présentation de la Bible, ce qui permettra à la fois d'évoquer le contexte religieux et historique de la naissance du Christianisme et de caractériser son message. Une carte de l'Empire romain accompagnera l'étude de l'organisation de l'Église des premiers siècles et de la diffusion du Christianisme, de l'époque des persécutions à celle du statut de religion officielle. On conduira donc l'étude jusqu'à la fin du IV'siècle.
III - Carte de le Méditerranee au XIIeme siècle : le carrefour de trois civilisation (5 à 6 heures) On situera sur une carte du bassin méditerranéen les civilisations de la chrétienté occidentale, de l'Empire byzantin et de l'Islam au XII siècle et on présentera brièvement leurs spécificités. On montrera comment elles s'influencent réciproquement à travers leurs divers contacts.
IV - Humanisme et Renaissance (5 à 6 heures) Le sous-titre de cette question pourrait être "art, culture, société". Il s'agit, à partir d'un petit nombre d'oeuvres, mises en relation les unes avec les autres, de faire découvrir ce qu'a été, dans l'Europe des XV et XVI' siècles, une modification de la vision de l'homme et du monde. On prendra en compte l'influence des Réformes. Une carte permettra de repérer les principaux foyers de création.
V - la période révolutionnaire (11 à 13 heures)
1 - La contestation de la monarchie absolue

2 - Les expériences politiques en France de 1789 à 1815.

3 - L'Europe transformée par la période révolutionnaire.



On montrera comment la monarchie absolue, dont les traits majeurs seront brièvement rappelés, est contestée par les idées nouvelles dès le XVII" siècle en Angleterre puis au XVIII' aux États-Unis et, en Europe, par le mouvement des Lumières.

Il s'agit, en dégageant les étapes majeures de la période, de proposer un exposé problématique des expériences politiques et institutionnelles qui ont marqué en France la mise en oeuvre de conceptions nouvelles.

Après avoir évoqué, à l'aide de cartes, la conquête française en Europe, on insistera, en forme de bilan de la période révolutionnaire, sur la modernisation du continent où pénètrent, non sans nuances ni résistances, les nouvelles conceptions diffusées par la Révolution française.

Vl - L'Europe entre restauration et révolution (de 1815 au milieu du XIX siècle.(7 à 9 heures)
1 - Les aspirations libérales et nationales.
2 - Le Romantisme.
3 - La monarchie censitaire en France (1815-1848).
Les divers aspects de cette période seront abordés dans un ordre librement choisi. Il s'agit de montrer comment, jusqu'au milieu du XIX' siècle, les conceptions anciennes et les idées nouvelles (libérales et nationales) s'affrontent en Europe, les vagues révolutionnaires de 1830 et de 1848 représentant le sommet de cet affrontement. On mettra en évidence les rapports qui unissent le Romantisme et l'évolution politique de la première moitié du siècle.

haut.gif (1006 octets)

 




GEOGRAPHIE 2nde GENERALE ET TECHNOLOGIQUE
LES HOMMES ET LA TERRE

Le programme de seconde a pour objet l'occupation différenciée de la Terre par les sociétés humaines. Il se fonde sur les problématiques de la science géographique actuelle en privilégiant les changements d'échelle. Il veut sensibiliser les élèves à la lecture géographique du monde en présentant les champs et les démarches scientifiques à partir de cas choisis sur tous les continents. On montrera, en se fondant sur des exemples d'actualité, comment la géographie constitue une des clés d'explication du monde contemporain. Le thème de l'environnement doit être envisagé comme transversal : il concerne aussi bien les relations
homme-milieu que l'étude des risques naturels, des changements climatiques ou de l'aménagement des territoires. On présentera les différents supports et langages qui permettent d'élaborer des représentations construites du monde pour le décrire et l'expliquer. On entraînera les élèves à la pratique du langage cartographique. Une place sera faite aux technologies actuelles de la connaissance et de l'information.
Les indications horaires proposées ne tiennent pas compte des modules qui pourront être consacrés au travail autonome des élèves sur certains thèmes du programme. Les enseignants choisissent les approches pédagogiques, ils peuvent insister plus ou moins sur tel ou tel thème, mais ils doi vent impérati vement respecter l'ordre de grandeur des indications horaires afin d'assurer l'indispensable cohérence d'ensemble.

I - La terre, planète des hommes. (8 à 10 heures) L'objet de cette partie est l'analyse de la répartition spatiale des populations.
1 - Les populations du monde et leur dynamisme démographique. Les grands thèmes de cette étude sont la répartition, la croissance, la mobilité et les comportements démographiques. On étudiera à partir de cartes les foyers essentiels de population aux échelles planétaire, nationale, régionale et leur évolution. On formulera des
hypothèses d'explication de cette répartition et de son évolution qui seront reprises tout au long de l'année. On usera de quelques indicateurs simples pour étudier et cartographier les évolutions démographiques. On analysera le rapport entre population et développement, les politiques de peuplement et de maîtrise des flux migratoires.
2 - Le fait urbain dans le monde. On étudiera la croissance urbaine à l'échelle de la planète et son accélération récente comme un des phénomènes majeurs du second vingtième siècle. L'étude à l'échelle des organismes urbains se fera dans la troisième partie.
II - Les sociétés humaines face aux ressources et aux contraintes de la Terre. (12 à 14 heures) L'objet de cette partie est de faire comprendre la différence entre le temps de la géologie, des climats et des milieux et le temps de l'intervention humaine, entre les rythmes d'évolution naturels et ceux des sociétés.
1- L'homme et les reliefs. Cette étude appuyée sur une série de documents à différentes échelles (cartes, photographies, images-satellite) présentera l'évolution et la distribution des grands ensembles de relief, les manifestations géologiques actuelles (séismes, volcans), les interventions humaines (modification des équilibres, prévention des risques).
2 - L'homme et les grands ensembles climatiques et biogéographiques. À partir de documents à différentes échelles (cartes, photographies, images-satellite) on présentera les logiques de distribution des grandes zones climatiques et biogéographiques, les héritages des climats anciens, quelques manifestations météorologiques locales et régionales, les transformations actuelles liées à l'intervention humaine.
3 - La transformation des milieux par les hommes. On pourra s'en tenir à l'étude de quelques milieux à l'échelle planétaire tout en utilisant la carte à des échelles plus grandes pour des études de cas. On mettra l'accent par exemple sur la maîtrise de l'eau (aménagements hydrauliques pour la culture, l'industrie), l'identification et l'exploitation des ressources, les aménagements côtiers, les équipements montagnards.
III - Les sociétés humaines organisent et aménagent leur territoire. (16 à 18 heures)  
1- Les villes et l'organisation de l'espace. On proposera une étude morphologique des villes (centres, quartiers, banlieues) qui débouchera sur une typologie à l'échelle mondiale. On étudiera les activités urbaines. On analysera les relations entre les villes en soulignant l'importance des hiérarchies et des réseaux.
2 - Les mondes ruraux. On proposera une étude des paysages ruraux et des structures agraires qui débouchera sur une typologie à l'échelle mondiale. On analysera les activités rurales (agricoles et non agricoles).
3 - L'aménagement des territoires par les hommes.
On évoquera les enjeux, les débats et les politiques qui naissent d'une part de la compétition entre différents types d'activités, des hiérarchies régionales d'autre part, et enfin de la division internationale du travail. On analysera le rôle des frontières.

En conclusion on présentera une synthèse de l'ensemble des éléments étudiés concernant l'environnement.

haut.gif (1006 octets)