Retour

Etude comparée des programmes de Géographie de 1ères avec ceux du collège.

Cette étude n'a que pour seul objectif de montrer aux collègues de lycée ce qui se fait au collège.

P Lucas, La Côte Saint André

Téléchargement :

Lycée

Collège

L /ES

S

4ème

3ème

Introduction : qu’est-ce que l’Europe? (3 h)

L’introduction est un moment d’interrogation sur les fondements de l’identité européenne, sur la diversité des facteurs d’un peuplement inégal et sur la difficulté de fixer des limites à l’Europe.

I - L’Europe des États et des régions (10 h)

1 - Qu’est-ce que l’Europe ?

On s’interroge sur les fondements de l’identité européenne, sur la diversité des facteurs d’un peuplement inégal, notamment en France, et sur la difficulté de fixer des limites à l’Europe.

I. LE CONTINENT EUROPEEN (16 à 19 heures)
1. Diversité de l’Europe (4 à 6 heures)
L’Europe est d’abord située sur le planisphère. Les cartes des Etats, du peuplement, des langues et des religions permettent de présenter la mosaïque européenne. …

 

I - L’Europe des États (12 h)

2 - L’Europe des États et l’Union européenne

L’Europe est marquée par une multiplicité et une diversité des États qui s’expliquent notamment par des raisons historiques. Ces États peuvent être néanmoins regroupés en quelques grands ensembles géopolitiques parmi lesquels on souligne l’importance
de l’Union européenne. On insiste sur la place de la France dans le débat européen et sur la question de l’élargissement et de l’approfondissement de l’Union européenne.

 

1 - Le morcellement en États et les grands ensembles géopolitiques

L’Europe est marquée par une multiplicité et une diversité des États qui s’expliquent notamment par des raisons historiques. Ces États peuvent être néanmoins regroupés
en quelques grands ensembles géopolitiques, par exemple l’Union européenne, les pays candidats, les États balkaniques non-membres de l’Union européenne, les États d’Europe orientale. L’exemple des États issus de l’empire austro-hongrois permet de comprendre le poids des héritages et le rôle des frontières.

2 - Une communauté d’États en débat : l’Union européenne

Les différentes conceptions de la construction européenne, les questions de l’élargissement, de l’approfondissement et de l’évolution institutionnelle sont abordées. On insiste sur la place de la France dans le débat européen.

 

III. 3. L'Union européenne (6 à 7 heures)
Après l'étude, au chapitre précédent, de l'origine et des grandes étapes de la construction européenne, on insiste ici sur l'originalité de ce pôle constitué d'une association d'Etats indépendants. S a n s décrire les institutions de l'Union européenne, on présente sa puissance économique et commerciale, sa volonté inégalement partagée d'élargissement et
d'approfondissement, le rayonnement mondial des Etats qui la composent,
les limites de son poids politique.

3 - Deux États dans l’Union européenne au choix :
- l’Allemagne ou le Royaume Uni
- l’Espagne ou l’Italie

Les deux États européens sont étudiés sous l’angle de leurs spécificités au sein de l’Union européenne : par exemple leur position géographique (insularité britannique) ou leur organisation politique (fédéralisme allemand, poids des provinces en Espagne et des régions en Italie). On prend aussi en compte les diverses formes de l’ancrage européen de ces États, politiques, économiques et culturelles.

 

I. 2. Quelques Etats (12 à 13 heures)
On étudiera au moins 3 Etats, au choix, dans la liste suivante :
- l’Allemagne
- la Russie
- le Royaume Uni
- un Etat de l’Europe méditerranéenne.
A partir des éléments examinés précédemment, l’analyse porte, en se gardant de toute étude exhaustive, sur ce qui fait la spécificité géographique (notamment le peuplement et l’organisation du territoire) de chacun des trois Etats choisis. Dans cette perspective sont soulignés le poids de l’histoire et les aspects culturels qui permettent de renforcer la coordination avec l’enseignement des langues vivantes.
Cartes de l’Europe : densités de population et principales villes ; les Etats européens ; les langues et les religions ; relief et climats ; axes et noeuds de communication ; cartes des Etats étudiés.

 

II - Réseaux et flux en Europe et en France (10 h)

II - Réseaux et flux en Europe et en France (8h)

 

1 - La métropolisation et les réseaux urbains

On décrit d’abord le processus de métropolisation à l’échelle de l’Union européenne (concentration de la population, renforcement des pouvoirs de commandement, compétition entre métropoles). Puis, en s’appuyant sur deux exemples nationaux (la France et un autre pays européen), on montre comment des réseaux urbains de types variés organisent inégalement les territoires.

1 - Les réseaux urbains et de communication

En s’appuyant sur deux exemples nationaux (la France et un autre pays européen), on montre comment des réseaux urbains de types variés, animés par des métropoles, organisent inégalement les territoires. On intègre dans l’analyse le rôle structurant des axes de communication en France comme en Europe.

2 - Les réseaux de communications et les flux de transports

Cette question est abordée à partir d’une étude de cas : les grands axes de communication transalpins. Elle prend en compte les impératifs économiques, les contraintes naturelles et les enjeux environnementaux. À l’échelle européenne et française, on met en valeur le rôle structurant des axes de communication et des carrefours.

3 - La mobilité des hommes

À l’échelle de l’Union européenne et de la France, on étudie les migrations à caractère économique ou politique, internes et externes (tourisme exclu).

2 - La mobilité des hommes

À l’échelle de l’Union européenne et de la France, on étudie les migrations à caractère politique ou économique, internes et externes (tourisme exclu).

III - La France et son territoire - Métropole et DOM-TOM (17 h)

III - La France et son territoire - Métropole et DOM-TOM (14h)

1 - Peuplement et répartition de la population

L’inégale répartition de la population et sa dynamique sont mises en évidence et expliquées. Le poids de la population urbaine est souligné.

 

2 - Des milieux entre nature et société

On montre que la France est caractérisée par la diversité de ses milieux, produits des influences combinées des conditions naturelles et des actions des hommes. Cet environnement (montagnard, littoral, forestier, urbain,...) est analysé sous l’angle des ressources qu’il peut offrir, mais aussi des contraintes qu’il représente et des risques qu’il peut comporter. On aborde également les politiques visant à sa gestion et à sa protection. Cette étude est conduite à l’échelle nationale mais peut s’appuyer également sur quelques exemples à l’échelle locale.

1 - Des milieux entre nature et société

On montre que la France est caractérisée par la diversité de ses milieux, produits des influences combinées des conditions naturelles et des actions des hommes. Cet environnement (montagnard, littoral, forestier, urbain,...) est analysé sous l’angle des ressources qu’il peut offrir, mais aussi des contraintes qu’il représente et des risques qu’il peut comporter. On aborde également les politiques visant à sa gestion et à sa protection. Cette étude est conduite à l’échelle nationale mais peut s’appuyer
également sur quelques exemples à l’échelle locale.

I.LE CONTINENT EUROPEEN (16 à 19 heures)
1. Diversité de l’Europe (4 à 6 heures)
…. On localise les grands ensembles du relief, les grands fleuves, les principaux domaines bioclimatiques et on les met en rapport avec l’urbanisation et les réseaux de communication pour expliquer les paysages et la structuration de l‘espace européen.

II. 1. Unité et diversité (4 à 5 heures)
Les grands traits de la géographie de la France sont décrits par référence au cadre européen en insistant sur les éléments originaux comme sur les traits communs avec le reste de l’Europe. Les paysages s’inscrivent dans un territoire ouvert, au contact des grands domaines européens. Ces paysages constituent un environnement et un patrimoine à gérer et préserver. Les disparités du peuplement sont étudiées à partir d’une carte des densités et mises en rapport avec les évolutions récentes de la population (comportements démographiques, urbanisation et péri-urbanisation).

 

3 - L’espace économique

On présente d’abord les grands traits de l’organisation de l’espace économique en France et ses prolongements en Europe et dans le monde. Puis on traite au choix un des espaces économiques français (agricole, industriel, touristique). Cette étude prend en compte les paysages et les effets des politiques européennes.

2 - L’espace économique

On présente d’abord les grands traits de l’organisation de l’espace économique en France et ses prolongements en Europe et dans le monde. Puis on traite au choix un des espaces économiques français (agricole, industriel, touristique). Cette étude prend en compte les paysages et les effets des politiques européennes.

 

IV. 1. Les mutations de l'économie
française et leurs conséquences
géographiques

4 - Disparités spatiales et aménagement des territoires

Cette question est abordée à partir d’une étude de cas sur l’aménagement d’un territoire, conduite à l’échelle locale (agglomération ou "pays "). Elle permet d’identifier la multiplicité des acteurs (acteurs institutionnels, entreprises, associations) et de décrire les politiques mises en œuvre.
À l’échelle nationale, on présente ensuite les disparités spatiales du territoire français et les grands enjeux des politiques visant au développement raisonné des territoires.

3 - Disparités spatiales et aménagement des territoires

Cette question est abordée à partir d’une étude de cas sur l’aménagement d’un territoire conduite à l’échelle locale (agglomération ou "pays"). Elle permet d’identifier la multiplicité des acteurs (acteurs institutionnels, entreprises, associations) et de décrire les politiques mises en œuvre. À l’échelle nationale, on présente ensuite les disparités spatiales du territoire français et les grands enjeux des politiques visant au développement raisonné des territoires.

II 2. L’aménagement du territoire. (2 à 3 heures)
On met en évidence, à partir de cartes, des déséquilibres régionaux. L’étude des réalisations et des projets de l’aménagement du territoire permet d’introduire à l’examen des grands ensembles régionaux.

 

IV - Les régions en France et en Europe (8 h)

 

1 - Le fait régional : une région d’Europe, de préférence celle du lycée

Ce thème est étudié à partir d’une étude de cas qui ne se limite pas à une monographie, mais permet de réfléchir à la notion de région. La région étudiée est resituée dans son contexte national, européen et éventuellement mondial.

I. 3 - Le fait régional : une région en France ou dans un autre État de l’Union européenne

Ce thème est étudié à partir d’une étude de cas qui ne se limite pas à une monographie, mais permet de réfléchir à la notion de région. La région étudiée est resituée dans son contexte national, européen et éventuellement mondial.

II. 3. Les grands ensembles régionaux. (10 à 11 heures)
En excluant toute analyse exhaustive des régions (mais en accordant une attention particulière à la région parisienne et à la région où se trouve situé l’établissement), il s’agit d’étudier les traits spécifiques principaux qui caractérisent les six grands ensembles retenus : l’Ile-de-France et le Bassin parisien ; les régions de tradition industrielle du Nord et de l’Est; la région lyonnaise et ses périphéries alpines, bourguignonnes et auvergnates ; les Midis ; l’Ouest atlantique; les départements et territoires d’outre-mer.
L’accent est mis sur les paysages, les activités principales et les métropoles.

2 - Disparités régionales en France et en Europe

On fait ressortir les disparités entre les régions en France et en Europe sous l’angle de leurs pouvoirs politiques, de leur poids relatif et de leur développement économique.
On présente ensuite les politiques de rééquilibrage et de rapprochement conduites par l’Union européenne.

 

 

 

3 notions fondamentales se dégagent du programme : Territoire, Etat, région.

Les autres notions qui s'en dégagent sont : limite, frontière, géopolitique, "pays", peuplement, réseaux, flux, métropolisation, axe, enjeux environnementaux, échelle, mobilité, répartition, milieux, environnement, ressource, contrainte, risque, gestion, organisation de l'espace, paysage, aménagement, acteur, identité européenne. Elles correspondent aux grandes notions de programme de 2nde et elles ont été étudiées au collège. ( La notion d'identité européenne n'apparaît pas dans le programme de géographie mais elle a pu être abordée en histoire et cette notion d'identité fait partie du programme d'éducation civique de 4ème.)

Tout comme les notions du programme de 2nde, celles-ci ont été déjà vues ce qui est précisé dans le chapeau du programme : " Le programme fait appel à des connaissances et à des modes d’analyse et d’expression acquis au collège. Aider les élèves à se les remémorer, à les mobiliser à bon escient et à les enrichir est une tâche fondamentale du lycée."

Nous devons donc travailler sur l'enrichissement notionnel et l'approfondissement du raisonnement géographique.