Le paysage en classe de sixième : 2 exemples d'application.

Téléchargement :

Vous trouverez dans ce document:
. Une progression pour l’année de sixième
. Une bibliographie sur le " paysage "
. Un premier exemple : le Havre

- la fiche d’objectifs
- descriptif de la séance
- descriptif des documents utilisés

Un deuxième exemple : un village africain

- Fiche d’objectifs
- utilisation des documents
- descriptif des documents utilisés

Nous mettons à votre disposition 2 fichiers compressés au format ZIP.

Ces documents ont été conçus par Geneviève Vennereau, professeur au collège de Villard-Bonnot (dans le Grésivaudan, à 15 km de Grenoble) et formatrice MAFPEN, dans le cadre d’un stage sur le paysage dans les programmes de sixième. Ce stage et ce cours ont été réalisés dans l’année scolaire 1995-96. Ces cours ont donc " tourné " avec des élèves.

  haut.gif (1006 octets)


 Proposition de progression en sixième
Hist - Géo - EdCiv

 1. La vie au collège, le règlement intérieur. 3 heures.
L'élève, une personne qui a des droits et des obligations 1 heure
Identité personnelle 1 heure
Nationalité 1 heure
2. La naissance de l'agriculture et de l'écriture. 2 à 3 heures.
3. Répartition de la population mondiale. 4 à 5 heures.
4. Les grands repères climatiques et biogéographiques. 4 heures.
5. L'Egypte. 4 à 5 heures.
6. Les Hébreux. 3 à 4 heures.
7. Les grands ensembles du relief. 3 à 4 heures.
8. La Grèce 9 à 10 heures.
9. L'élève et la citoyenneté. 4 heures.
10. Un littoral touristique méditerranéen. 3 heures.
11. Un littoral industrialisé. 2 heures.
12. Les trois métropoles. 6 heures.
13. L'éducation un droit pour tous. 4 heures.
14. Rome de la République à l'empire. 9 à 10 heures.
15. Un village d'Europe 2 heures.
16. La responsabilité vis-à-vis du cadre de vie et de l'environnement 4 heures.( Sortie sur le terrain? ) où on peut développer le sens de la responsabilité face au patrimoine.
17. Un village africain. 2 heures.
18. Une exploitation agricole en Amérique du Nord. 2 heures.
19. Un delta rizicole 2 heures.
20. Les débuts du Christianisme. 3 à 4 heures.
21. Les paysages de faible occupation humaine :
Dans le désert saharien ou arctique. 3 heures
Dans la grande forêt amazonienne. 2 heures
Dans la montagne andine ou himalayenne. 2 heures
22. Fin de l'Empire Romain. 2 à 3 heures.

Total 96 heures soit 32 semaines : 39 heures de Géographie, 39 heures d'Histoire, 18 heures d'Education Civique. Il reste un peu de temps pour les contrôles. En 1996/1997 il y a 35 semaines de travail.

  haut.gif (1006 octets)

Les thèmes 11 et 17 sont proposés en exemples...


SUGGESTIONS BIBLIOGRAPHIQUES

 

AMAT J.P. GRATALOUP C. "Du paysage au système" Géographiques, Espace à vivre, espace vécu, Coll .Autrement dit. CNDP.
BERQUE A. "Espace, milieu, paysage, environnement" Encyclopédie de la géographie p. 351-370.
BERQUE A. Médiance. "De milieux en paysages". Montpellier, Reclus 1990.
BERTRAND C & G. "Pour une histoire écologique de la France rurale". Histoire de la France rurale Tome I 1975 PARIS-Le Seuil.
BERTRAND C & G "La Géographie et les sciences de la nature" Encyclopédie de la Géographie P.109-128. Paris Economica 1992.
BERTRAND G. Chasser le naturel, Enseigner la Géographie : Reclus 1990 . Nombreux articles dans cette publication.
BRIFFAUD Serge "Naissance d' un paysage, la montagne pyrénéenne à la croisée des regards XVI-XIX. Toulouse, 1994.622 pages..
CLARY M. R. Ferras et G. Dufour. Faire de la Géographie.
CORBIN A. Le territoire du vide. L' occident et le désir du rivage 1740-1840; Paris Aubier 1988.
DAUDEL C. Les fondements de la recherche en didactique de la Géographie.
DIEUDONNE D. Crapon J. P. et Labrune G. Histoire Géographie, méthodes et techniques. Nathan
GIOLITTO S. Enseigner la Géographie à l'école. Série Hachette Education.
DROUILLON M. T. et M. Flonneau. L'Histoire et la Géographie en 6ème.Collection comprendre et agir Nathan
GUILAINE J. Pour une archéologie agraire, A. Colin 1991. 576 pages.
GRUJARD M.,LE ROUX A, NOVE A. "Regarder et comprendre un paysage" Paris, Calmann-Lévy 1988.
LUGINBULH Y. Paysages. Textes et représentation du paysage du sciècle des lumières à nos jours. Paru la manufacture 1989.
LUGINBULH Y. (sous la direction de...) Paysages méditerranéens, catalogue de l'exposition réalisée en 1992 à Séville. Electa. Milan. 1992.
LUGINBULH Y. Le paysage rural : La couleur agricole, la saveur agricole, mais que reste-t-il de l'agricole? Etudes rurales . 1992.
HUGONIE G. Clés pour l'enseignement de la Géographie,CRDP de Versailles.1995.
HUGONIE G. L'analyse de photographies de paysages par les élèves de collège. Revue de Géographie de Lyon. vol 69 3/94
HUGONIE G. Mise en oeuvre des programmes du lycée CRDP de Versailles 1991
MARECHAL J. Le paysage, INRP : Savoirs savants, savoirs enseignés.Troisième rencontre internationale sur les didactiques de l' Histoire, de la Géographie et des sciences sociales. Actes du colloque 1988 Paris INRP
MERENNE SCHOUMAKER B. Savoir penser l'espace. l'information géographique 1989.
PINCHEMEL P. : La face de la terre.
POUZOL : Espaces, échelles et emboîtements, application didactique : La côte d'Ivoire.
Chemins historiques et champs géographiques. CRDP d'Alsace.
ROBIC M.C.(Dir) "Du milieu à l' environnement, pratiques et représentations du rapport homme-nature depuis la Renaissance" Paris Economica 1992.
ROUGERIE G & BEROUTHACHVILI " Géosystèmes et paysages". Paris A. Colin 1991.
SOURP R. L'analyse du paysage, une didactique pour la Géographie. l'information géographique 1994 N° 4
SCHAMA S. Landscape and Memory. Editions Knoph (New York) 1995. Compte rendu dans Le Monde 27 Octobre 1995, article d'Antoine De Baecque.
THOMAS Keith. Dans le jardin de la nature. La mutation des sensibilités dans l'Angleterre à l'époque moderne. Paru Gallimard 1985. 401 pages.
Former les professeurs aux didactiques. Un modèle et des outils de formation professionnelle disciplinaire. L'exemple de l' Histoire-Géographie. Sous la direction de L. Marbeau et G. Baillat INRP
Vous avez dit Géographies, didactique d'une Géographie plurielle. Masson chez A Colin.
Enseigner la Géographie au collège et au lycée. Journées d'études nationales 3 au 6 Juin 1991 Amiens. CRDP de Picardie.
99 réponses sur la Géographie. CRDP de Languedoc Roussillon.
Histoire-Géographie aide au travail personnel, 22 fiches : méthodes, exercices, corrigé.CRDP de Corse.
Enseigner l'Histoire et la Géographie, un métier en constante rénovation. Mélanges Marbeau , article de J. Maréchal, paysage et Géographies, d'hier à aujourd'hui.

ARTICLES DE JOURNAUX

Article du monde : Le retour en force du paysage 30 Mars 1990
Article de Historiens et Géographes Sur le nouveau programme de sixième N° 348 pages 47 à 50
Article de l'Evénement du Jeudi 22-28 Aout 1991 de J. F. Dupaquier à partir de cartes postales du début du siècle, des années 60 et des photos de maintenant.

DOCUMENTATION PHOTOGRAPHIQUE

N° 6088 - 1987. Lire le paysage.
N° 6090 - 1987. La montagne française.
---------Fin 1996. Un numéro est prévu avec une typologie des paysages.
N° 6057. L' homme dans les déserts froids.
N° 6073. Les déserts.
N° 6036. La méditerranée : Milieux et paysages.
N° 6072. L' Afrique noire.
N° 6086. Agricultures et paysanneries en Amérique latine.
N° 6046. Le Brésil.
N° 6097. L'Asie du Sud et de l'Est.
N°. 7005. Les Etats-Unis.

CASSETTES VIDEO

Paysages. Série documentaire diffusée par ARTE.

- Campello Alto
- Carchuna
- Bierre-les-Semur
- La porte de Bagnolet
- Fos-sur-Mer
- Tries karden
- Etretat
- Saint-Gilles

commercialisées par l'ADAV, 41 rue des Envierges, 75020Paris.

haut.gif (1006 octets)


UN LITTORAL INDUSTRIALISE : L’EXEMPLE DU HAVRE

Plan du cours

Vocabulaire et notions Supports

Activité du professeur

Activité de l’élève

Objectifs méthodologiques

Exigences pour le contrôle
  1. UNE SITUATION PRIVILEGIEE

Sur un des axes maritimes les plus fréquenté du monde. Port de front de mer en eau profonde. Embouchure de la Basse-Seine, voie d’eau française la plus fréquentée et la plus industrialisée.

  1. UN SITE PROFONDEMMENT AMENAGE PAR L’HOMME

Port en eau profonde, autrefois spécialisé dans les produits tropicaux. Au XX° siècle, quais minéraliers et pétroliers. Restructurations et agrandissements après la guerre : polders industriels dans l’estuaire, canal de Tancarville, bassins accessibles aux gros tonnages, port pétrolier d’Antifer.

  1. LES MUTATIONS RECENTES

Touché par la crise pétrolière, s’est spécialisé dans le trafic porte-conteneurs. Est relié à toute la France par voie d’eau, le fer et la route. Construction du pont de Normandie.

CONSTRUCTION DE LA GEOGRAPHIE
LOCALISTION

EMBOITEMENTS D’ECHELLE

 

 

 

 

 

Port d’estuaire, bassins, darses, digues, entrepôts, usines, port minéralier.

 

 

Polders industriels
Installations pétrolières.

Porte-conteneurs, flux, importations, exportations, aménagements.

 

DOC 1
DOC 2
DOC 3
DOC 4

 

 

 

DOC 1

 

DOC 8
DOC 5

 

 

 

 

DOC 6
DOC 7
DOC 9

CENTRE le travail sur le document 1 (les autres complètent)


 

 

Questionne

 

ELABORE un schéma d’après la photo
Questionne

 

 

 

QUESTIONNE

 

 

Schématise le littoral

 

 

Réponse

Calcul de distances

 

 

 

 



TROUVE la signification de la légende

REPONSE

 

 

Réponse
Souligne ds la texte avec les couleurs de la légende

Complète le schéma grâce aux cours

Utiliser des cartes à différentes échelles

 

 

 

 

Commentaire organisé d’un paysage

Passer à l’abstraction

Réutiliser des acquis

Travail sur l’orientation

Comparaison de photos
Description

Prélever des informations et les trier

 

Abstraction

Le grand axe de navigation européen
Savoir situer le Havre, Rouen, Antifer et Paris
Connaître la différence entre port d’estuaire et de front de mer

Etre capable de décrire des installations portuaires et des ZIP avec un vocabulaire spécifique

Notion de flux de produits et d’hommes

 

 

 

 

Compléter le schéma

 Classe de sixième, nouveaux programmes 1996
Un littoral industrialisé, l’exemple du Havre

 Objectifs pédagogiques
- Localisation
- Description organisée du paysage du port, vu de la mer
- Acquisition des termes suivant de vocabulaire : Port, estuaire, digue, quais, bassin, darses, instal lations pétrolières, porte-conteneurs, polders industriels, aménagements portuaires, zones industrielles portuaires, importations, exportations .

- Analyse du paysage : Ce que l’on voit amène à se poser des questions sur ce qu’on ne voit pas : pourquoi ce type d’aménagement, pourquoi ici et pas ailleurs, quels flux de marchandises et d’hommes dans ce paysage, quels sont les enjeux de ce type d’aménagement, à quel hinterland ce port est-il relié, et quelles sont les relations commerciales entretenues avec les autres pays, quelles relations avec les autres ports, quels effets sur l’emploi, sur l’environnement...en classe de sixième toutes ces questions ne peuvent pas être abordées avec la même profondeur mais elles sous-tendent le raisonnement géographique.

Description du travail [2 heures]

Le premier document présenté est la photographie aérienne en oblique du port, cette prise de vue vers l’est a l’avantage de mettre pratiquement l’élève dans la situation de découverte des installations portuaires comme s’il entrait au port à bord d'un navire. On précise à l’élève l’orientation de la photo et on l’amène à découvrir que le port s’ouvre sur la Manche à l’ouest et que l’estuaire de la Seine se trouve au Sud du port.

Quelques questions rapides permettent le faire préciser d'où est prise la photo et son sujet.
 Il est indispensable de passer au planisphère et à la carte de France pour la localisation. Le professeur situe Le Havre sur le planisphère et amène les élèves à localiser chaque lieu évoqué :

Exemple de questionnement rapide sous forme de cours dialogué : PLANISPHERE, doc 2
- Dans quel pays est situé Le Havre?
- A quel continent appartient ce pays?
- Quel océan relie ce port à l’Amérique de Nord ? A l’Amérique du Sud?
- Quels sont les deux océans qu’il faut emprunter pour aller du Havre en Inde?
- Y - a - t - il une autre possibilité?

Le professeur en corrigeant les réponses des élèves montre les routes maritimes sur le planisphère projeté . Au passage il nomme le canal de Suez et indique la localisation du Golfe Persique en demandant aux élèves ce qu’il fournit. Si le planisphère utilisé n’est pas assez clair, il serait souhaitable de passer à une carte d’Europe:
- Quelle mer relie Le Havre au Royaume Uni?
- Comparer les distances évoquées jusque là.
- Quels sont les inconvénients de la localisation de ce port? On amènera les élèves à prendre conscience des difficultés de navigation dans un espace plus resserré, aux brumes fréquentes et aux courants importants.

Quels sont les avantages de cette localisation? On amènera les élèves à découvrir que c’est le premier port au déchargement pour les produits venus d’Afrique ou d’Amérique et que par contre c’est le dernier port au chargement pour les navires venus d’Europe du Nord et allant en Amérique , en Afrique ou en Asie. Sur le planisphère le professeur indiquera le grand axe de circulation Mer du Nord - Manche.

Retour à la photographie du Havre DOC 1
- Quel est le nom de la mer qui se trouve au premier plan?
- Sommes nous dans un espace naturel ou fortement aménagé par l’homme?
- Donnez des exemples précis: Il est important de faire décrire aux élèves l’entrée du port avec les deux phares, les jetées et les digues délimitant l’avant - port.
- Pourquoi les hommes ont - ils construit les digues?
- Décrivez la forme des bassins.
- A quoi servent les quais?
- Les navires ont - ils les mêmes formes, les mêmes dimensions? Reconnaissez vous certains navires?
- Décrivez les terrains sur lesquels ont été implantées les installations portuaires. Présentent - ils des reliefs? A votre avis, ces terrains ont - ils toujours existé?
- Comment l’homme a - t - il pu conquérir ces terrains sur la mer?

Décrivez les différentes formes de constructions. Le professeur montre les installations pétrolières, fait décrire les réservoirs et amène les élèves à découvrir l’importante superficie qui leur est consacrée. La photographie qui est reproduite sur un transparent est projetée sur un tableau blanc ce qui permet de construire en même temps le schéma du port avec différentes couleurs ( port pétrolier, port minéralier, chantiers navals, ports de voyageurs, port de portes containers, écluses, bassins de marée et bassin à flot ainsi que les différents entrepôts, les silos à grains, la centrale E D F, quelques usines, les voies ferrée, les routes , la ville...) On amènera les élèves à remarquer qu’à l’arrière plan des espaces industriels sont en cours d’aménagement . Lorsque le croquis est élaboré au tableau blanc on demande aux élèves de donner la signification de la légende que le professeur aura construit en même temps, ce qui aura l’avantage de faire une révision rapide des acquisitions.

 Travail sur la carte de France DOC 3

Le professeur situe à nouveau Le Havre. Travail sous forme de cours dialogué.
- Où est situé ce port par rapport à Paris?
- A quelle distance approximativement de Paris à vol d’oiseau?
- Sur l’embouchure de quel fleuve?
- Sur quelle rive?
- Quel est le type de cette embouchure?
- Est - ce un port de front de mer ou de fond d’estuaire?
- Quel est le port de fond d’estuaire?
A quelle distance se trouve - t - il du Havre? 

Travail sur le montage des deux photographies du Havre après les bombardements et maintenant Doc 5

- Ces deux photos ont - elles été prises à la même altitude?
- La première a - t - elle été prise à plus haute ou à plus basse altitude? Quels indices vous l’indiquent?
- L’orientation est - elle exactement la même?
- Sur quelle photo voit - on très bien l’estuaire de la Seine? Pourquoi?
- Pourquoi le premier document est - il en noir?

Repérez sur les deux documents l’entrée du port, quelles différences trouvez vous entre les deux clichés? On amènera les élèves à décrire les destructions de la ville, des installations portuaires , on leur expliquera que les bassins étaient envasés, que les écluses étaient détruites, les voies ferrées et les routes également et on leur fera noter les importantes reconstructions après la guerre ( tracé géométrique de la ville, installations portuaires...). On fera également noter que l’aménagement du port s’est fait dans l’estuaire en construisant des polders industriels en amont de la ville, et on fera retrouver aux élèves quelques installations étudiées précédemment.

Travail sur la carte de la Basse Seine DOC4

Le professeur montre le site d’Antifer, du Havre et de l’estuaire et demande où logiquement les fonds marins sont les plus importants, et pourquoi le site d’Antifer a été choisi comme avant port pétrolier.

- Il fait comparer la superficie de la zone industrielle du Havre et celle de la ville, il fait énumérer les axes de communication de la basse Seine et les relie au réseau national, montre le pont de Tancarville et le Pont de Normandie. Il demande aux élèves d’énumérer quelques produits industriels qui peuvent être exportés par le Havre en tenant compte des industries de la basse Seine et insiste sur le fait que des produits de toute la France peuvent transiter par le Havre si les coûts de transports, de manutention, et les délais sont compétitifs par rapport aux autres ports.

Travail sur la photographie du porte conteneur DOC 6

Décrivez ce type de navire.
- Quels éléments peuvent vous donner une idée de ses dimensions?
- Comment les conteneurs sont - ils chargés sur le navire?
- Comment sont - ils amenés au navire?
- Que peut - on transporter dans un conteneur?
- Quel est l’avantage de ce type de transport?
- Quelles impressions vous donne cette partie du port?

Travail sur le texte du port du Havre. DOC 7

Après avoir lu le texte les élèves doivent tracer sur un planisphère photocopié les routes maritimes évoquées, ce qui permet de vérifier les acquis du début du cours. Puis on leur demande de souligner avec le jeu de couleur utilisé sur le croquis du port les différents produits transitant par le Havre : Par exemple si les installations pétrolières ont été coloriées en violet, il faut souligner dans le texte les hydrocarbures en violet. Ce petit travail permet aux élèves de prélever des informations dans un texte, de les classer, et de mettre en relation deux documents différents. Enfin on retourne sur la photographie générale du Havre pour une correction collective et on demande aux élèves de montrer des exemples de mètres carrés couverts.

Réalisation d'un croquis collectif (Evaluation DOC 8)

Le professeur schématise le littoral, l’estuaire, la Seine; et place les cercles de Paris, Rouen, Le Havre et Antifer. Les élèves doivent localiser les quatre villes, et doivent être capables de préciser que Antifer est un avant port, que Le Havre est un port de front de mer et que Rouen est un port de fond d’estuaire. Ils doivent tracer par de larges flèches les flux de marchandises à l’import et à l’export et doivent replacer dans La Manche le grand axe de navigation européen.

  Les documents utilisés
(le Havre)

 Le paysage analysé le plus longuement et servant de support au raisonnement est le DOCUMENT 1 : une photographie aérienne prise en oblique de l’entrée du port avec les installations portuaires. Cette photo est reproduite sur un transparent couleur ce qui permet de construire un schéma des installations portuaires au tableau blanc

 Mais un corpus de documents annexes est nécessaire pour tenter d’élucider certains points :

 DOCUMENT 2 Planisphère

 DOCUMENT 3 Carte de France

 DOCUMENT 4 Carte de la Basse Seine

 DOCUMENT 5  Montage de deux photographies du port après les bombardements de la seconde guerre mondiale et maintenant avec pratiquement la même orientation.

 DOCUMENT 6 Photographie du chargement d'un porte-conteneurs à quai.

 DOCUMENT 7 Texte sur les activités du port

Port maritime en eau profonde, Le Havre est ouvert directement sur la haute mer, grâce à un chenal extérieur rectiligne accessible à tout moment aux navires de 14,50 m de tirant d'eau. Totalement libéré des contraintes de marée, l'entrée au port des plus gros porte-conteneurs du monde se fait ainsi 24 heures sur 24, sans aucune attente et en toute sécurité...Le port du Havre est relié à plus de 500 ports sur les cinq continents : 2 liaisons quotidiennes avec l'Amérique du Nord et l' Extrême-Orient, une liaison avec les Antilles, l' Amérique du Sud et l'Afrique...A ces relations intercontinentales s'ajoutent les rotations de car-ferries avec les Iles Britanniques...Le Havre est le premier port français de conteneurs avec 60% du marché des ports français...Fruits et légumes, le café, le coton restent aujourd'hui les grandes catégories de marchandises transportées sous conditionnement conventionnels. S'y ajoutent les produits frigorifiques, les produits industriels et les colis lourds...Les hydrocarbures sont en volume la principale composante du trafic portuaire et le pétrole brut reçu au Havre même et à Antifer représente près de 40%des importations totales de la France... Il existe au Havre plus d’un million de mètres carrés de stockages couverts ...

Le port du Havre. Publication du Port Autonome du Havre 1995

DOCUMENT 8 Schéma des installations portuaires réalisé par le professeur et légendé par les élèves.

DOCUMENT 9 Fond de carte de la Basse Seine réalisé par le professeur sur lequel les élèves réalisent quelques localisations en guise d'évaluation.

Les documents ont été tirés de publications du Port Autonome du Havre 76067 Le Havre CEDEX. On peut aussi utiliser les diapositives déjà anciennes ( 1976 ) au Havre l’usine dans le port le navire dans l’usine C R D P de Rouen, et les diapositives du C N D P la géographie des transports en France, La photographie du Havre après les bombardements provient du magazine " Cité Le Havre" Juin 1994 page 33.

  haut.gif (1006 octets)


  UN VILLAGE AFRICAIN ET SON TERROIR

Plan du cours

Vocabulaire et notions Supports

Activité du professeur

Activité de l’élève

Objectifs méthodologiques

Exigences pour le contrôle
  1. CULTURES EN AUREOLES AUTOUR DU VILLAGE

En Afrique de l’ouest les champs sont disposés en auréoles autour du village. Les champs les plus proches sont cultivés toute l’année et sont fertilisés par les bêtes. Ce sont des champs de cases. Au delà , dans la savane, les champs sont exploités moins régulièrement et portent des céréales comme le mil et le sorgho. Le climat oppose 2 saisons : l’une humide et l’autre sèche. L’irrégularité des pluies, la fragilité des sols nécessitent une rotation des cultures. Plus on s’éloigne du village, moins la savane est cultivée.

  1. L’ELEVAGE

Il est pratiqué par les nomades itinérants dans la savane. Ils échangent leurs produits contre ceux du village. Leur situation est précaire.

 

  1. L’EXODE RURAL

Les ressources de ces villages sont insuffisantes avec les techniques de culture traditionnelles et ne peuvent faire face à l’accroissement de la population. Les jeunes partent vers les villes.

CONSTRUCTION DE LA GEOGRAPHIE

LES DIFFERENTS ANGLES DE VUE

EMBOITEMENTS D’ECHELLE

La complémentarité entre les différentes auréoles de cultures

Variation en fonction des saisons

Le mil, le sorgho, les cases, la brousse, les sédentaires

 

 

 

Liens entre sédentaires et nomades

 

 

 

 

Les liens avec le reste du pays

 

 

Exode rural

DOC 1

 

DOC 2

 

 

 

DOC 3
DOC 4
DOC 5 (modèle)

DOCS 6, 6bis et 6ter

 

 

 

 

 

 

DOC 7

 

 

 

 

 

DOC 8

QUESTIONNE

 

QUESTIONNE

 

 

 

 

ELABORE avec les élèves le modèle

 

 

 

 

 

 

 

 

QUESTIONNE

 

 

 

 

 

QUESTIONNE

 

 

 

QUESTIONNE

OBSERVE
DECRIT
CLASSE


PRELEVE de l’information

IMAGINE, JUSITFIE


CONSTRUIT le modèele

 

 

 

 

 

 

 

 

REPONSE

 

 

 

 

 

PRELEVE les informations

 

 

REFLEXION

Description organisée d’un paysage

Analyse de texte ; croisement texte et photo

Comparaison entre différents paysages


Passage à l’abstraction

 

 

 

 

 

 

 

 

Réflexion personnelle

 

 

 

 

 

Analyse de texte

 

 

 

Réflexion personnelle

Etre capable de reconnaître :
cultures en auréoles ; mil ; sorgho ; cultures intensives autour des cases ; brousse de moins en moins cultivée

Etre capable de construire le schéma

 

 

 

 

 

 

 

 

Avoir compris la signification de : nomade ; sédentaire ; précarité

 

 

Exode rural et mutations du mode de vie traditionnel

 

  Exploitation possible des documents

Document 1 : un village entouré de cultures au Burkina Faso (photographie)

Le Burkina Faso est un pays de l'Afrique tropicale. Le situer sur la carte.

1. D'où la photo a-t-elle été prise ?
2.Décrire le paysage en partant de l'arrière plan.
- Etat du ciel
- Végétation. Les arbres isolés sont des palmiers-rôniers. Les décrire. Pourquoi les conserve-t-on au milieu des champs ?
- Forme du village.
- Forme des constructions. Quels matériaux sont utilisés ?
- Les champs se trouvent où par rapport au village ?
- Sont-ils cultivés soigneusement ? Justifier votre réponse.
- Décrivez les personnages

Document 2 : une vue aérienne d'un village et de son territoire en pays Mossi, Burkina Faso
(photographie aérienne oblique sur transparent couleur)

- La photo a-t-elle été prise sur le même plan que pour le document précédent?
- Décrivez la forme des routes qui mènent au village.
- En quoi sont-elles faites ?
- Décrivez le village. L'habitat est-il dispersé, groupé ? Quelle est la forme des habitations ? Quels matériaux sont utilisés ? Les différences sont-elle importantes avec le premier document ?
- Où se trouvent les parties cultivées ?
- Dans les champs trouvent-on partout les mêmes cultures ? Justifier votre réponse.
- Pourquoi les champs proches du village peuvent-ils être cultivés de façon permanente.
- Quelle est la taille de ces champs?
- Quel aspect prend le paysage lorsque l'on s'éloigne du village?
- Les cultures sont-elles de même type?
- La saison où a été prise la photo est-elle sèche ou humide?

Document 3 : du jardin de case au champ de brousse (texte)

- Dans ce texte, où se trouve le visiteur au début ?
- Qu'est-ce qu'une culture intensive ?
- Comment les champs peuvent-ils être fumés ?
- Comment les cultures sont-elles protégées des bêtes ?
- Repérez ces champs sur la photographie aérienne. Pourquoi voit-on mal les enclos ?
- Repérez sur la photo quelques arbres. Donnez leur noms. Quel est l'arbre le plus gros des trois exemples cités ?
- La brousse est-elle cultivée de façon permanente ? Justifiez votre réponse.

Source du texte : Jean Gallais : " Du jardin de case aux champs de brousse " in " la signification du village en Afrique soudanienne de l’ouest ", cahier de sociologie économique, 1960.

Document 4 : vue aérienne d’un village et de son terroir en pays Mossi, Burkina Faso

- La photo a-t-elle été prise dans le même pays ?
- Le village a-t-il la même forme ?
- Les habitations sont-elles semblables ?
- La photo cette fois a été prise en quelle saison ? Justifier votre réponse.
- Repérez l'espace cultivé de façon permanente, c'est-à-dire les jardins de case.
- Voit-on les enclos servant à se protéger des bêtes ? Pourquoi?
- Repérez les arbres dans la brousse.
- Pourquoi certains n'ont-ils pas de feuilles?
- A votre avis quels problèmes peut connaître ce village à ce moment de l'année?

Document 5 : un village entouré de cultures au Burkina Faso.
(modèle)

Documents 6, 6 bis et 6 ter

(documents complémentaires)

Document 7 : éleveurs dans la brousse en Afrique. (photographie)

Ces éleveurs se déplacent avec leurs troupeaux dans la savane. Ils font aussi des échanges avec les paysans : Du lait contre du mil, par exemple.

- Décrivez les bêtes. Comment sont-elles par rapport à celles de nos régions ?
- Décrivez le personnage à droite. Comment est-il vêtu ? Que porte-t-il ? Pourquoi ?
- Décrivez la végétation en essayant d'utiliser les notions vues auparavant.
- Pourquoi les troupeaux se déplacent-ils ?
- Pourquoi y a-t-il des échanges entre les nomades et les sédentaires ?
- A quels problèmes ces nomades sont-ils exposés ?

Document 8 : l'exode rural. (texte)

"Les grandes villes en concentrant le modernisme, exercent une fascination extraordinaire sur les jeunes villageois qui prennent le chemin de l'exode rural poussés par l'espoir de la réussite. La ville est aussi le refuge pour ceux que la misère ou l'insécurité chasse des campagnes, victimes de la guerre ou de la famine. Mais les villes ne parviennent pas à absorber un tel afflux de population: Le chômage s’accroît, d'immenses quartiers les bidonvilles, surgissent de terre soulignant l'impuissance des pouvoirs publics à maîtriser la croissance urbaine."

R. Pourtier : L'Afrique Noire, Documentation Photographique N°6072

- Pourquoi les jeunes villageois quittent leur village ?
- Qu'espèrent-ils trouver en ville ?
- Le trouvent-ils ?
- Quel type de population reste au village ?
- Cet exode de population jeune résout-il les problèmes du village ?
- Essayez de proposer quelques solutions permettant aux villageois de vivre en restant dans leur village. Pour chaque solution proposée précisez ce qui est nécessaire pour envisager cette solution. Justifiez vos choix.

 Bibliographie, diapositives et films

Films

Ouatagouna : Un village du Mali. Film du C R D P. Réalisateur : Schiano. 18 mn. Film assez ancien, très bien pour la vie traditionnelle, on ne voit pas les liens avec le reste du pays. Scènes intéressantes de la vie quotidienne dans le village.

Le temps des récoltes : Série enfants d' ici et d'ailleurs, 10 mn CDDP de Haute Savoie. Document sur le Burkina Faso. Très simple, bien pour le primaire, excellent sur la récolte du mil et le travail des enfants. On voit peu le village mais on découvre l'éloignement par rapport aux champs de céréales. On ne voit pas les auréoles de cultures ni les rapports avec le reste du pays. Sur la même cassette, il y a un reportage de 10 mn sur le travail des enfants au Pérou.

L'Afrique, série de Génération 3. On peut prendre 5 mn sur le Sénégal, où l'on voit un jeune homme rentrer au village pour quelques jours. C'est excellent pour l'exode rural, pour les villages avec une population féminine, pour les paysages, et pour la crise liée à la sécheresse mais le village est déjà un gros bourg.. On voit très rapidement les cultures. Toutefois un travail intéressant peut être fait avec 4 arrêts sur image et questionnaire et surtout des documents complémentaires.

Doc photo

N° 6072, août 1994 : l’Afrique Noire
N° 6040, avril 1979 : les paysages tropicaux

Chemins géographiques et champs géographiques : C R D P d'Alsace. Article de Serge Pouzol : Espaces, échelles et emboîtements. Application didactique : La côte d'Ivoire (classe de 5ème ou classe de 2de). Excellent pour la démarche et pour la modélisation et pour le croquis d'emboîtement d'échelle, mais à adapter pour des 6ème.

Diapositives

Diapofilm la vie rurale dans les savanes
un état africain, la Côte d’Ivoire
l’Afrique occidentale
CRDP Poitier La Côte d’Ivoire, naissance, développement, pbs
BT Son Dans un village de la savane africaine
A Colin Milieu tropical II : un village africain, Akissi (50 diapos et une K7 audio réalisés par le groupe de réalisations audiovisuelles pour le développement, GRAD).
CRDP Grenoble Dogani, un village en lutte pour sa survie, 50 diapositives
CRDP Poitou/Charente Développement et environnement dans l’Afrique subsaharienne, l’exemple du Bénin (36 diapositives)
Sermap/Hatier La Côte d’Ivoire, un modèle africain (20 diapos)
GRAD Le Rwanda, 24 diapositives

  haut.gif (1006 octets)