[FC] Randonnée au collège

Les documents évoqués ci-dessous illustrent une mise en œuvre des programmes collège. Loin d’être exhaustifs, ils se présentent comme des « outils » permettant d’élaborer des contenus en référence à la fiche académique

Méthodologie : Les documents présentés ci-dessous portent le même nom que les fichiers téléchargeables (PDF ou Word)

1 : Rando « photo », rando « texte » et rando « GPS azimuts »

Les trois outils permettent une approche simple de la randonnée, pour un niveau 1 de collège par exemple. Ils amènent l’élève à s’inscrire dans un projet de déplacement en faisant progressivement la relation entre l’itinéraire emprunté et la carte (se situer sur le terrain, se situer sur la carte)

• 1.1 Rando photo : l’exemple donné permet à l’élève de se déplacer en référence à des points caractéristiques préalablement photographiés. En l’invitant à reporter l’itinéraire emprunté sur la carte, il apprendra progressivement à décrypter la symbolique 1/25000. Un accompagnement de l’enseignant l’amènera à faire la distinction entre les éléments relatifs à l’homme (chemin, constructions…), relatifs à la végétation (prairie, forêt…) ou bien encore relatifs au relief (première interprétation des courbes de niveau) (compréhension de la légende, de l’échelle)

• 1.2 Rando texte : Cet outil, complémentaire au premier, permet de se déplacer en suivant un itinéraire présenté sous la forme d’un « topo guide ». Il offre l’avantage de nommer des éléments afin que l’élève s’approprie un vocabulaire spécifique (GR, crête, bosquet, vallon, épicéa, sud…) Des données relatives aux temps de déplacement et aux distances parcourues facilitent l’appropriation de l’échelle cartographique.

• 1.3 Rando « GPS-Azimut » : Davantage « axé » orientation, cet outil s’adresse peut-être plus à un niveau 2 de collège (voir niveau 3 et 4 de lycée) Il est conçu comme un document « suscitant » la curiosité pour l’utilisation d’instruments spécifiques (boussole, GPS) Le GPS, pour un niveau collège, offre l’intérêt d’une manipulation « ludique » (fonction « Go To » très simple à comprendre si les points sont préalablement rentrés par l’enseignant) Au-delà ce cette fonction, son utilisation permet de comprendre le quadrillage d’une carte IGN et de s’intéresser aux données présentes dans les marges (qu’expriment ces chiffres, à quoi correspondent t’ils ?)

Ces trois outils peuvent facilement venir en complément les uns des autres. Si la randonnée se découpe en trois étapes ou plus, chaque élève a la possibilité de « tester » l’ensemble des documents.

2. Documents « ressource » à destination de l’enseignant :

• Mémento sécurité
• Textes et jurisprudence

Ces deux recueils d’informations permettent de guider l’enseignant dans la conception d’un cycle ou d’une sortie de randonnée. Les références techniques, pratiques, réglementaires, institutionnelles sont nombreuses.

• 2.1 : Mémento sécurité : Ce document assez exhaustif n’a pas vocation à décrire des contenus pédagogiques. Il s’intéresse à tous les aspects « organisationnels » de la randonnée, qu’elle soit hivernale ou estivale. Cet aide mémoire va de la conception à la réalisation d’un cycle, météorologie, alimentation, informations neige et avalanches, procédures pour déclencher des secours…) A consulter avant de concevoir un cycle ou une sortie !

• 2.2 : Textes et jurisprudence : Quels sont les textes qui « encadrent » l’enseignement de la randonnée ? Puis-je partir seul avec 22 élèves ? L’ARVA (ou DVA) est-il obligatoire dès que j’envisage une sortie hivernale ?
Autant de questions qui peuvent interroger l’enseignant, ou le chef d’établissement, ou bien encore les parents d’élèves ! Ce document est un recueil d’informations qui éclaire l’organisateur sur les textes qui encadrent l’activité randonnée, mais pas seulement dans les établissements secondaires. Les références à l’enseignement primaire, à la vie associative, aux recommandations fédérales ou bien encore ministérielles (conditions d’encadrement et de sécurité dans les centres de vacances et de loisirs) sont autant de sources qui doivent permettre à l’enseignant de faire des choix responsables et mesurés. Certes, les références à la jurisprudence peuvent « faire peur » ou freiner les initiatives. Mais bien au contraire, ce recueil peut être lu comme un guide d’aide à la décision « juste et raisonnée » afin de concevoir des cycles ou sorties intéressantes et enrichissantes pour les élèves… !


3 : Quelques documents plus spécifiquement orientés « conception et réalisation d’une randonnée »

Les documents présentés ci-dessous ont été utilisés lors des deux sessions « estivales ». Ils s’intéressent davantage à la conception et à la réalisation d’une randonnée sur un ou plusieurs jours. Leur aspect « modulable » fait qu’ils peuvent s’adapter à plusieurs niveaux d’enseignement (1, 2 mais aussi 3, 4 ou 5 _ voir descriptif associé)

• 3.1 : Mémento didactique stage FC : Ce document rappelle en quelques lignes ce qu’est la randonnée. Il invite l’enseignant à imaginer plusieurs entrées dans l’activité (aspect sportif, culturel, orientation…) il rappelle aussi les exigences de sécurité et renvoie aux compétences attendues d’un niveau 1 ou 2 de collège.

• 3.2 : Consignes de préparation : Les consignes édictées facilitent la préparation de la randonnée en référence aux fiches présentées ci-après. Important : ces consignes s’adressent aux enseignants qui ont suivi le stage et qui possèdent déjà un haut niveau d’expertise. Une approche plus simplifiée peut facilement être envisagée pour un niveau « collège » (fiche « pré remplie » par l’enseignant, ou faisant appel à des connaissances simples…)

- 3.3 : Tableau de marche et profil : Document idéal pour se projeter dans l’avenir proche…, le remplissage du tableau de marche et du profil de randonnée poursuit de nombreux objectifs :
-  déterminer des étapes
-  situer l’itinéraire sur la carte
-  percevoir les « points clefs » du parcours
-  estimer les temps de parcours (temps intermédiaires ou temps global)
-  préparer l’orientation en calculant azimuts… ou points GPS…
-  se faire une idée, avant réalisation, de l’ampleur de la randonnée…
Ce document invite l’élève à s’inscrire dans une démarche active.
Si certaines notions sont trop abstraites ou complexes pour des jeunes de niveau 1 ou 2, des tableaux de marche ou profils pré remplis peuvent suffire. De la même manière, un itinéraire balisé permet d’exclure des données trop complexes liées à l’orientation. C’est pourquoi ces outils peuvent convenir pour tous les niveaux de pratique. Un niveau 5 par exemple pourra concevoir lui-même ses étapes intermédiaires, envisager les moyens d’orientation les plus pertinents (lecture de carte et/ou utilisation de la boussole et/ou utilisation du GPS…)
Un exemple concret destiné à des élèves de niveau 1 est présenté dans le chapitre 4 (4.2)

3.3bis : carte associé au tableau de marche : les case blanche permettent de recopier les « coordonnées » GPS lisibles sur les marges de l’original. A vous de jouer !

3.4 : La météo et l’équipement : Le tableau de marche est rempli ? Les temps de parcours sont calculés ? Il ne reste plus qu’à prendre la météo… et à se vêtir en conséquence ! (approche ludique pour de jeunes élèves)

3.5 : Mémento connaissances : Ce mémento s’intéresse au secteur géographique parcouru en multipliant les entrées et les connaissances : histoire, économie, aménagement du territoire, habitat, loisirs, faune, flore, géologie, légendes, appellations locales…. ! Autant d’entrées possibles qui permettent d’animer la randonnée en amenant un volet « connaissances » aux élèves. Des fiches d’observations spécifiques peuvent être utilisées pour s’approprier ces connaissances (cf. nombreux outils réalisés par le CPIE Vercors à destination des publics scolaires…) Ce travail préparatoire, qui nécessite des recherches bibliographiques, peut SURTOUT permettre d’élaborer un travail interdisciplinaire avec des collègues d’autres matières.

4 : Deux exemples concrets de mise en œuvre (collège niveau 1)

Les deux exemples suivants illustrent la mise en œuvre possible des fiches décrites ci-dessus pour un niveau 1 de collège. L’élève utilise un outil « pré rempli » qui facilitent son appropriation. Rando « photo », lien « carto », consignes de sécurité, connaissances à acquérir… : Tout y est !

• 4.1 : exemple de rando niveau 1 (distance, carte de référence pour l’enseignant…)

• 4.2 : exemple « fiche élève » : Voici une fiche utilisée par des élèves de niveau 1. Le tableau pré rempli (profil, balises, heure limite de passage… l’invite à s’approprier les connaissances et compétences par la pratique) L’étape suivante intègrera davantage de préparation…

Éric Monnier et Vincent Astier