Category

Education à l’image

Quand l’infaux renforce son camouflage : les deepfake.

By | Education à l'image, esprit critique, Manipulation

Les hypertrucages, comme les appellent les québecois, toujours à la recherche de francisations cohérentes, apparaissent jour après jour comme une des menaces  pour l’information et plus généralement pour la citoyenneté en général. Faisons le point sur ces dispositifs de manipulation des images.

Apparus aux alentours de 2016, il s’agit tout simplement d’appliquer les techniques de trucage des images fixes aux sons et aux images animées. Il est ainsi possible de faire dire/exprimer n’importe quoi à n’importe qui.

Ainsi il semblerait que la première personnalité à avoir fait les frais de cette manipulation soit Vladimir Poutine, voici une des premières vidéos qui a été virale sur le sujet :

Comme souvent sur le web, les premiers à avoir poussé au bout la technologie furent les industries de la pornographie et rapidement les grandes plate-formes de streaming X interdirent ce genre de film dans leurs tuyaux.

Rapidement des applications proposèrent une version plus « low cost » de ces technologies au travers d’applications type swap face aux conditions générales d’utilisation plus ou moins obscures. En tout cas cette technologie a été durant l’année 2017 fortement utilisé par les publics adolescents.

Il semble que certaines personnalités aient gagnées des galons humoristiques grâce à la sur-utilisation de leur image.

De nombreuses voix se sont rapidement élevées pour dénoncer les dangers de ces montages, leur potentiel destructeurs pour les démocraties et les enjeux sociaux.

ou encore cet article

Il est intéressant de noter que google partage gratuitement et librement son API d’intelligence artificielle de production des ces images au travers du projet Tensorflow.  Projet qui a d’autres applications telles que deepdream.

Pour ceux qui veulent s’essayer à la réalisation le logiciel fakeapp semble faire le travail facilement (malheureusement pour vous je ne mets pas de lien il n’est trouvable que sur des sites assez sensibles au niveau sécurité).

Pour finir voici deux outils intéressants pour travailler avec les élèves :

L’un qui, sous forme de quiz, vous propose de choisir entre deux visages l’un généré par une IA, l’autre réel.

L’autre qui va générer des visages aléatoirement.

Ce sont des terriens qui n’existent pas, ça a un sacré potentiel poétique n’est ce pas?

 

Le couteau suisse des images

By | Education à l'image, outil

Parfois, il est compliqué d’installer une application supplémentaire sur une tablette ou de travailler sur un ordinateur dont on ne dispose pas des droits d’installation d’applications

Voici un service en ligne qui permet de centraliser tout un tas d’outils pour le traitement des images.

On peut :

  • Compresser une image (dans le cadre d’une publication web ou d’un partage avec des élèves)
  • Redimensionner (pour adapter l’image à votre publication)
  • Recadrer votre image (pour insister sur un détail par exemple)
  • Convertir en JPG en lot (pour gagner du temps)
  • Convertir en GIF (créer des images animées)
  • Editer des images (des filtres/rajout de textes)
  • Ajouter un filigrane (afin de leur donner un marquage)
  • Les faire pivoter
  • Créer des mêmes (afin de les rendre virales sur les réseaux sociaux)

D’autres fonctions seront sûrement rajoutées par la suite. Tout cela gratuitement et sans inscription, bref utilisable en classe.

Attention toutefois, même si l’entreprise est basée a Barcelone, il est déconseillé d’uploader des photos d’élèves, il reste difficile de savoir où sont les serveurs (même si il semble que les images ne sont sauvegardées que le temps de l’édition/téléchargement).

A mettre dans les barres de favoris, les vôtres comme celles de vos élèves.

https://www.iloveimg.com/fr

clair net précis

 

Médiatiks et « vues de chez nous » 2019 : concours de journaux et reportages photos scolaires

By | Education à l'image, Médias en ligne, Presse

Règlement du concours Médiatiks et du prix « Vues de chez nous »

 > Calendrier général du concours

Le concours s’organise en deux étapes successives :

  • phase 1 : sélections au niveau académique, à l’issue desquels 1 titre « papier » et 1 titre « en ligne »

(site, blogs d’information, webradio, webtv) maximum sont retenus par catégorie (Ecole, Collège, Lycée, Autres)

  • phase 2 : les médias sélectionnés dans les académies participent au concours national, à l’issue duquel 8 grands prix seront attribués : 4 prix récompensant les journaux imprimés (1 par catégorie) ; 4 prix récompensant les médias numériques tous supports (1 par catégorie).

4 décembre 2018 : ouverture des inscriptions sur le site

règlement sur la plateforme EMIsphère, le site de la DAAC de la DAN

Inscriptions en ligne :

https://clemi.limequery.org/619011

  • 26 mars 2019 : date limite d’envoi des formulaires d’inscription et des médias imprimés ou en ligne
  • Jury académique : 03 avril 2019
  • Annonce des résultats des prix académiques : mai 2019

Phase nationale du concours Médiatiks :

  • Envoi des sélections par le jury académique : 2 mai 2019
  • 15 mai : jury national
  • Remise des grands prix : 5 juin 2019

> Public du concours

Le concours est ouvert à tous les journaux imprimés sur papier et aux sites ou blogs d’information, webradio, webtv, réalisés dans le courant de l’année scolaire 2018/2019, par des élèves de la maternelle au lycée inscrits dans des établissements publics et privés sous contrat relevant du Ministère de l’Education nationale et du Ministère de l’Agriculture.

Les journaux et médias en ligne participants sont répartis dans quatre catégories, identiques aux niveaux national et académique :

  • « École » : école maternelle, élémentaire, primaire, REP
  • « Collège » : Collège, SEGPA, 3e DP, RAR
  • « Lycée » : Lycée d’enseignement général, lycée d’enseignement général et technologique, lycée professionnel, lycée agricole, CFA
  • « Autres établissements » : EREA, IME, IMP, ULIS, classe d’hôpital ou d’établissement pénitentiaire, maison rurale…

> Modalités de participation

Les classes participantes sont invitées à proposer un média scolaire, c’est-à dire un projet s’inscrivant dans un rapport au public dans la durée et dans une certaine périodicité, imprimé ou numérique. Les premiers numéros, premiers posts ou premières émissions s’inscrivant dans cette perspective sont encouragés à participer également.

  • Lors de l’inscription au concours académique pour les journaux imprimés, les rédactions d’élèves et/ou leurs enseignants devront envoyer obligatoirement :
  • le bulletin d’inscription / fiche renseignements dûment rempli ; la signature de ce bulletin d’inscription vaut acceptation du présent règlement.
  • 4 exemplaires d’un des numéros du journal parus au cours de l’année 2018/2019

À adresser au plus tard le 26 mars 2019

par courrier à :

DAAC-CLEMI de l’académie de Grenoble
Canopé, 11 avenue du Général Champon, 38000 Grenoble
avec la mention « Concours Médiatiks 2019 » sur l’enveloppe

NB: les journaux reçus ne seront pas retournés et seront versés au dépôt pédagogique du CLEMI.

Lors de l’inscription au concours académique pour les médias en ligne, les rédactions d’élèves et/ou leurs enseignants devront envoyer obligatoirement :

  • le bulletin d’inscription / fiche renseignements dûment rempli; la signature de ce bulletin d’inscription vaut acceptation du présent règlement. (attention, documents différents pour les publications imprimées et les médias en ligne)
  • L’adresse internet de consultation en ligne du média/
À adresser au plus tard le 26 mars 2019
par mail à : ce.clemi@ac-grenoble.fr
en précisant en objet : « concours Médiatiks 2019 »
Critères de sélection du jury

Les journaux participants seront sélectionnés selon les critères suivants, identiques aux niveaux national et académique :

Journaux imprimés :

  • qualités rédactionnelles : contenu, style, analyse / réflexion
  • qualités visuelles : maquette et mise en page, création graphique, illustrations
  • identité du journal : personnalité et originalité
  • responsabilité : signature des articles, identification et respect des sources, mentions obligatoires
  • nature du projet : liberté d’expression des élèves, démarche d’élaboration, citoyenneté, prise en compte des lecteurs

Médias en ligne :

Peuvent participer, les productions multimédias collectives sur le web, sites et blogs d’information sur toutes plates-formes  quel que soit leur type d’hébergement dont le contenu est produit par les élèves.

L’actualité au sens large (actualité extrascolaire, actualité de la classe ou de l’établissement, actualité locale, actualité nationale et internationale) doit figurer parmi les sujets traités dans ces productions.

Le contenu soumis au concours académique ou national doit être produit ou actualisé dans le courant de l’année scolaire 2018/2019

Sont exclus de cette catégorie : les fichiers PDF accessibles en ligne, quel que soit le mode de consultation (ex: liseuse) qui relèvent de la catégorie des journaux imprimés. S’ils veulent participer, ils doivent donc être imprimés au nombre d’exemplaires demandés (3) et adressés aux organisateurs du concours dans une catégorie «papier».

En cas de doute sur l’opportunité d’accepter une candidature dans cette catégorie, le jury académique est souverain et sans appel.

  • navigation et ligne éditoriale : existence et visibilité d’une ligne éditoriale, utilisation des fonctionnalités de classement et indexation des contenus.
  • contenu : qualité des traitements, de l’analyse et de la réflexion, présentation et contextualisation des contenus multimédias, création et originalité, qualité visuelle, implication personnelle, expression d’opinions, illustration, multimédia, fréquence de la production.
  • interactivité et communication : prise en compte des commentaires, ouverture sur le web, présentation de l’équipe de rédaction et du projet, possibilité de contacter la rédaction.
  • responsabilisation et citoyenneté : signature des publications, présence des mentions légales, crédits photographiques, caractère collectif du projet, implication et responsabilisation des élèves, liberté d’expression.

Une « fiche conseils » pour chaque journal

Publication imprimée ou média en ligne, primé ou non, chaque rédaction participante se verra retourner une fiche conseils réalisée par les jurys académiques, conçue pour apporter des conseils et des pistes de réflexion. Retrouvez les critères de sélection détaillés dans ces fiches conseils.

> Prix et dotations

 Prix et sélection dans les académies 

En participant aux sélections académiques, chaque journal peut être retenu pour le concours national pour lequel il représentera son académie.
En plus de la participation au concours national, les rédactions primées au niveau académique se verront offrir la possibilité d’obtenir gratuitement la Carte de presse jeune, délivrée par l’association Jets d’encre.

Les écoles, collèges et autres établissements lauréats se verront offrir un mois d’abonnement au Journal des enfants.

Les lycées lauréats recevront 1 album offert par Reporters sans frontières.

La radio Sunalpes offre des places pour participer à des ateliers « découverte de la radio » à Seynod (74)

Prix nationaux
La remise des prix nationaux aura lieu à Paris, en présence des représentants des élèves et des professeurs des établissements primés.

> Composition des jurys

Les décisions des jurys académiques et nationaux seront sans appel.

Jurys académiques

Dans les académies, les jurys peuvent être composés de représentants du CLEMI, du Club de la presse et de l’association Jets d’encre, de représentants de l’ARPEJ et de la presse quotidienne régionale, de représentants du Rectorat, de la DAAC, d’anciens journalistes lycéens, de représentants des instances de la « Vie lycéenne »,  de représentants des partenaires au niveau académique, etc.

Jury national

Au niveau national, le jury sera constitué de représentants du CLEMI, de l’association Jets d’encre, de l’ARPEJ, de représentants des instances de la « Vie lycéenne », de journalistes professionnels, de représentants des partenaires nationaux et de personnalités, ainsi que des équipes primées comme meilleur journal au plan national l’année précédente.

 

Règlement du prix Médiatiks VUES DE CHEZ NOUS
en partenariat avec ImageSingulières et Mediapart

Depuis 2018, le CLEMI propose, en partenariat avec Images Singulières un prix Médiatiks du reportage photo VUES DE CHEZ NOUS. Il s’agit pour les équipes participantes de produire un reportage de photographie documentaire, composé d’un maximum de 15 photos légendées sur le sujet de leur choix.
Ce reportage composé de photos originales sans retouches (autres que la colorimétrie ou le recadrage) doit être le fruit d’un travail collectif.
https://www.clemi.fr/fr/vuesdecheznous.html

Objet :

Il s’agit pour les équipes participantes de produire un reportage de photographie documentaire composé d’un maximum de 15 photos légendées sur le sujet de leur choix.

Présentation :

Pour l’envoi de votre reportage photographique sous forme de portfolio, merci de suivre les consignes suivantes :

Il est conseillé de ne pas dépasser les 5 Mo pour la taille de votre fichier. Exceptionnellement, seront acceptés les fichiers jusqu’à 10 Mo.
Chaque fichier doit être envoyé au format PDF mis en page selon le modèle fourni, aux deux adresses suivantes : vuesdecheznous@orange.fr et l’adresse du concours Médiatiks de votre académie : ce.clemi@ac-grenoble.fr

Ci-joint le gabarit OBLIGATOIRE pour la mise en forme (word à transformer en PDF une fois rempli)  des reportages photos participants au prix Médiatiks VUES DE CHEZ NOUS (reportage photo)

Il sera ensuite mis en ligne par nos soins sur le site LA FRANCE VUE D’ICI dans l’onglet « Pédagogie ».

Pour la présentation :

  • Écrire avec la police Arial
  • Taille 12
  • Photos : JPEG (conserver vos photos sous ce format, elles vous seront demandées si votre reportage est primé par le jury)
  • Poids du fichier : 5 Mo (max 10 Mo)
  • Intitulé du fichier : VUESDECHEZNOUS_TITREDUREPORTAGE

Conseils :

Deux fiches pédagogiques seront mises à la disposition des équipes participantes.

 Inscriptions :

Ce prix est ouvert à tous les établissements, qu’ils réalisent déjà un média scolaire ou non. Il peut y avoir plusieurs contributions par établissement.

Les inscriptions se font dans le cadre des concours Médiatiks académiques sur un formulaire spécifique.

Les participants s’inscrivent dans une des 4 catégories : écoles, collèges, lycées, autre établissements.

Publication :

Les contributions sont envoyées simultanément aux organisateurs des concours académiques et à l’association CéTàVOIR pour publication sur le site LA FRANCE VUE D’ICI. L’ensemble des contributions seront publiées.

Jurys académiques :

Les jurys académiques sont libres de primer autant de contributions qu’ils le souhaitent. Ils déterminent les dotations. Ils fixent le contenu des fiches conseils retournées à chaque équipe participante.

Sélections académiques :

Les jurys académiques peuvent envoyer au niveau national une sélection académique: au maximum deux contributions par catégories (écoles, collèges, lycées, autres établissements).

Cette sélection doit parvenir au plus tôt après la réunion du jury académique et au plus tard le 30 avril 2018 à cette adresse : vuesdecheznous@orange.fr

Jury national :

Le jury national est composé de représentants de CéTàVOIR, du CLEMI et de Mediapart, ainsi que de personnalités choisis d’un commun accord.

Il se réunira après le 2 mai 2019. Il désignera 4 lauréats : un par catégorie (écoles, collèges, lycées, autre établissements).

Une pré-sélection qui sera soumise au jury national est établie par le CLEMI et CéTàVOIR. Cette pré-sélection sera rendue publique.

Remise des prix nationale

La remise des prix aux lauréats nationaux de VUES DE CHEZ NOUS aura lieu à Paris le 5 juin 2019 lors de la remise des Grands Prix Médiatiks 2019

Télécharger le règlement Médiatiks 2019 :

Règlement du concours Médiatiks 2019 et du prix-1[1]

Semaine de l’éducation France Télévision

By | Education à l'image, L'information

France Télévision en partenariat avec le CLEMI organise une semaine de l’éducation aux médias et à l’information du 26 au 30 novembre

« Les élèves des classes primaire, collège et lycée sont invités à débattre et réfléchir autour de deux axes majeurs : la fiction et l’info. Les fictions sélectionnées permettront de parler sans tabous des luttes contre les discriminations. Des ateliers permettront aux élèves de découvrir les métiers de la fiction, de dialoguer avec des professionnels de l’audiovisuel, qu’ils soient réalisateurs, costumiers, metteurs en scène ou preneurs de son…
Dans le cadre du débat sur « les jeunes et l’info », focus sur le métier de journaliste politique.
Les enseignants sont eux invités à participer à un échange autour de l’éducation à l’image, information et fiction. »

Pour en savoir plus

By | Education à l'image, esprit critique, Sites ÉMI

Hygiène mentale 

L’autodéfense intellectuelle défendue par le créateur d' »hygiène mentale », Christophe Michel, porte un intérêt tout particulier à l’EMI. Notamment avec les quatre vidéo réalisées sur le travail de Rose-Marie Farinella pour former de jeunes hoax killers dans une classe de CM2 de Haute-Savoie. A voir sans retenue. Merci à eux !

Cartooning For Peace, l’éducation aux médias par le dessin

By | Education à l'image, Sites ÉMI

L’association Cartooning For Peace est aujourd’hui un acteur majeur de l’ÉMI dans les établissements scolaires. Leurs actions pédagogiques favorisent une approche sensible et militante pour défendre la liberté d’expression et les journalistes dessinateurs de presse notamment. A l’initiative de l’assocoation Jean Plantu et de Kofi Annan (ancien secrétaire général de l’ONU), Cartooning For Peace oeuvre aussi sur le terrain scolaire pour contribuer à l’exercice de l’esprit critique.

Des expositions sont mises à disposition des établissements pour travailler à la médiation de la liberté d’expression et des projets peuvent être mis en place avec des dessinateurs du monde entier.

Le site de Cartooning For Peace

La page « actions pédagogiques »