Sonnay - Ecole de Sonnay
Sonnay - Ecole de Sonnay > Archives > 2013 2014 > Classe des CE2-CM1 > Projet : le fantastique ! > 2-Animation à la bibliothèque de Sonnay sur les créatures fantastiques

En classe, nous travaillons sur le récit fantastique à partir de l’album La fabuleuse découverte des îles du dragon de Kate Scarborouh et nous allons créer nos propres créatures fantastiques.
C’est pourquoi, le vendredi 24 janvier 2014, nous nous sommes rendus à la bibliothèque de Sonnay.
Magali et Colette nous ont accueillis et nous ont proposé une animation sur les créatures fantastiques.
Les activités proposées par Colette et Magali nous aideront à trouver l’inspiration.
Sur place, nous avons formé 2 groupes. Le premier a suivi Colette et le deuxième est parti avec Magali. Ensuite, nous avons inversé.

• Avec Magali , qu’avons-nous fait ?
Magali nous a présenté des animaux réels et en général « mal aimés » pris en photo de très près ou au microscope. On devait les reconnaître… Ce n’était pas facile… Pris de cette façon en photo, ces animaux ressemblaient à de vraies créatures fantastiques !


Ensuite, Magali nous a lu un album Max et les maximonstres et un conte Le monstre à bouche de puits.

Max et les Maximonstres :
« Max est un petit garçon. Il se déguise en loup et fait des bêtises. Il est donc puni dans sa chambre par sa maman qui le traite de « monstre »…
Soudain, une forêt pousse dans sa chambre puis un océan et un bateau sur lequel il s’enfuit. Il aborde un pays, celui des maximonstres. Ils essaient de faire peur à Max mais n’y parviennent pas. Max devient leur roi et ils font la fête… Mais finalement, Max commence à être triste car il a envie d’être aimé ; ses parents lui manquent. Il repart chez lui. Il trouve alors dans sa chambre son dîner qui l’attend. »

Le monstre à bouche de puits :
« C’est l’histoire d’un monstre qui a une bouche comme un puits. Il mange et dort souvent. Il ronfle très fort. Les enfants monstres se moquent de lui et disent des gros mots.
Un jour, il se réveille car il a mal au ventre et comprend que les petits monstres se moquent de lui. Il les avale donc en guise de punition. Les mamans des petits monstres les cherchent. Elles sont affolées. Elles entendent alors les cris de leurs petits provenant de la bouche du monstre qui s’était rendormi. Ensemble, ils cherchent une solution pour les sortir de là après que le monstre leur a expliqué que leurs enfants étaient des polissons. Finalement, à l’aide d’un seau et d’une poulie, ils parviennent à sortir du ventre du monstre. Ils ont peur du monstre maintenant alors celui-ci décide de leur offrir un cadeau : une cabane dans laquelle ils pourront dire tous les gros mots qu’ils voudront !
Les mamans sont ravies. Elles espèrent ainsi que leurs petits en diront moins à la maison ! ».

• Avec Colette, qu’avons-nous fait ?

 Colette nous a raconté le mythe grec d’Hercule car ce personnage rencontre des créatures fantastiques dans ses aventures qu’on appelle : « les 12 travaux d’Hercule ».
Œuvres d’art sur le thème d’Hercule :

Hercule est un demi-Dieu. Il est né de l’union d’un Dieu et d’une humaine. Hercule est très fort mais très bête et colérique. Il est impulsif et ne maîtrise pas ses émotions. Il tua même son professeur de colère, une famille avec ses 2 enfants.
Dès le berceau, Hercule montre sa force : il tue un serpent terrifiant que lui avait envoyé une déesse pour le tuer (c’était l’épouse du Dieu-père d’Hercule).
Colette nous a raconté en particulier un des 12 travaux d’Hercule : son combat contre l’Hydre de Lerne. L’Hydre de Lerne est une espèce de dragon avec plein de têtes de serpent. La tête centrale est immortelle. Hercule doit le tuer mais à chaque fois qu’il tranche une tête, 2 autres repoussent. Son ami qui l’accompagne, trouve la solution : il faut cautériser les plaies avec un bâton enflammé. Les têtes ne réapparaissent pas mais il reste la tête immortelle. Il décide d’enterrer le monstre et déplace une montagne pour l’empêcher de sortir de sa tombe.

 Colette va nous lire aussi l’histoire de Charles à l’école des dragons :
C’est l’histoire d’un petit dragonnet qui est né avec de grandes ailes, d’énormes pieds mais un tout petit corps. Ses parents trouvent que c’est le plus beau mais il est surtout très maladroit. Charles a une passion : la poésie.
A l’école, il doit apprendre à cracher du feu pour brûler ses cahiers mais il n’y parvient pas. Il les remplit avec ses poèmes qu’il récite sans cesse. Il ne parvient pas non plus à voler. Ses camarades le surnomment « le poète » et se moquent de lui. Il s’isole. Seule, une petite mouche reste auprès de lui, attirée par l’odeur de ses gros pieds.
Le jour de la fête de l’école, il s’enfuit. Il faillit mourir en tombant car il ne sait pas voler mais grâce à la petite mouche, il réussit enfin à voler. Il revient à la fête en héros car il est magnifique avec ses ailes gigantesques qui cachent le soleil. On tire un feu d’artifice pour fêter ça et Charles récite un …POEME !
Nos dessins sur Charles :

• Pour finir en beauté, Magali et Colette nous avaient préparé un petit jeu.
Elles nous ont distribué des fiches qui contenaient soit une image soit un texte. Il fallait trouver le texte correspondant à l’image ou l’image correspondant au texte.
Avec le texte, c’était assez facile mais avec l’image, c’était plus difficile parce qu’on devait la décrire…

Voici un exemple de texte et d’image associés que nous avons redessinés.
 : "Où se trouvent les monstres les plus paresseux ? Sous ton lit !"
Merci à vous, mesdames de la bibliothèque, pour votre travail , votre gentillesse et votre patience… Nous avons été ravis d’avoir passé ce moment de découverte avec vous !


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
605 articles | 425 108 visites depuis le début | popularité 1263