Estrablin - Ecole primaire Louise Michel

Période 2

mardi 27 novembre 2018

3 Thème "chat"

LE PETIT CHAT BLANC

Un petit chat blanc
qui faisait semblant
d’avoir mal aux dents
disait en miaulant :

« Souris mon amie
j’ai bien du souci.
Le docteur m’a dit :
Tu seras guéri
si entre tes dents
tu mets un moment
délicatement
la queue d’une souris. »

Très obligeamment
souris bonne enfant
s’approcha du chat
qui se la mangea.

Moralité
Les bons sentiments
ont l’inconvénient
d’amener souvent
de graves ennuis
aux petits enfants
comme-z-aux souris.

Claude ROY

L’OISEAU VOYOU

Le chat qui marche l’air de rien
voulait se mettre sous la dent
l’oiseau qui vit de l’air du temps
oiseau voyou oiseau vaurien.

Mais plus futé l’oiseau lanlaire
n’a pas sa langue dans sa poche
et siffle clair comme eau de roche
un petit air entre deux airs.

Un petit air pour changer d’air
et s’en aller voir du pays
un petit air qu’il a appris
à force de voler en l’air.

Faisant celui qui n’a pas l’air
le chat prend l’air indifférent.
L’oiseau s’estime bien content
et se déguise en courant d’air.

Claude ROY

4 Thème "sapin"

LA GREVE DES SAPINS

C’est la grève des sapins,
Des aiguilles, des pommes de pin
Ils veulent tous être palmiers,
Cerisiers ou bananiers.

Les sapins sont fatigués
A la fin de chaque année
Toutes ces guirlandes à porter
Ca leur donne le dos courbé.

Les sapins sont enrhumés
De vivre près des cheminées
Sans air pur sans horizon
Enfermés dans des maisons.

Les sapins en ont assez
De faire de l’ombre l’été
Sans être remerciés,
Et l’hiver d’être coupés.

Les sapins ont déclaré
Que pour la nouvelle année,
Ils se mettront en congé.
La forêt sera fermée.

Les sapins s’en vont au vert,
Les sapins quittent l’hiver,
Pour aller se faire bronzer,
Au chaud sous les cocotiers !

Dominique Dimey

LE SAPIN DE NOEL

Le petit sapin sous la neige
Rêvait aux beaux étés fleuris.
Bel été quand te reverrai-je ?
Soupirait-il sous le ciel gris.
Dis moi quand reviendra l’été !
Demandait-il au vent qui vente
Mais le vent sans jamais parler
S’enfuyait avec la tourmente.
Vint à passer sur le chemin
Un gaillard à grandes moustaches
Hop là ! en deux coups de sa hache,
A coupé le petit sapin.
Il ne reverra plus l’été,
Le petit sapin des montagnes,
Il ne verra plus la gentiane,
L’anémone et le foin coupé.
Mais on l’a paré de bougies,
Saupoudré de neiges d’argent.
Des clochettes de féerie
Pendent à ses beaux rameaux blancs.
Le petit sapin de Noël
Ne regrette plus sa clairière
Car il rêve qu’il est au ciel
Tout vêtu d’or et de lumière.

Pernette Chaponnière


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
469 articles | 194 573 visites depuis le début | popularité 4389