VOIRON Ecole Publique La Brunerie

autodictées

vendredi 2 octobre 2015

-  1 Voici la première auto-dictée, je dois l’apprendre et être capable de l’écrire sans erreur.

-  2 Il y a des mots invariables qui se glissent dans ce travail, ils sont toujours soulignés.

-  3 Tous les lundis, nous avons une nouvelle auto-dictée. J’ai ainsi assez de temps pour la préparer pendant la semaine.

-  4 Je peux relire mon travail avant la correction. J’évite comme cela de faire beaucoup d’erreur.

-  5 Si un élève oublie parfois son cartable ou sa trousse, il peut bien sûr utiliser le « cahier des oubliés » durant la journée.

-  6 J’écris avec un stylo bleu ou noir et je corrige en vert le mot en entier sur une ligne en dessous ou à coté, mais pas n’importe où  !

-  7 Dés qu’ une nouvelle table de multiplication arrive, je dois aussitôt l’apprendre, plutôt que d’attendre de trop et être bientôt en difficulté.

-  8 Quand la récréation s’achève, les élèves se rangent devant la classe, mais le maître ne répond jamais à aucune question. Pourquoi ?

-  9 Parce que ces questions concernent toute la classe. Il faut les poser lorsque nous sommes tous rentrés, sinon il répondrait plusieurs fois à la même question.

-  10 Il arrive parfois qu’un élève raconte un événement qui ne concerne que lui mais pas la classe, alors nous garderons cette information pour Tonton Marcel.

-  11 Nous avons remarqué depuis longtemps que les C.P. et les C.E.1. ne peuvent pas jouer au football. Désormais , ils pourront maintenant jouer les lundis et mercredis.

-  12 Autrefois , chaque élève portait une blouse et rentrait tard chez lui. Aujourd’hui les cartables sont un peu moins lourds, c’est déjà ça !

-  13 Voilà , c’est la dernière de l’année, il y a presque tous les mots invariables sauf hier , tant et dehors . Ils y sont bien maintenant .


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
337 articles | 28 711 visites depuis le début | popularité 2933