VOIRON Ecole Publique La Brunerie

Compe rendu du 1er conseil d’école

vendredi 20 octobre 2017

CR er conseil d’école la Brunerie 2017 réunion du 17/10 de 18h à 20h30
Présents :
Enseignants : Annick Magar (remplaçante F. Ponton) ; Gilles Ménard ; Adeline Fabre ; Perrine Chatelain ; Marie-Véronique Besson ; Josette Gouy ;
Parents délégués : Vahy Garnier ; Fabienne Serrière ; Nicolas Lorphelin ; Yann Herriot ; Aurélie Caillaud ; Olivier Finet ; Boris Kolytcheff
Périscolaire : Elisa Descarpentries ;
Municipalité : Chokri Badreddhine ;
DDEN : Martine Lecomte
Excusée : Isabelle Le Lec
Présentation des parents élus, des élus, de l’équipe pédagogique

Lecture et vote du règlement d’École
Approbation du règlement à l’unanimité
Le règlement est disponible sur le site internet de l’école, et sur les panneaux d’affichage. Il sera distribué avec le compte rendu du 1er conseil d’école.

Modalités PPMS : exercices déjà réalisés / exercices à prévoir.
-  Exercices réalisés pour alarme incendie en maternelle et élémentaire  A la Brunerie, alarme incendie différente entre maternelle et élémentaire. Ceci pose problème car il faut faire 2 exercices différents pour tester les 2 systèmes ; de plus, il peut être important d’évacuer toute l’école si un incendie se déclare dans un des bâtiments de l’école. Vérifier auprès du SDIS si l’école est considérée comme une seule entité en terme d’intervention, ou bien si 2 bâtiments distincts sont considérés (dans ce cas, peut-être nécessité d’avoir des alarmes différentes pour chacun des bâtiments)

-  Exercice alerte intrusion effectué  Pas d’alarme spécifique en cas d’intrusion et pas de moyen pour se prévenir entre les classes. Pour l’instant, utilisation d’un sifflet, mais ce n’est pas vraiment réaliste ; idem pour l’envoi de SMS (difficile d’envoyer plusieurs SMS et les portables ne sont pas regardés en faisant classe).

-  Mallette partielle disponible pour confinement. Cette mallette est contrôlée chaque année au mois d’août.

Les difficultés rencontrées pendant les exercices sont remontées car un document est rempli par la directrice.
Réponse côté municipalité : La ville a fait appel à un cabinet extérieur pour étudier la question de la sécurité dans les écoles ; 70 k€ de budget décidé sur 2017 et même chose sur 2018. Toutes les écoles ne pourront pas être adaptées en même temps. Chaque école sera traitée individuellement pour prendre en compte chaque configuration. Le consultant doit passer dans chaque école pour faire un diagnostic.
A la Brunerie, chaque exercice est l’occasion d’un dialogue engagé avec les élèves. Il est rappelé aux élèves que ce sont des situations exceptionnelles.

Rappel aux parents : Si risque majeur annoncé par la commune ou les medias, les parents ne peuvent pas venir récupérer les élèves, tant que l’ordre de sureté n’est pas levé. Ne pas contacter l’école par téléphone pour ne pas surcharger les réseaux.

Les rythmes scolaires.
Question déjà abordée en réunion avec les directeurs des écoles.
Une réunion est prévue par la municipalité comme chaque année avec l’ensemble des parents délégués (20/11/2017). La question des rythmes scolaires sera abordée à cette occasion.
La municipalité prépare un questionnaire sur ce sujet pour interroger les différents acteurs. Si majorité de familles/enseignants/communauté éducative pour semaine de 4j, cette proposition sera faite à la Dasen (Direction Académique des Services de l’Education Nationale).
La municipalité assure que même si un retour à 4 jours est décidé, cela n’affectera pas la qualité des activités périscolaires, même si certains contrats aidés n’ont pas été renouvelés.
La municipalité ne souhaite pas multiplier les réunions sur le sujet : 2 ou 3 maxi, mais besoin tout de même d’un échange.
La commune fera une proposition pour l’ensemble des écoles de Voiron, et c’est la Dasen qui décidera.
La mairie a déjà été sollicitée par certaines écoles(pas la Brunerie) pour revenir à la semaine des 4 jours à la rentrée 2017, ce qui a été refusé pour prendre le temps de la discussion : donc le débat doit avoir lieu.
Il faudra probablement se positionner avant le 2ème conseil d’école car si changement, il faudra du temps pour mettre en place les nouveaux rythmes.

Les parents délégués ont été invités à se positionner de manière personnelle (et pas en tant que parents délégués) sur la question 4 jours ou 4,5 jours. Autour de la table, les avis étaient partagés :
 Pour les parents délégués non affiliés, le choix se porterait sur la semaine de 4 jours en ayant le souci de sonder les parents de l’école, et ce, à travers la mise en place d’un referendum, dont le résultat serait remonté en conseil d’école.
 Pour les parents délégués FCPE, difficile aujourd’hui de se positionner sur 4 ou 4,5 jours. Cette question devrait être l’objet d’une concertation en réfléchissant dans la globalité les rythmes de l’enfant (temps scolaire et périscolaire), en se questionnant sur ce qui pourrait peut-être être amélioré dans l’organisation actuelle et sur les conséquences d’un nouveau changement : quelles organisations, par quoi est-il motivé ? Ces questions devront pouvoir faire l’objet d’échanges entre les différents acteurs.
Discussions à engager au sein de l’école sur ce sujet (échanges, référendum, autre ?) pour essayer de définir un objectif commun (apprentissage des enfants, fatigue, aspects "pratiques" pour les parents, etc...). Si la décision amène à un rythme à 4j, il faudra s’assurer que la qualité du périscolaire ne changera pas (comme annoncé par la municipalité) ; si la décision amène à un rythme à 4,5j, il faut réfléchir à des pistes d’amélioration par rapport à la situation actuelle. L’enjeu est de pouvoir passer d’une réponse individuelle à une vision collective et ce, à travers la mise en place d’une concertation.
Positionnement à donner au prochain conseil.

Climat scolaire
La directrice évoque le fait que le climat ne soit pas aussi idéal que ce qu’on pourrait souhaiter. Les équipes enseignantes sont de plus en plus déstabilisées, pas seulement au sein de l’école mais aussi sur Voiron ou d’autres communes.
Quelques raisons : Remise en question permanente ; classes de plus en plus chargées ; manque de personnel (ex : plus de secrétaire sur l’école de la Brunerie) ; problèmes techniques (pas de répondeur)  tout ça peut générer des tensions, des incompréhensions, etc… La charge de travail s’accumule, beaucoup de charge administratives pour tous les acteurs.

Nécessité de travailler tous ensemble (parents/enseignants/périscolaire/municipalité) sur le sujet pour améliorer les choses.
La communication est importante entre les différents acteurs.
Le climat du côté des enfants est en évolution. Violence verbale plus fréquente qu’avant, questionnement des enseignants par rapport à l’évolution des enfants (de moins en moins de dessins par exemple). Les enseignants remarquent des choses qu’ils ne voyaient pas avant et qui les interrogent.
Les enfants sont différents de ceux d’il y a 10 ans ; Le métier devient anxiogène car en perpétuel mouvement. Ce changement est notable dans toutes les classes et à tous les niveaux.
 Voir comment on peut travailler autour de ce thème (café des parents, etc…)

Intervention DDEN
Présentation du prix de la citoyenneté organisé par les DDEN. Le thème est « mon école dans le monde d’aujourd’hui »
Objectif : Présenter une action en lien avec ce thème dans l’école.
Un prix sera attribué par les DDEN (peut aller jusqu’à 70€)

Projets maternelle
-  5 séances de vélo : 23 enfants qui roulent sur 24
-  2ème session vélo certainement au printemps avec la classe GS/PS
-  Projet cirque à venir au mois de mars ( 10 séances 2/semaines avec spectacle ou présentation aux parents)
-  Projet piscine en même temps
-  Réservation pour un spectacle de marionnettes en janvier qui viendrait à l’école
-  Décloisonnement les mardis matin : - des travaux spécifiques sont organisés pour chaque groupe : PS, MS et les GS sont réunis dans la même classe.

Pour tous
Projet commun sur toute l’école avec l’ADDIVE : les œuvres d’art prêtées à l’école seront une base de travail ; exposition possible des réalisations des enfants, en même temps que celles des artistes.

CP/CE1
Cycle piscine achevé  s’est bien passé ; bonne progression des enfants
Projet équitation en cours avec les CE1/CE2  fait en début d’année pour travailler sur la relation avec l’autre (l’animal et aussi le binôme) ; expo à prévoir sur le sujet
Spectacle au Grand Angle en novembre
Courseton (a eu lieu aujourd’hui)

CE1/CE2
Idem pour projet équitation
Cycle piscine en cours
Courseton aujourd’hui

CE2/CM1
Cycle vélo qui est en cours (6 séances dont travail sur le code de la route et sortie pour mettre en pratique) ; ce cycle n’était pas prévu initialement mais a été proposé par le pôle sportif
Cross
Badminton : cycle en cours avec un projet de faire des rencontres avec d’autres écoles et d’assister aux championnats de France (en février)
Projet ski : sollicitation des parents pour passage de l’agrément
Grand Angle sur le thème du cirque
Projet voile demandé

CM1/CM2
Réception d’un auteur dans le cadre de Livre à Vous (Emmanuelle Houdart)
Spectacle au grand angle
Addive projet sur les arts
Projet voile demandé
Projet ski
Acrogym en cours avec peut-être une démonstration aux parents
Badminton : la nouvelle salle est très agréable pour tout le monde ; échange prévu avec d’autres écoles pour faire qqs matchs

Périscolaire
Thème de l’année : « au fil du temps »
-  Les temps anciens (contes, mythologies, préhistoire)
-  Le présent
-  Le futur
Tournoi de Badminton en fin d’année avec les autres écoles. A partir de janvier, il y aura des « entraînements » pendant le temps périscolaire. Les maternelles pourront aussi participer.

Questions des parents d’élèves

-  sécurité aux abords de l’école (traversée au passage piéton) : les parents souhaiteraient qu’une des barrières qui est scellée sur le trottoir soit découpée pour que le passage piéton débouche sur la bande piétonne de l’école, et pas sur le « stop » des voitures qui sortent de l’école.

-  cantine et capacité d’accueil : Pas de souci en maternelle. Aujourd’hui, 96 enfants peuvent être accueillis côté élémentaire (48/service). Des tables ont été rajoutées pendant l’été. D’après Elisa, cette capacité max n’a encore jamais été atteinte. Attention : En cas de remplissage maximum, on ne peut pas garantir vraiment la qualité de l’accueil. Selon la municipalité, pas de difficulté à ce jour pour les inscriptions. Apparemment, il y a pourtant eu des cas dans ce sens  les faire remonter.
Question plus générale : Pourrait-on réfléchir à une logique de service pour pallier le fait d’être bloqué à l’inscription ? Le logiciel ne permet-il pas de lancer des alertes ?
Bruit : peut-on réfléchir à une solution pour déplacer le matériel qui fait du bruit pendant les services ? (lave-vaisselle, four, etc…)  sur le principe de faire une étude, ok de la mairie, il faut solliciter les services techniques.

-  Y a-t-il des travaux prévus à la Brunerie pour cette année
Merci pour la réfection des toitures demandée depuis plusieurs années. Les travaux ont été réalisés pendant l’été.
La cour devrait être refaite (sera mutualisée avec d’autres écoles) cette année.
Si travaux à la Brunerie, ce sera seulement de petits travaux, car priorité donnée aux autres écoles.

-  Effectifs des classes : pour l’instant, seule une famille a été réorientée sur une autre école. Aujourd’hui, moyenne de 27 / classe. Ce chiffre est très variable sur l’année, tout dépend du nombre d’inscriptions prévues en petite section pour 2018

-  Festival du cirque : les spectateurs vont-ils passer par l’école comme l’année dernière ? Pas de réponse en séance. Si les spectateurs doivent passer par l’école, une information sera transmise et si intervention prévue, l’école en sera informée.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
337 articles | 30 710 visites depuis le début | popularité 3886