Beaucroissant - Ecole primaire

"SLAM" ALEYKOUM

lundi 9 mars 2015

Nous allons vous raconter l’activité "SLAM" à laquelle nous avons participé à raison de 3 séances de 2 h 00 (pendant 3 semaines). C’est Mme Perret, de la Bibliothèque municipale qui a fait part de ce projet à l’école, et la classe de CM1-CM2 a accepté avec enthousiasme d’en savoir plus sur cette activité. Mais tout d’abord, qu’est-ce que le slam ?

 LE SLAM

 Le terme slam peut aussi bien désigner le genre qui est avant tout un art oratoire que la manifestation à laquelle ce mot fait habituellement référence. De ce fait le slam est avant tout une certaine posture, et intention, qui a sa culture, mais est aussi un concours de déclamation de textes poétiques.

Né d’une idée du poète américain Marc Smith en 1986 dans le but de rendre les lectures de poèmes à la fois moins élitistes et moins ennuyeuses, le slam prévoit des règles minimales, laissant une grande liberté au participant. La discipline repose sur les talents d’orateur, et tend parfois vers le sketch humoristique ou le stand-up. Par extension, une soirée slam est une soirée de lectures de poèmes selon le principe de la scène ouverte, ou « open mic », c’est-à-dire que quiconque peut réciter un texte s’il le souhaite. On considère que le slam est un mouvement artistique porteur de valeurs telles que l’ouverture d’esprit, le partage, la liberté d’expression et le dépassement des barrières sociales.

 

En France

Le slam, en tant que genre ou scène spécifique, n’apparaît que dans les années 1990, et plus particulièrement en 1995 avec la réunion d’un noyau dur (Nada, Joël Barazer, MC Clean, Pilote le Hot) mêlant poètes, "performeurs" et rappeurs dans un bar de Pigalle, le Club Club. Les règles et même le terme « slam » n’étant pas encore connus des pratiquants, le cadre se cherche encore dans des expérimentations sur fonds musicaux la plupart du temps, ou sous la forme de simples scènes ouvertes poétiques. C’est en 1995 qu’est créé le premier disque de slam français : "Le Banquet", de Gérard Ansaloni qui mêle poésie et musique :

En 1998, sort le film Slam de Marc Levin , il coïncide avec la découverte du mouvement dans l’hexagone et plus particulièrement dans la capitale où se crée un premier cercle d’initiés. À la suite de la fermeture du Club Club, ce n’est plus un lieu qui unit les « activistes » mais bien une nouvelle forme artistique qui se crée pour partager leurs textes en public. "Pilote le Hot" est le premier à mettre sur pied des « scènes slam » dans l’est parisien.

Le mouvement slam se développe donc en France sous la forme originelle des tournois mais également sous la forme de scènes ouvertes (sans tournois). Mais à l’entrée dans le XXIe siècle, le mouvement slam se limite encore surtout à Paris et à sa banlieue : il s’étendra toutefois très rapidement à la province dans des villes culturellement dynamiques

En 2006, sort le premier album de Grand Corps Malade, slameur plusieurs fois vainqueur des tournois Bouchazoreill’slam, qui porte un coup de projecteur supplémentaire sur le mouvement français.

En 2009, se constitue La Ligue Slam de France, sous l’impulsion de différentes associations françaises qui souhaitent resserrer les liens entre tous les acteurs du slam français.

En 2010, le mouvement français se met en réseau autour de la Ligue slam de France.

À partir de 2011, le réseau se met en mouvement avec l’annuelle Coupe de la Ligue Slam de France, le premier festival 100 % slam créé et dirigé par Mr Zurg et Yopo, cofondateurs de la Ligue Slam et directeurs artistiques de la Coupe.

Le slam français est très dynamique et en constante évolution, de très nombreux acteurs le font vivre aux quatre coins de l’hexagone, les rencontres, tournois ou non, se multiplient et le mouvement est en continuelle expansion.


Déroulement des séances

Première séance : découverte du slam

Tout d’abord, nous nous sommes rendus à la Bibliothèque, accueillis par Mme Perret. Elle nous a présenté Bastien un "slameur" professionnel.

Au tout début, pour nous dire bonjour, Bastien nous a dit "Slam aleykoum, il fallait répondre "Aleykoum Slam". Puis il a commencé par nous réciter un poème, on se serait cru au théâtre ! Il a dit ensuite :

"Chaque bipède peut être "poète" en son pays !" ( la vraie phrase est "Tout homme peut être "prophète" en son pays !"

 Donc, pour lui, nous aussi, nous pouvons être de vrais poètes.

Ensuite, il nous a demandé si quelqu’un connaissait un petit poème.

Noélyne, Lino et Maxence ont levé la main et chacun a tenté de réciter devant les autres un extrait de leurs poésies. Pour rire, il a appelé Lino "Patrick" et Maxence "Maximus" !

Bastien nous a dit de fermer les yeux, et...de rêver ! Il fallait ensuite choisir une expression ou un mot qui nous faisait rêver : calin, lapin, vacances... Puis avec ces expressions, on devait inventer des textes ; on pouvait trouver des rimes avec la syllabe finale, bien sûr, mais aussi au milieu des mots, ce qui était nouveau pour nous. Cela donnait un rythme à nos phrases.

A la fin, on a lu ce qu’on avait trouvé à la classe.

Deuxième séance : création d’un poème

Nous avons travaillé à partir du poème "En sortant de l’école" de Jacques Prévert. Nous devions trouver 5 mots ou expressions qui nous plaisaient le plus.

Nous avons choisi ensemble : "La lune et les étoiles", "Au fond des mers" , "A pied tout autour de la Terre", "Les cinq doigts de la main", "Le printemps nous a salué".

Nous avons ainsi fait par groupe de belles poésies. Puis nous les avons récitées à la classe, en essayant de mettre le ton le plus possible.

Pour finir, nous avons dit un "virelangue", c’est une phrase difficile à réciter car il y a les mêmes sons ! C’était : "Il fait beau chez ce cher Serge ! Sois chic, baisse ce chauffage !" C’était très drôle ! Vous pouvez essayer !

Troisième séance : la mise en voix

On a commencé par s’échauffer de la tête aux pieds. Après, on s’est placé debout comme un arbre enraciné.

Il fallait lire fort et tous ensemble en même temps des choses différentes, c’était trop drôle ! On devait aussi parler comme une vieille dame, comme une princesse, comme un chevalier ou en chuchotant ! Ensuite, on a lu deux phrases du poème que l’on a créé, de plusieurs façons : sur la pointe des pieds, en changeant de sentiments (peur, tristesse, dégoût, jalousie, surprise, joie, colère).

Puis il nous a demandé d’améliorer notre poème en marquant des pauses pour faire ressortir un mot important . Il fallait également penser au rythme, à la hauteur de voix, et mettre le ton sur plusieurs mots qui semblaient importants dans le texte. Nous avons travaillé l’émotion. Pour finir, nous les avons lus devant tout le monde.

Nous avons passé un très bon moment à la Bibliothèque, nous avons travaillé tout en s’amusant à jouer avec les mots !

Voici la poésie sur laquelle nous avons travaillé. Elle est très connue.

En sortant de l’école (Jacques Prévert)

En sortant de l’école
nous avons rencontré
un grand chemin de fer
qui nous a emmenés
tout autour de la terre
dans un wagon doré.
Tout autour de la terre
nous avons rencontré
la mer qui se promenait
avec tous ses coquillages
ses îles parfumées
et puis ses beaux naufrages
et ses saumons fumés.
Au-dessus de la mer
nous avons rencontré
la lune et les étoiles
sur un bateau à voiles
partant pour le Japon
et les trois mousquetaires des cinq doigts de la main
tournant la manivelle d’un petit sous-marin
plongeant au fond des mers
pour chercher des oursins.
Revenant sur la terre
nous avons rencontré
sur la voie de chemin de fer
une maison qui fuyait
fuyait tout autour de la terre
fuyait tout autour de la mer
fuyait devant l’hiver
qui voulait l’attraper.
Mais nous sur notre chemin de fer
on s’est mis à rouler
rouler derrière l’hiver
et on l’a écrasé
et la maison s’est arrêtée
et le printemps nous a salués.
C’était lui le garde-barrière
et il nous a bien remerciés
et toutes les fleurs de toute la terre
soudain se sont mises à pousser
pousser à tort et à travers
sur la voie de chemin de fer
qui ne voulait plus avancer
de peur de les abîmer.
Alors on est revenu à pied
à pied tout autour de la terre
à pied tout autour de la mer
tout autour du soleil
de la lune et des étoiles
A pied à cheval en voiture et en bateau à voiles.

 



| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
196 articles | 340 914 visites depuis le début | popularité 990