Le Grand Lemps - Ecole élémentaire

Exposé - Emma

samedi 23 mars 2013

Klaus barbie

Après 1945, en fuite, il fut à deux reprises (1947 et 1952) condamné à mort par contumace par des tribunaux militaires français. Réfugié en Amérique du Sud, il prit en 1957, la nationalité bolivienne sous le nom de Klaus Altman. Poursuivi en vertu du caractère imprescriptible des crimes contre l’ humanité, il fit en vain l’objet de plusieurs demandes d’extradition de la part de la France et de l’Allemagne fédérale. Expulsé finalement vers la France en février 1983, il fut jugé par la cour d’assises du Rhône (11 mai-4 juillet 1947). Reconnu coupable des 17 crimes contre l’ humanité qui avaient été retenus par l’accusation (Tortures, executions, sommaires, déportations- dont celle le 6 avril 1944, de 44 enfants juifs et de 7 adultes de la maison d’ Izieu qui seront exterminés à Auschwitz), il fut condamné, le 4 juillet 1987, à la réclusion criminelle à perpétuité. Enfermé au fort Montluc, il y mourut le 25 septembre 1991.

Portfolio


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
766 articles | 775 517 visites depuis le début | popularité 9820