Le Grand Lemps - Ecole Le Grand Lemps maternelle

La batucada du chaudron

samedi 9 mars 2013

Mardi 13 novembre nous avons vu un spectacle à l’école : « La Batucada du chaudron ». C’est une comédie musicale, l’histoire est racontée aussi avec des chansons. Garzuela avait un lutin géant très laid. nommé Farfadet. Garzuela le traitait comme son esclave, lui faisait faire toutes les corvées. Et malgré tout, en secret, Farfadet aimait la sorcière.

Garzuela en avait assez d’être toujours méchante. Elle ne prenait plus plaisir à réaliser tous ces sortilèges.Faire peur aux enfants ne la faisait plus rire… Alors, elle se posait des questions. Est-ce possible de redevenir bonne fée ? Farfadet avait tout entendu, il partit aussitôt demander la solution à Brindille la licorne. « Pour redevenir bonne fée, elle doit accomplir 3 bienfaits que je choisirai. Rapporte-lui le premier bienfait. » De retour Farfadet dit à Garzuela, je sais comment faire pour redevenir bonne fée, vous devez accomplir 3 bienfaits. » Le premier vous devez tout d’abord chanter une chanson d’amour. » Garzuela faillit abandonner. Mais finalement elle chanta et réussit son premier bienfait. Farfadet retourna dans la forêt. Farfadet dit à Grazuela ,vous devez descendre dans le monde merveilleux et enchanté des gentils petits enfants. Vous devez aller y chercher votre cœur. » Quelle torture pour la sorcière ! Aller s’aventurer chez les enfants qu’elle déteste tant ! Grazuela alla voir les enfants et retrouva son cœur.

Garzuela se sentait un peu mieux. Rien n’était encore gagné car le troisième bienfait était encore plus difficile… Farfadet s’enfonça dans la forêt. A l’annonce du troisième bienfait, Farfadet sauta de joie. Il courut l’expliquer à Garzuela. Hélas, le troisième bienfait n’enchanta pas la sorcière c’est le moins que l’on puisse dire ! Elle devait embrasser Farfadet. Grazuela n’avait pas envie d’embrasser Farfadet, il sentait la croûte de fromage. Alors Farfadet mis du parfum pour sentir un peu moins le fromage. Petit à petit Farfadet et Garzuela se rapprochèrent et ils s’embrassèrent.

Et le sortilège se rompit. Garzuela redevint une bonne fée, Farfadet redevint prince charmant.

Nous avons beaucoup aimé ce spectacle !


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
64 articles | 14 727 visites depuis le début | popularité 289