Le Grand Lemps - Ecole élémentaire

Rues, G. Jean (CM1)

dimanche 10 février 2013

Rues

Les rues sont vides. Les fenêtres
S’ouvrent enfin sur la nuit.
On voit des passants
Et des chats qui sortent des murs.
Elles conduisent très loin
Les rues que nous avons suivies.
Jusqu’aux lisières des forêts
Jusqu’au souffle bas de la mer
Les rues qui s’écroulent ce soir
Avec les villes de poussière
Les rues des gens. Les rues des mots
Dans les dédales du poème

Georges Jean


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
766 articles | 817 747 visites depuis le début | popularité 5720