Le Grand Lemps - Ecole élémentaire

Fête foraine, C. Baudelaire (CM1)

mardi 14 octobre 2014

Fête foraine

Tout n’était que lumière, poussière, cris, joies, tumulte ; les uns dépensaient, les autres gagnaient, les uns et les autres également joyeux.

Les enfants se suspendaient aux jupons de leurs mères pour obtenir quelque bâton de sucre,ou montaient sur les épaules de leurs pères pour mieux voir un escamoteur éblouissant comme un dieu.

Et partout, circulait, dominant tous les parfums, une odeur de friture, qui était comme l’encens de cette fête.

Charles Baudelaire


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
766 articles | 775 487 visites depuis le début | popularité 10162