Cessieu - Ecole Le Château élémentaire

Le père Noël écolo

jeudi 21 janvier 2016

Notre classe est engagée dans le projet AGEDEN, en lien avec les économies d’énergie. Voici, à ce titre, la nouvelle vie du père Noël racontée par les élèves de CM1, avec le concours de ceux de CM2 et de la maîtresse.

JPEG - 61 ko

Le père Noël écolo

Comme vous le savez, le père Noël vit au pôle Nord. Il s’angoisse de voir sa chère banquise fondre tous les ans : la situation devient cruciale, ses amis les ours blancs sont de moins en moins nombreux, les phoques vont bientôt manquer, le niveau de la mer monte partout dans le monde ! Le Père Noël se sent très concerné et souhaite apporter sa précieuse contribution à la COP 21. Très convaincu donc, il fait tout ce qu’il peut pour l’écologie.
Il habite dans une demeure en bois. Ses lutins et lui sont vêtus de coton : il a appris que le synthétique, c’est à base de pétrole !
Les cadeaux des petits enfants sont tous fabriqués en bois, grâce à des machines qui fonctionnent avec une dynamo comme au bon vieux temps : Les lutins bien installés sur leur vélo pédalent, ce qui fait tourner une turbine, c’est-à-dire une hélice qui transforme l’énergie musculaire en électricité. La moitié des machines à bois fonctionnent ainsi. Les autres outils utilisent comme énergie de la neige transformée en eau qui fait tourner un mécanisme en bois.
Dans le garage, il y a son traîneau de rennes. Quand il part en balade, il prend sa voile en soie et la plante à l’arrière du traîneau pour récupérer la condensation des nuages et la vitesse du vent. C’est qu’il fait attention à l’eau douce aussi, on va peut-être en manquer ! Il va au marché de Noël acheter des légumes bio. S’il atterrit dans une station essence, il enlève les cuves à essence et les remplace par du carburant bio inventé par ses lutins au mois de septembre et qui ne pollue pas du tout, en attendant que toutes les voitures soient remplacées par des véhicules électriques. Il rentre chez lui dans son traîneau qui fonctionne à la poussière d’étoile quand les rennes sont fatigués : Ils ont parfois besoin de se reposer un peu bien sûr !
Quand il arrive à la maison, il met ses légumes à chauffer dans le four à bois. Vu qu’il fait froid en Laponie, il enfile des pulls et si vraiment il y a besoin, il allume son chauffage électrique qui fonctionne grâce aux éoliennes.

C’est le 20 décembre 2015 et le père Noël se prépare pour sa tournée : il prépare des jouets en bois et des affaires en coton. Puis il emballe les cadeaux et les met dans son traîneau pour ne pas le faire le 24 décembre : Sinon il va les oublier vu qu’ il est un peu tête en l’air, parce qu’il doit penser à plein de choses car c’est le père Noël quand-même ! Ne vous y trompez pas, il est intelligent bien sûr !
Le jour est arrivé, c’est le 24 décembre. Le père Noël se réveille en douceur dans son gros lit douillet. Il met ses jouets dans son traîneau puis prend son petit déjeuner. Il passe une journée tranquille pour se détendre : la nuit va être rude ! Le soir tombé, il se met en route pour sa tournée. JPEGIl s’arrête sur le toit d’une maison, descend dans une cheminée et se brûle les fesses... Enfin c’est bien, ces gens-là se chauffent au bois ! Au pied du sapin, il dépose les cadeaux : une voiture en bois, une poupée en coton … Dans la maison, la lumière est allumée, le père Noël va l’éteindre. Il enlève l’ampoule et la remplace par une bougie...

JPEG - 50.6 ko

Il pose les cadeaux au pied du sapin. Avant de partir, il vérifie que rien n’est allumé, et là ... Le sapin est allumé aussi ! Il est vraiment écologique (et les lutins aussi d’ailleurs !)

Le père Noël continue sa tournée. Jusqu’au moment où il voit une maison allumée. Il entre dans la maison, pose les cadeaux et avant de partir ferme la lumière. Il repart et va voir dans les autres maisons si les lumières sont éteintes, tout en mettant des friandises dans les chaussettes de Noël. Avant de repartir chez lui, il va voir un spectacle de Noël. Après le spectacle il retourne sur son traîneau et hop il s’envole aussitôt ! Allant à une vitesse folle, il traverse le monde entier pour rentrer chez lui. Il passe quand-même à la station d’essence pour voir comment ça se comporte là-bas : personne ne se rend compte de l’échange et l’air est enfin pur dans les environs.
Il retourne au pôle Nord en Laponie. Ses lutins viennent lui dire qu’il a oublié des cadeaux de Noël. Quel étourdi quand-même ! Il repart très vite déposer les cadeaux pour les enfants. Il rentre chez lui, il se met bien dans son fauteuil tout bien douillet en prenant un bon chocolat chaud préparé par la mère Noël, et il s’endort.
Deux heures plus tard, la mère Noël arrive en courant : « Père Noël ! Nous avons reçu une lettre d’une certaine Jeanne qui vient de Madagascar. Elle n’a pas reçu son cadeau ; elle avait commandé une poupée en bois vêtue de coton, une veste et des gants en coton. » Le père Noël va voir dans sa hotte et il trouve le cadeau de Jeanne. Il enfile ses vêtements en un éclair, et saute dans son traîneau pour livrer le cadeau qu’il avait oublié.

Le père Noël rentre chez lui tout essoufflé, boit une soupe de légumes bio cuite avec de la neige fondue (eh bien oui, là-bas, elle est propre !), et peut enfin passer une nuit bien méritée.
Il est heureux : Tout en faisant plaisir aux enfants du monde, et sans faire de gros efforts, il a contribué à sa façon à la COP 21 ! Vive le père Noël !


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
62 articles | 2 889 visites depuis le début | popularité 638