Ecole élémentaire Jean-Jacques Rousseau - Le Versoud
Ecole élémentaire Jean-Jacques Rousseau - Le Versoud > Classe des CE2 > Archives Classe CE2 > Un conte des CE2 : La princesse et le champignon empoisonné

Cette année, les élèves de CE2 ont étudié les contes. Ils ont rencontré un auteur et ont étudié la structure des contes à la médiathèque.
En groupe, ils ont écrit six histoires dont voici la première :

La princesse et le champignon empoisonné

La princesse Anika vivait dans un très beau château. Elle avait du caractère, elle savait ce qu’elle voulait. Elle était très courageuse et toujours de bonne humeur. Tout le monde l’aimait. En plus, elle était très belle.
Un jour, elle se promenait dans la forêt, elle trouva un très beau champignon et le ramassa. Elle se sentit bizarre, sa vue se troubla et elle commença à perdre l’équilibre. Elle rentra au château très lentement.
Son père fit venir un médecin :
« - Ma pauvre princesse, vous avez été empoisonnée par ce champignon ! Je ne sais pas vous guérir, je peux juste vous donner une potion qui vous redonnera des forces.
- Est-ce que je vais mourir ? demanda la princesse.
- Oui si vous ne trouvez pas la recette de la potion qui se trouve dans le livre magique ?
- Combien ai-je de temps à vivre ?
- Deux jours et une nuit au plus, répondit le médecin.
- Où se trouve ce livre ? questionna Anika.
- Il se trouve au fond d’une grotte gardée par une hydre. Voici une carte pour trouver la grotte.
- Je n’ai pas le choix, j’y vais. »
La princesse Anika partit donc chercher le livre magique. Elle marcha tout une journée pour arriver devant la grotte.
Elle pénétra à l’intérieur et entendit un espèce de ronflement. C’était l’hydre qui dormait. Elle était effrayante, très grande, elle avait trois têtes au bout de trois longs cous minces. Ses trois gueules étaient terrifiantes et crachaient du venin qui pouvait tuer n’importe quel être vivant. Sa peau verte était très épaisse et solide comme une armure. Son seul point faible se situait au niveau du torse, sa peau était plus fine.
La princesse Anika passa à côté sans faire de bruit mais l’hydre sursauta et se réveilla. Elle se jeta sur la princesse.
« Au secours ! Au secours ! A l’aide ! » hurla t-elle ?
Heureusement, un chevalier qui passait par là entendit les hurlements de la princesse. Il arriva à toute vitesse avec son cheval et se jeta sur l’hydre. Il connaissait son point faible et savait comment le tuer. La bête furieuse se détourna de la princesse et se lança dans une terrible bataille. Le duel dura presque toute la nuit et à l’aube, le chevalier enfonça son épée dans l’animal qui mourut sur le champ.
« - Merci chevalier, vous m’avez sauvé la vie ! Comment vous appelez-vous ?
- Je m’appelle Edouard. Que faites-vous ici ?
- Je suis la princesse Anika. Je cherche le livre magique pour trouver la recette de la potion qui me guérira sinon je vais mourir. J’ai été empoisonnée. Le livre se trouve dans cette grotte, c’est pour ça que je suis là.
- Avez-vous besoin d’aide ? demanda Edouard.
- Oui, je veux bien. »
Ils partirent tous les deux à la recherche du livre.
Soudain, ils virent une lumière étrange venant du fond de la grotte. Le livre brillait de mille feux. La princesse recopia la recette rapidement et ils sortirent. Il fallait trouver les ingrédients dans la forêt le plus vite possible. La princesse commençait à faiblir.
Il devait trouver :
- de la sève d’érable
- des cristaux de quartz fumé
- des cendres de bois de chêne
- des pétales de roses sauvages
- du sang de chauve-souris.
Ils mirent toute la journée à rassembler tous les ingrédients. La princesse Anika se sentait maintenant très fatiguée, elle n’arrivait plus à marcher. Pendant la nuit, le chevalier Edouard ramena la jeune princesse au château.
Le médecin prépara la potion. Elle ne bougeait plus, seuls ses yeux bougeaient encore. Il ne restait plus que quelques secondes. Le médecin s’empressa de faire avaler la potion à la princesse.
Tout le monde attendit jusqu’au petit jour mais Anika ne fit aucun geste. Soudain, elle ouvrit les yeux, elle était guérie.
« - Où est le chevalier Edouard ? demanda-t-elle ?
- Il vient de partir, je viens juste de lui dire que vous étiez sauvée, répondit le médecin.
- Vite, il faut que je le retrouve.
- Mais princesse, vous ne pouvez pas… »
Anika était déjà partie. Elle rejoignit le chevalier Edouard et ils ne se quittèrent plus jamais.
Ils vécurent heureux et eurent sept enfants.

FIN


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
165 articles | 19 478 visites depuis le début | popularité 1707