Rovon - Ecole Rovon primaire
Rovon - Ecole Rovon primaire > Informations générales > Le conseil d’école > Compte-rendu du conseil d ’école du 15 nov 201

Compte-rendu du conseil d’école n°1 Cognin-Rovon-St Gervais
Etaient présents :
IEN : Madame Piquette
Elus : Albert Glénat, maire de Cognin, Béatrice Genin, maire de Rovon, Monique Faure, maire de St Gervais, Pierre Morand Adjoint St Gervais, Christophe Levet adjoint de Rovon.
SSI : Sophie Borel
Dden : Roger Bouvier, Ghislaine Genin
Délégués parents : Véronique Cammarata, Pascal Russi, Karine Jaillet, Cédric Tyras, Virginie Majal, Elodie Barbe, Nadia Boughouiche, Xavier Rameau
Délégués élèves : Axel Faure, Carla Coimbra
ATSEM ; Erminia Laporte, Hélène Girard,
Employé mairie-école ; Nazaré Gomez, Christelle Bonavia
Enseignants : Claire Brass, Aurélie Cazals, Christine Chastagnier, Doriane Buffet, Nathalie Escalle, directrice de St Gervais, Isabelle Dubouchez, Agnès Kasnicki, Monique Souben et Marie Hélène Fontaine.
Présidence de séance : Madame FONTAINE, directrice de l’école de Cognin
Secrétaire : Mme Souben, directrice de l’école de Rovon
Premier temps commun aux trois écoles du R.P.I.
1) Les nouveaux horaires
Les personnes qui s’étaient portées volontaires au conseil d’école de juin (parents, élus, enseignants,…) se sont réunies deux fois depuis la rentrée pour travailler sur des propositions d’horaires pour la rentrée 2014. Cette commission a élaboré quatre propositions de nouveaux aménagements du temps scolaire. Trois des propositions n’envisagent pas des journées identiques.
Une de nos contraintes est que les horaires des trois écoles sont interdépendants à cause du transport scolaire. Et ce dernier est également dépendant de la navette de Malleval (des élèves de Malleval sont scolarisés dans le R.P.I.) ainsi que des horaires du collège puisque le car dessert également le collège. Il est demandé à Mme Piquette si les horaires des quatre jours doivent être identiques.
Mme Piquette explique que, dans un souci de régularité pour les élèves, pour une meilleure structuration du temps, mais aussi pour assurer la continuité du service public (temps partiel et remplacements), des horaires réguliers sont favorisés. On peut tout de même faire une proposition avec des horaires non identiques sur les quatre jours mais elle devra être fortement justifiée et motivée car la Directrice Académique favorisera d’éventuelles autres solutions plus régulières.
Mme Piquette insiste aussi sur la priorité à donner à l’organisation du temps scolaire au service des apprentissages (les 9 ½ journées) et sur la nécessité d’organiser les temps périscolaires ensuite.
Sophie Borel, du SSI, annonce que, d’après ses échanges avec le Conseil Général, les horaires de bus ne pourront être changés le soir (à cause de la triple contrainte mentionnée plus haut).
En ce qui concerne le mercredi midi, le Conseil général attribuera un bus après l’examen d’une proposition d’organisation des nouveaux horaires. Mme Piquette complète cette information en disant que, si le temps de classe prévu est de 3 h ou de 3 h 30 le mercredi matin, la proposition devrait être validée par la Directrice Académique.
Les contraintes rencontrées pour organiser ces nouveaux horaires sont nombreuses :
La nécessité d’harmoniser les horaires des trois écoles (familles ayant des enfants dans deux ou trois écoles)
Les contraintes du bus, le transport du mercredi, la navette pour Malleval,
Les transports jusqu’au centre de Loisirs de Vinay le mercredi (éventuellement),
Les locaux pour les Temps d’Activités Péri-scolaires (TAP), insuffisants.
L’indisponibilité des salles des fêtes les vendredis après-midis (location du week-end), leur nettoyage après utilisation,
Les intervenants pour les TAP (Questions sur leur nombre, leur assurance, leur responsabilité, la sécurité des enfants, et leur rémunération…)
Le coût du personnel nécessaire supplémentaire pour les cantines, les garderies, les temps périscolaires.
Les parents et les élus sont également inquiets, pour de nombreuses raisons :
Cette réforme va coûter cher et les moyens financiers ne suivent pas, qui va payer ?
Qui va-t-on pouvoir trouver pour animer les activités périscolaires pour trente minutes par jour ?
Un créneau d’une demi-heure ne permet pas de mettre en place une réelle activité.
Si on allonge la pause méridienne certains parents ne pourront plus faire manger leurs enfants à la maison.
Il y aura donc plus d’enfants à la cantine, donc plus de personnel nécessaire…
Si on finit plus tôt, certains parents ne pourront plus venir chercher leurs enfants à l’école.
Donc, s’il y a plus d’enfants à la garderie le soir, où va-t-on les mettre ? Il faudra plus de personnes pour s’en occuper (problèmes de responsabilité, de sécurité,…).
Les dépenses de cantine et de garderie vont donc augmenter pour les parents. Suggestion d’un parent : ils ne devront pas hésiter à demander personnellement des aides au Conseil Général.
Certains parents remontent le fait qu’à Grenoble, où la semaine de quatre jours et demi a été mise en place, il y a des problèmes pour gérer le planning péri-scolaire. Les enfants sont fatigués dès le jeudi midi.
Mme Piquette évoque un conseil des Inspecteurs de l’Education Nationale des circonscriptions du département où il a été dit que les enseignants et les directeurs qui ont appliqué cette réforme à la rentrée 2013, ont un avis plutôt positif sur cette mise en place.
Elle ajoute que de petites communes ont organisé une garderie et ont allégé les journées ; une aide aux devoirs a été proposée (méthodologie, apprentissages des leçons, lecture) et quelques intervenants animent un coin bibliothèque ou un coin jeux.
Elle reconnait néanmoins que cette réforme ne suffira pas pour améliorer les résultats et que d’autres moyens sont prévus et seront mis en œuvre : révision des programmes, etc…
Pour notre RPI, la commission horaire s’est réunie à plusieurs reprises et aucune proposition faite ne semble être possible, au vu de toutes les contraintes évoquées plus haut.
Or, une proposition est à faire avant le 30 novembre par les maires. Si ce n’est pas fait, la Directrice Académique en imposera une qui devra prendre en compte les contraintes des quatre communes.
Mme Piquette propose de faire une proposition avec les contraintes propres au RPI.
Le conseil d‘école propose donc une organisation qui nécessite d’avancer les horaires des bus le soir de trente minutes. (cf proposition 5 ci-jointe).

2) Informatique à Cognin.
Les ordinateurs anciens ne sont pas adaptés pour un bon fonctionnement du tableau blanc interactif. L’ordinateur de direction est aussi dépassé. Un devis de 2 000 euros a été établi pour ce remplacement du matériel informatique hors d’âge.
M. Glénat, Maire de Cognin explique que le SSI paie le matériel interchangeable entre les trois écoles (bureaux chaises…).Les T.B.I. de deux classes de Cognin ont été financés par la commune de Cognin. Il propose que l’informatique de chaque école soit financée par le maire concerné.Une réunion prévue du SSI examinera ce point le mercredi 20 novembre 2013.
Deuxième temps spécifique aux écoles de Cognin et Rovon ;
3) Le mot des délégués élèves
Les élèves de Cognin prêtent leur parcours de billes aux élèves de Rovon qui les en remercient.
Ils signalent plusieurs petits travaux à effectuer :
La porte des w.c. filles ne ferme pas,
La pose d’une boîte à craies sous préau, 
L’installation d’un miroir dans les w.c. ,
Le branchement de l’ordinateur sur la télévision est défectueux,
L’ installation fixe du vidéoprojecteur. 
Ils aimeraient avoir plus de glaces, de frites et de hamburgers à la cantine, Ils souhaiteraient pouvoir se servir seuls à la cantine et avoir des ballons de baskets.
Réponse leur est faite que :
Les repas sont réchauffés et les frites et hamburgers ne seraient pas bons ainsi.
Ils doivent d’abord faire attention au matériel existant.
Ils ne pourront pas se servir seuls.
Ils proposent des activités pour les TAP.
4) Vote du règlement intérieur
Le règlement intérieur de l’année scolaire 2012-2013 est reconduit et approuvé à l’unanimité.

5) -Rentrée 2013 ; effectifs- répartition, équipe enseignante
Effectif total 121 élèves pour 5 classes
Classe des CP -> 22 Christine Chastagnier –Doriane Buffat
Classe de cp-ce1 -> 4+21 Monique Souben
Classe des ce2 -> 26 Aurélie Cazals
Classe de cm1 –cm2-> 9+15 Claire Brass
Classe de cm1-cm2 -> 10+14 MH Fontaine

6) Projets de l’année 2013-2014
Cognin et Rovon
Un Salon du livre avec François Beiger et une illustratrice Guth Joly sera organisé les 10 et 11 avril. Une journée culturelle organisée avec le Sou des Ecoles prolongera ce Salon le 12 avril à salle des fêtes de Rovon avec un auteur invité André Bucher, romans adultes.
Une classe transplantée de 4 jours aura lieu à Romeyère du 22 au 25 avril pour les enfants scolarisés à Cognin.
Rovon
Les élèves participent à un projet musique ; le tour du monde en chansons.
Des sorties piscine seront organisées au troisième trimestre.
Un spectacle « Julien et les enfants du monde » sera vu par les GS de St Gervais et les 47 élèves de Rovon le 2 décembre à la salle des fêtes de Rovon.

7) Organisation des APC
Rovon : Les séances sont de 45 minutes le soir après la classe et proposent une aide personnalisée à la lecture, essentiellement.
Cognin : les séances ont lieu le soir, 45 minutes pour deux classes et 1 heure pour la troisième.

8) Demandes aux mairies et/ou point sur les travaux des écoles
Pour Rovon ;
Où en est le projet de construction de la nouvelle cantine ?
Le permis de construire sera déposé fin décembre. Les travaux se feront en 2014 pour une ouverture à la rentrée 2015. Les locaux de 164 m²seront utilisables pour le périscolaire. L’espace est grand pour permettre une éventuelle troisième classe et l’enseignement de la musique. Un passage couvert existera. Cela permettra également de dégager aussi l’actuelle cantine. Il n’y a donc pas de travaux dans les salles de classe.
Où en est la pose des rideaux dans les deux classes ?
Les deux classes seront équipées, dans les semaines à venir, de rideaux ignifugés pour un budget de 3400 euros.

L’exercice d’évacuation réalisé jeudi 14 novembre a montré plusieurs soucis :
A) Il fallait évacuer un enfant en fauteuil roulant et donc sortir par la place du village. Or, des voitures stationnaient sur la zone interdite devant la porte de l’école et gênaient le passage.
B) Il n’y a pas de signal sonore d’alarme pour prévenir l’autre classe.
C) La porte de la classe de CP est dangereuse. Il faudrait la sécuriser pour que des doigts d’enfants ne risquent pas d’être coincés.

Il est nécessaire de remplacer la boîte aux lettres.
Des remerciements sont faits pour la rénovation du couloir et de la classe de cp-ce1.

9) Le Sou des Ecoles déplore le petit nombre de parents présents à l’Assemblée générale du 2 octobre.

10) Questions des parents
Suite à une remarque de certains parents concernant la distribution de bonbons ou de pain dans le car et à la garderie de Rovon, un mot sera transmis aux parents.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
52 articles | 7 522 visites depuis le début | popularité 630