Saint Hilaire du Touvet - Ecole élémentaire des Gaudes

Jeux de lecture

Dernier ajout : 21 décembre 2009

Le secret des lettres de l’alphabet

Cette courte « histoire » a été racontée en classe et a été le prétexte à une discussion et à de premières observations sur les lettres.

Nous vous la présentons pour que vous puissiez vous en servir aussi à la maison comme prétexte avec votre enfant. Nous espérons qu’elle favorisera la mémorisation des voyelles et surtout du fait qu’une lettre se lit et se dit. Quand on la lit, on lit son nom, quand on la dit, on dit son son !

Il faut donc faire la différence entre ce qui est lu : un dessin (en l’occurrence une lettre) et ce qui est dit : un son

Conseil : lisez cette « histoire » plusieurs fois afin de vous l’approprier et de l’arranger à votre convenance pour pouvoir être à l’aise dans la discussion avec votre enfant.

L’histoire :

Les 26 lettres de l’alphabet font partie de la grande famille des dessins. Quand on écrit une lettre on fait un dessin. Comme on peut dessiner un chat ou une maison ou une table, on peut dessiner n’importe quelle lettre de l’alphabet. Alors pour savoir quelle lettre a été dessinée on utilise les yeux : on regarde le dessin et on lit la lettre.

Mais…. Les lettres de l’alphabet ont un secret : elles peuvent faire du bruit. Pas quand on les regarde, pas quand on les lit, mais quand on les dit avec la bouche. On dit qu’elles font un son. Et pas n’importe quel son !

Chaque lettre a son propre son. Mais pour mieux se cacher et tendre des pièges à ceux qui essaient de les dire, les lettres font des sons qui n’ont rien à voir avec leur nom ! Par exemple le B ne fait pas « bé », il fait « bbbbe », le M ne fait pas « aime », il fait « mmme », etc, etc… Et presque toutes les lettres sont comme ça ! ! Un peu comme les animaux : le chat ne fait pas « chat » il fait « miaou », le canard ne fait pas « canard, canard », il fait « coin-coin »…..

Ah ces lettres ! Quelles coquines ! ! Il va donc falloir être plus malin qu’elles et apprendre à les dire toutes sans se tromper. On les a toutes enfermées dans la même maison et on les appelle les consonnes.

Heureusement il y a quelques lettres gentilles qui ont décidé de faire le même son que leur nom pour que ce soit plus facile : A, E, I, O, U. On les a mises dans une autre maison et on les appelle les voyelles. Et comme le Y était amoureux du I, il a décidé de faire le même son que le I. Alors on l’a autorisé à habiter dans la maison des voyelles avec le I. Il est donc devenu lui aussi une voyelle.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
113 articles | 17 739 visites depuis le début | popularité 336