Ecole de La Chapelle du Bard

Les vers à soie

jeudi 30 juin 2016

Depuis le retour des vacances de printemps, dans notre classe et dans celle de Nicolas, nous élevons des vers à soie. Nous avons attendu presque trois semaines pour que les premières chenilles éclosent.
Elles étaient minuscules (3 mm), toutes noires et faisaient de toutes petites crottes. Quand elles sortent de l’œuf, il devient tout blanc alors qu’avant il était gris.

Les chenilles de bombyx du mûrier ne mangent que des feuilles de mûrier blanc. Nous avons essayé de leur donner d’autres feuilles mais elles n’ont voulu goûter que le pissenlit. Elles préféraient quand même la feuille de mûrier.

Ensuite, elles ont fait 4 mues : 7 mm, 1,5 cm, 3cm, 4 cm et à la fin elles mesuraient 7,5 cm ! Heureusement que nous ne grandissons pas aussi vite qu’elles !
En grandissant, elles faisaient aussi des crottes de plus en plus grosses. Les dernières crottes étaient vertes alors qu’avant elles étaient noires.

Quand elles sont devenues assez grosses, elles ont arrêté de manger et ont cherché un petit coin pour tisser leur cocon. La plupart ont filé dans les coins de la boite ou entre la boite et les branches qu’on leur avait préparées. Mais une coquine a tissé son cocon entre le pied de la table et celui de la chaise. C’est Lucile qui l’a trouvée ! Avant de terminer leur cocon, elles font aussi un gros pipi, le seul de leur vie.

Maintenant, nous espérons que nous pourrons voir sortir un papillon avant la fin de l’année scolaire mais ce n’est pas sûr car il faut deux semaines pour que la chrysalide se forme... Peut-être dans la classe des petits car leurs chenilles ont éclos et ont tissé leur cocon avant les nôtres...


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
153 articles | 5 036 visites depuis le début | popularité 304