Le Cheylas - Ecole élémentaire Chartreuse

Gandhi

samedi 12 février 2011

Nom:Gandhi
Pays:Inde
Naissance:le 2 octobre 1869,dans une famille aisée(très riche).
Mort:le 30 janvier 1948,assassiné à Delhi en Inde par Nathuram Godse un indou(qui pratique la religion indouiste).
Métier:il va aller etudier en Angleterre et devenir avocat.
Mariage:il va se marier avec Kasturbai à l’age de 13 ans et va avoir trois enfants.

SA VIE :
Marié à 14 ans, il part néanmoins à Londres, où il est avocat. Il passe ensuite vingt ans en Afrique du Sud et y défend la communauté indienne immigrée des discriminations raciales.
De retour aux Indes en 1914, il est décidé à mettre un terme à l’exploitation coloniale de son pays, sans répandre une goutte de sang. Il y parvient en 1947, grâce à un programme de non-coopération (boycott des écoles, tribunaux, et produits britanniques) et de manifestations silencieuses, telle la ’marche du sel’.
Mais il ne peut empêcher la rupture de l’union sacrée qui unissait jusqu’alors Hindous et Musulmans : malgré son jeûne protestataire, les Indes se divisent en deux Etats. Le plus grand exode de l’Histoire et d’ignobles massacres accompagnent la création du Pakistan. _ Révolutionnaire pacifiste, le ’Mahatma’ a renoué avec certaines traditions comme l’artisanat et la vie communautaire, mais a voulu en briser d’autres tel le système de castes. Assassiné par un extrémiste hindou, il est perçu comme le ’Père de la nation indienne’.

Gandhi a été le premier à résister à l’oppression à l’aide de la désobéissance civile de masse, (totale non-violence), qui a contribué à conduire l’Inde à l’indépendance. Gandhi a inspiré de nombreux mouvements de libérations et de droits civiques autour du monde et de nombreuses autres personnalités comme Martin Luther King, Nelson Mandela, le dalaï lama et Aung San Suu Kyi.

Quelques phrases qu’il a dites :
Nul homme qui aime son pays ne peut l’aider à progresser s’il ose négliger le moindre de ses compatriotes.
La règle d’or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents.
La haine tue toujours, l’amour ne meurt jamais.
Ce qui est vérité pour l’un peut-être erreur pour l’autre.
L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle se propage et se multiplie ; la vérité ne devient pas erreur parce que nul ne la voit.
La démocratie devrait assurer au plus faible les mêmes opportunités qu’au plus fort.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
704 articles | 2 136 905 visites depuis le début | popularité 898