Le Cheylas - Ecole élémentaire Chartreuse

Le castor

dimanche 21 mars 2010

Le castor a besoin d’eaux courantes assez lentes ou stagnantes et surtout permanentes, ayant 1,50 à 2 m de profondeur et ne gelant pas complètement en hiver. Ces eaux doivent être bordées de trembles, aulnes, saules, bouleaux, peupliers, frênes.
Son habitat est un terrier que le castor creuse dans les berges des étangs. À l’automne, le castor se construit souvent une cache qui lui sert à ranger sa nouriture et une digue pour s’abriter. Pour faire une digue, le castor se sert de branches et de pierres. Il enduit son abri de boue pour ne pas que l’eau y pénètre. Les abris peuvent mesurer jusqu’à cinq mètres de diamètre mais on a déjà trouvé une hutte de neuf mètres.

Le régime alimentaire au printemps et en été, est composé de plantes herbacées, feuilles et rameaux. Le Castor ronge surtout les peupliers, saules et trembles. Durant l’hiver, les cartors mangent la partie la plus tendre de l’arbre.

Le Castor est en grande partie nocturne mais parfois crépusculaire s’il n’est pas dérangé. Il n’hiberne pas mais prolonge ses moments de repos durant la saison froide.

JPEG - 94.2 ko

| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
704 articles | 1 791 366 visites depuis le début | popularité 1828