Mens - Ecole maternelle et Ecole élémentaire
Mens - Ecole maternelle et Ecole élémentaire > Archives > Archives 2015-2016 > CM1 / CM2 a > Attentats, quel travail en classe pour en parler ?

Plusieurs attentats frappent Paris le 13 novembre 2015 :

Vendredi soir, plusieurs attentats ont été commis dans Paris et à côté du Stade de France. Il y a plus de 120 victimes. Le président a annoncé que la France allait porter au maximum ses moyens de défense.
C’est un événement très grave et sans précédent en France qui s’est produit. Au moins 6 attaques terroristes ont fait 129 morts.

• Que s’est-il passé ?

Il était près de 22h quand les premières alertes sont tombées. Des fusillades dans Paris. Des explosions à côté du Stade de France.
Très vite, il est apparu que la situation était très grave et qu’il s’agissait d’attaques terroristes. Elles ont été menées en même temps, dans au moins 6 lieux différents.
Dans des rues de Paris, des hommes armés ont fait feu sur des personnes qui buvaient un verre dans des bars ou mangeaient dans des restaurants. Plusieurs sont entrés dans une salle de spectacle, le Bataclan, où avait lieu un concert. Il y a là énormément de victimes.
A côté du Stade de France, près de Paris, trois explosions ont eu lieu. Des hommes portant des bombes les ont fait exploser, tuant et blessant des personnes autour d’eux.
Le terrible bilan est de 130 morts et plus de 200 blessés.

• Qui sont les auteurs des attaques ?

La police a annoncé que plusieurs des auteurs des attaques étaient morts.Certains portaient des bombes sur eux et sont morts en les faisant exploser. Ce sont des kamikazes et c’est la première fois qu’une attaque de ce type a lieu en France.

• Pourquoi ont-ils attaqué la France ?

Même si l’identité des attaquants n’est pas encore connue, les soupçons se portent sur le groupe terroriste Daech. Il a menacé très clairement la France. Ces djihadistes [combattants qui veulent imposer leur vision très dure de la religion musulmane par la violence] avaient déjà organisé les attentats contre le journal Charlie Hebdo, en janvier. Ils reprochent à la France de les combattre en Syrie et en Irak, où ils essaient de prendre le pouvoir.

• Comment la France se protège ?

Le président de la République François Hollande a été très clair : la France va combattre ces terroristes. Il a décrété [ordonné] l’état d’urgence dans tout le pays. C’est une mesure qui permet à la police, l’armée, de mener de nombreuses actions pour protéger le pays. De très nombreux militaires sont arrivés en renfort.
Les frontières de la France sont fermées. Il n’est plus possible de les franchir sans être contrôlé.
De nombreux pays ont envoyé des messages à la France, pour la soutenir et dire qu’ils sont là pour l’aider dans ce terrible moment.
Mais avant tout, le président a demandé aux Français de ne pas céder à la peur. Tout est fait pour protéger le pays. Les mesures de sécurité sont mises en place. Il ne faut pas laisser ces attaquants nous terroriser, car c’est ce qu’ils espèrent.

Vocabulaire :

• Terrorisme : un terroriste est une personne qui utilise la violence pour faire triompher ses idées.

• Islam : l’islam est la religion des musulmans. Ce mot signifie "paix et obéissance à dieu". Dans le monde, on compte plus d’un milliard de fidèles, dont la majorité se trouve en Asie. Les musulmans dans leur très grande majorité, vivent leur foi dans la paix et la tolérance. Ils n’ont absolument rien à voir avec les terroristes qui ont agi à Paris.

• Islamiste : un islamiste est une personne qui a une vision très dure des règles de l’islam. Ces gens sont aussi appelés des intégristes. Il y en a dans toutes les religions.

• Djihadiste : un djihadiste est un islamiste qui a pris les armes pour défendre sa vision très dure des règles de la religion musulmane. La guerre qu’il mène s’appelle le djihad.

• Etat islamique ou Daech : c’est un groupe terroriste créé en 2003. Les membres de Daech sont des djihadistes qui veulent créer un Etat où ils appliqueraient des règles très sévères. Ils mènentune guerre en Syrie et en Irak pour conquérir des territoires. La France les combat, c’est pour cette raison qu’ils s’en prennent aux Français.

Attentats : un deuil national, qu’est-ce que c’est ?

"Les 15 novembre, 16 novembre et 17 novembre 2015 sont déclarés jours de deuil national en hommage aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015". Le président de la République, François Hollande, a décidé que la France observerait [respecterait] trois jours de deuil national, c’est-à-dire trois jours pour partager l’émotion provoquée par ces attaques et se souvenir des victimes.

• Drapeaux repliés

Durant un deuil national, les drapeaux français sont mis en berne. Cela signifie qu’ils ne flottent plus au vent. Ils sont retenus par un ruban noir, signe de deuil [quand on pleure un mort]. Ou alors ils sont descendus au niveau de la moitié du mât. La mise en berne des drapeaux concerne aussi les bâtiments français à l’étranger, ambassades, établissements scolaires...
Les administrations publiques (mairies, centres des impôts...) peuvent être fermées.
Enfin une minute de silence sera respectée dans tout le pays lundi 16 novembre à midi.

• Le plus long

Le dernier deuil national remonte au 8 janvier dernier, après les attentats contre le journal Charlie Hebdo. Mais c’est la première fois dans l’histoire de la Ve république (depuis 1958) qu’un deuil aussi long est proclamé.

Et après, que faire ?

Parler avec ses amis, ses enseignants, ses parents. Lire, écouter, regarder pour comprendre. Participer à la minute de silence, dire sa colère, sa tristesse, son sentiment d’injustice.

Il faut aussi ne pas tout mélanger. En France il y a entre 2 et 3 millions de Musulmans, de gens qui pratiquent l’Islam et ne font de mal à personne. Ils sont eux aussi victimes de ces attentats, directement et ensuite par le regard de la société sur leur religion.

Sur ces millions, il y a autour de 2000 radicaux, et une centaine de terroristes possibles. Cela ne représente qu’une toute petite proportion (0,01 %).

Mélanger musulmans et terroristes, c’est donner raison à ces assassins qui ne sont pas des musulmans, mais des barbares.

Portfolio

Documents joints


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
539 articles | 37 030 visites depuis le début | popularité 1519