Claix - PONT ROUGE école primaire

compte-rendu

jeudi 15 décembre 2011

École maternelle et élémentaire du Pont-Rouge Claix.
Année scolaire 2011/2012

Premier conseil d’école : Mardi 22 novembre 2011.

Parents titulaires en élémentaire : Mmes REZETTE, MIKLER, BOUDAUD, JAOUEN
Mrs. BONNET, CANDELON.

Parents titulaires en maternelle : Mmes NOBLE, GSTALDER, BORNE
Parents absents : Mme CANDELON

Représentante de la mairie : Mme IMBERT

Enseignants de l’école maternelle : Mmes LIEGEOIS, FAY, PANFILI, QUERCY, DEFOUR.

Enseignants de l’école élémentaire : Mmes CHIANTIA, SOCQUET, BOST
Mrs. ROUILLY, TOGNET, ANCKNER

D.D.E.N : M. CHAUDOURNE

Directeur du secteur scolaire : M. GORGOGLIONE

ATSEM : Mme GRILLOT

Directeur du périscolaire
 : Julien PERRIER

1) Mise en place du conseil d’école.

 Le conseil d’école informe les parents de ses choix (matériel pédagogique, projet d’école, organisation des aides spécialisées).

 Le conseil d’école donne son avis sur l’utilisation des locaux hors temps scolaire.

 Il donne des informations sur les actions pédagogiques, l’utilisation des moyens alloués, l’intégration d’enfants handicapés, l’hygiène scolaire, la protection et la sécurité des enfants à l’école, l’enseignement des langues d’origine, les activités périscolaires, la restauration scolaire et le transport.

 Il fait des propositions sur l’organisation du temps scolaire.
Rappel des règles de fonctionnement du Conseil.

Le conseil d’école adopte les textes tels que le projet d’école et le règlement intérieur.

Suite à la présentation de chaque membre du Conseil, M. Chaudourne DDEN (Délégué départemental de l’éducation nationale) tenait à lire un communiqué du dernier congrès national de la fédération des délégués de l’éducation nationale, afin d’exposer leur position.

M. Chaudourne explique que « la fédération des DDEN désapprouve totalement toute mise en œuvre d’un dispositif national d’évaluation des élèves de grande section de maternelle aboutissant à une classification. » (Extrait des textes lus en conseil d’école)

Les parents interrogent la directrice de l’école maternelle sur ce dernier point. Ils sont informés qu’à ce jour, aucune directive concernant ce type d’évaluation n’a été donnée aux écoles.

2) Informations du conseil

• Effectifs

Maternelle :
Petite section : 23
Petits (5) / Moyens (19) : 24
Moyens (17) / Grands (6) : 23
Grands : 23
Total : 93 élèves, soit une moyenne de 23,25.

Jusqu’à présent, la répartition des élèves dans les classes était établie en fonction des dates de naissance. Cette année, nous avons regroupé les élèves, dans un premier temps, par date de naissance, puis, nous avons souhaité équilibrer les classes par rapport au nombre de garçons et de filles.

Elémentaire :
Il y a 1 CP à 26
CP(14)/CE1(6) à 20,
CE1 : 26
CE2 : 27
CM1 : 28
CM2 : 28
Total : 155 élèves soit une moyenne de 25.8.

• Résultats des élections

Maternelle : 170 inscrits, 76 votants, 10 bulletins nuls ou blancs, 66 suffrages exprimés.

Élémentaire : 271 inscrits, 106 votants, 99 exprimés, 7 bulletins blancs ou nuls.

• Annonce du calendrier annuel des conseils d’école :

Conseil d’école du 2ème trimestre : le mardi 13 mars 2012
Conseil d’école du 3ème trimestre : le vendredi 08 juin 2012.

• Règlement intérieur.

A ce jour, aucune modification dans le règlement départemental n’a été prévue. Par conséquent les règlements intérieurs de l’école maternelle et de l’école élémentaire restent inchangés. Ils ont été transmis aux membres du conseil d’école afin d’être adoptés lors de cette réunion. Aucune remarque n’a été faite. Ils sont donc consultables en ligne sur le site de l’école et seront distribués aux parents qui le désirent en version papier.
• Sécurité

Incendie : Un exercice d’évacuation des locaux (alerte incendie) a eu lieu le mardi 27 septembre pour tous. L’exercice s’est déroulé correctement.
D’après les textes officiels, 3 évacuations doivent être faites dans l’année.

PPMS : L’exercice de mise à l’abri en cas d’alerte chimique, annoncé lors du dernier conseil d’école a eu lieu le 17 juin entre 9h30 et 10h. Cet exercice a été fait en collaboration avec la mairie et les autres écoles
Tout s’est déroulé comme indiqué dans le PPMS.

Suite à cet exercice concluant, aucune modification n’est à faire pour les PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûreté), seuls les noms des personnels ont été mis à jour et transmis en mairie.

Au niveau du matériel nécessaire en cas d’incident, les caisses PPMS sont complètes puisque des radios ont été fournies par la mairie.

Un exercice sera fait dans l’année et nous sollicitons la même démarche de la part de la Mairie en collaboration avec les autres écoles.

• Le RASED : Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté

Le réseau d’aides spécialisées pour la réussite scolaire est un ensemble d’actions concertées destinées à prévenir et/ou à réduire les difficultés à l’école. Ce dispositif ne saurait évidemment se substituer à l’action du maître, qui demeure le référent pédagogique.

Le RASED apporte ses compétences et ses spécificités en réponse à une demande justifiée s’inscrivant dans les priorités de la politique de circonscription définie par l’Inspectrice de l’Education Nationale.
Toutes les écoles maternelles et élémentaires peuvent bénéficier de l’action du RASED.

Les intervenants spécialisés sont :
 - Le maître E : professeur spécialisé à dominante pédagogique. M. Jean-François DEMAGNY, prend en charge, pendant le temps scolaire, des enfants ayant des difficultés dans les apprentissages.
 Le maître G : professeur spécialisé à dominante rééducative. Il s’occupe des élèves ayant des problèmes de comportements. Aucun collègue n’est en poste sur notre circonscription.
 La psychologue scolaire : Mme Isabelle Argalski (son bureau est installé à Claix Centre)

Les parents d’élèves évoquent l’absence de M. Demagny et déplorent que ce dernier n’ait pas été remplacé. Ils mettent aussi en avant leur déception concernant l’absence de maître G sur notre circonscription.

• Aide personnalisée

Les élèves qui peuvent bénéficier de cette aide sont retenus par le conseil des maîtres pour une période de 5 à 6 semaines : cette aide est mise en place pour répondre à des difficultés ou à des besoins ponctuels.

En maternelle
Ces séances sont destinées en priorité à l’amélioration des capacités langagières, numériques et sur l’apprentissage du graphisme. L’aide personnalisée est aussi utilisée dans le but d’aider les élèves timides à prendre la parole et leur donner confiance au sein d’un groupe réduit. La démarche s’inscrit dans une logique de prévention.

En l’élémentaire
Ce sont des séances en mathématiques, en français et en écriture. Ce dispositif est valorisant pour l’enfant. Il renforce la relation de confiance avec les maîtres et propose une approche différente des apprentissages.

Les modalités retenues dans l’école pour cette aide sont :
La maternelle : lundi, mardi et jeudi de 16h30 à 17h10
L’élémentaire : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 11h30 à 12h00

• Financements des activités scolaires :

Une réunion de « coordination des activités scolaires » a été organisée par la mairie le 18 octobre 2011, en présence, entre autre, de Mme Vernet Inspectrice de l’éducation nationale, de M. le Maire, de M. Gorgoglione, de membres du Sou des écoles laïques de Claix et des directrices des écoles.

Cette concertation a été provoquée suite à l’évolution et au rappel du cadre règlementaire en matière d’interventions extérieures de l’inspection académique d’une part, et suite à la remise en question des cotisations des familles d’autre part.

En effet, le projet ski de fond était jusqu’à présent géré administrativement par le Sou des écoles laïques de Claix, organisé par le service des sports de la commune et subventionné en partie par la commune. Ce projet nécessite l’intervention d’agents municipaux pour plus de six heures d’intervention. Les projets réunissant ces critères doivent obligatoirement faire l’objet d’une convention entre le maire de la commune de Claix et l’inspectrice d’Académie.

Il devient donc nécessaire que la commune en devienne le gestionnaire administratif et organisationnel.

Concernant le deuxième point, le fait que la cotisation fasse l’objet d’une communication par les enseignants qui en récoltent eux-mêmes les fonds est remis en question.
Lors de cette réunion, Madame L’Inspectrice a affirmé que cela était contraire au principe de l’école publique gratuite. En tant qu’association loi 1901, le Sou est en droit de demander une cotisation à ses membres, cependant, il doit organiser lui-même sa collecte.

De profondes modifications doivent donc être apportées au mode de financement des activités scolaires.

Les membres du conseil seront informés des décisions prises lors du deuxième conseil d’école.

L’assemblée du Sou a eu lieu lundi 12 décembre à l’école Pont Rouge.

• Organisation des rencontres sportives :

Jusqu’à présent, les différentes rencontres sportives (sports collectifs, course d’endurance, athlétisme ou parcours d’orientation) se faisaient dans le cadre d’une autorisation délivrée par le directeur de l’école. Conformément à une convention entre l’USEP et l’éducation nationale, les directeurs d’école ont obligation de déclarer chaque rencontre sportive à l’USEP et d’identifier l’organisateur de la rencontre. Actuellement, aucune des écoles de Claix n’est affiliée à cette association.

Lors d’une réunion, le représentant de l’USEP a expliqué aux directeurs d’école qu’il était, désormais, préférable de cotiser (environ 4 euros par enfant) à cette association pour organiser les manifestations sportives afin que tous les élèves soient assurés conformément aux attentes institutionnelles. Ce qui explique le mot communiqué aux parents leur demandant de vérifier leur contrat d’assurance.

Suite à plusieurs réunions, les directrices ont pris la décision de ne pas affilier l’école à cette association afin de ne pas engendrer de frais supplémentaires. En effet, chaque école est déjà affiliée à l’OCCE (organisme qui contrôle les comptes de nos coopératives scolaires), association à laquelle une cotisation est versée pour chaque enfant en début d’année et qui inclut déjà une assurance.
Par conséquent, les rencontres seront assumées par les enseignants désirant participer à ces rencontres avec l’autorisation du directeur.

Concernant les assurances scolaires demandées aux parents en début d’année, il n’y a pas de modification : l’assurance souscrite doit mentionner la garantie responsabilité civile et la garantie individuelle corporelle afin de s’assurer que l’enfant est couvert lorsqu’il participe aux sorties prévues pendant le temps scolaire.

 Projets du groupe scolaire

*Présentation du projet d’école :

Rappel : Le document cadre transmis par l’inspection académique pour l’élaboration du projet d’école est construit selon 3 axes :
Axe 1 : Amélioration des résultats de tous les élèves et réduction des écarts entre élèves.
Axe 2 : Prise en charge de la difficulté scolaire.
Axe 3 : Ouverture sur les arts et la culture.
Pour chaque axe, les équipes ont fixé des objectifs prioritaires et les réponses pédagogiques possibles.

Pour 2010/2013, deux projets d’école ont été conçus : un pour la maternelle et un pour l’élémentaire. Cependant, la collaboration entre les deux écoles reste étroite car l’axe 3 est commun. Le travail sur l’image débuté lors du précédent projet d’école est poursuivi, avec pour objectif l’enrichissement du patrimoine culturel des élèves de la PS au CM2.

Le projet d’école maternelle :

Dans le cadre de ce projet d’école, l’équipe réfléchira à la mise en oeuvre de démarches pédagogiques visant à améliorer l’autonomie intellectuelle des élèves, avec pour objectifs prioritaires :
Compétence 1 : « Dire ce qu’il apprend »
Compétence 2 : « Exécuter en autonomie des tâches simples et jouer son rôle dans des activités scolaires ».
Compétence 3 : " Eprouver de la confiance en soi ; contrôler ses émotions."
Un bilan des actions débutées l’an dernier a été fait lors du dernier conseil d’école. Pour cette deuxième année, la priorité sera donnée à la poursuite et au renforcement de l’usage d’outils communs (classeur d’arts avec ouverture sur le domaine musical, classeur des savoirs, fichier de comptines…).

Le projet d’école élémentaire :

Grâce à la mise en place progressive d’outils communs, l’équipe poursuit son projet sur l’écriture et comment mieux communiquer entre les classes : mise en place d’un tableau blanc sous le préau fermé (nous en avons commandé un autre pour l’autre entrée).
Cette année, le travail sera axé sur le parcours culturel des élèves. La liaison avec l’école maternelle continue grâce au classeur commun des différentes techniques artistiques et à travers l’étude de tableaux, de sculptures … mis en place depuis quelques années. Pour les élèves, le cahier du patrimoine se met petit à petit en place. Dans ce document, les élèves font le compte-rendu des différentes manifestations culturelles : visites de musées, écoute musicale….

* Les langues :

Les parents ont eu le choix entre l’italien ou l’anglais dès le CP. Le professeur d’italien a commencé son intervention le lundi 3 octobre. De plus, l’Académie a nommé une jeune londonienne Hannah Kacary à raison de 6 h sur l’école. Elle est présente pour aider les enseignants à mettre en place certaines notions linguistiques et surtout pour parler des différences culturelles entre nos deux pays. Elle intervient dans toutes les classes.

* Bibliothèque

Pour l’année 2011-2012, quatre visites à la bibliothèque de Claix ont été prévues.
Concernant celle de l’école, Mme Noble ne peut pas venir aussi régulièrement que l’année dernière. Si des personnes souhaitent nous aider, elles sont les bienvenues. Mme Parente nous aide à couvrir les livres. Nous les remercions.

* Musique :

Les enfants de maternelle auront 6 séances de musique par classe à partir du mois de mars avec l’intervenant municipal, M. Guillaume BOUJON, les vendredis matin.

Pour l’élémentaire : M. BOUJON intervient le vendredi après-midi depuis le vendredi 21 octobre jusqu’au 27 janvier. Le conseil des maîtres a décidé de consacrer l’ensemble des séances au cycle 2. Ainsi les enfants auront 12h de musique au lieu de 6.
Les CM2 et les CE2, quant à eux, bénéficient de l’activité théâtre avec Mme Vasseur et les CM1 ont un projet avec le musée.

* EPS :

Les séances pour les CP- CE1 ont lieu le mardi après-midi au gymnase de La Bâtie, et pour les CE1, CE2 et le CM1, le mardi matin et pour les CM2 le mardi après-midi, au gymnase Pompidou.

Le Courseton a eu lieu le mardi 8 novembre.
Les CM2 en jeu de bataille, étaient à Vif pour une rencontre cantonale, les CM1 ont rencontré une autre classe de la commune en jeu de bataille. Le cycle 3 participera à la course d’endurance en décembre avec les mêmes écoles dans le parc de La Bâtie.

Les enseignantes des élèves de GS envisagent un cycle sur le thème de l’équilibre avec la collaboration d’un intervenant. La municipalité accepte de contribuer à ces interventions. Le projet est soumis à l’accord de notre IEN et la réponse est donc en attente.

* Piscine :

Pour les GS/CP/CE1, les séances ont lieu à la piscine de la caserne de Varces tous les jeudis. . L’organisation de cette activité est mise en place par la Mairie.
Elle a commencé le 15 septembre et se poursuit jusqu’au 8 décembre pour les CE1 et CP. Elle aura lieu du 15 décembre au 22 mars 2012 pour les CP/CE1. Enfin, du 29 mars au 28 juin 2012 les élèves de GS en bénéficieront.

*Sports de glisse :

Les CE2 ont 7 séances à la patinoire de Grenoble le vendredi matin du 3 novembre au 16 décembre 2011.
Les sorties de ski de fond auront lieu pour les CM2 du 5 janvier au 10 janvier 2011 et, ceux-ci participeront à la foulée blanche le 19 janvier 2012 et les CM1 partiront au ski de fond du 02 au 06 février 2012.

*Sorties :

Les CP sont allés au Peuil pour connaître la tourbière.
Dans le cadre de la semaine du goût, ils se sont rendus au CCAS pour travailler sur la pyramide des aliments. Une exposition y était également présentée sur le thème du pain.

*Classe transplantée :

Les élèves de CM2 participeront à un séjour à St Jean de Luz du 25 mars au 07 avril 2012.

* Noël :

Les élèves de maternelle assisteront à un spectacle intitulé « Saperlunepopette » le jeudi 8 décembre.

Comme chaque année, un goûter sera organisé le vendredi matin de la veille des vacances. Le père Noël viendra à l’école distribuer des cadeaux pour les classes.

* Le festival du livre

Il a lieu du 21 novembre au 25 novembre 2012. Une exposition de livres est installée sous le préau de l’élémentaire pendant une semaine.

3) Restructuration de l’école / Demande de travaux

•Restructuration de l’école :

Suite à l’abandon du projet de restructuration de l’école Pont-Rouge, les représentants des parents d’élèves ont souhaité que la commune précise sa position concernant le devenir de l’école Pont-Rouge.
M. Gorgoglione, responsable du secteur enfance et jeunesse, a rappelé que la Préfecture avait refusé le permis de construire car l’école était située sur une "zone inondable". M. Gorgoglione a rappelé ce qu’étaient les trois principaux objectifs pour cette nouvelle école :
1. Intégrer la cantine au sein de l’école,
2. Remplacer les préfabriqués par des bâtiments attenants aux bâtiments principaux.
3. Conforter l’existant.

Les représentants des parents d’élèves ont aussi informé le conseil d’école qu’ils s’étaient rendus en Préfecture afin de consulter le permis de construire : le fonctionnaire, qui les a reçus, leur a précisé que, CLAIX étant une commune autonome, la décision d’accorder le permis de construire appartient au maire de la commune.

M. Chaudourne DDEN, a précisé que malgré l’autonomie des municipalités, il était d’usage pour les maires de se conformer à l’avis du Préfet concernant les projets d’une telle ampleur. Le maire de Claix ne pouvait donc passer outre l’avis défavorable des services de l’état.

Les parents d’élèves comprennent que Monsieur le Maire ne souhaite pas aller contre l’avis de Monsieur le Préfet mais ils déplorent la communication municipale qui rend la préfecture responsable de la décision.

Mme Imbert et M Gorgoglione ont rappelé leur volonté de faire aboutir ce projet, projet sur lequel ils ont travaillé depuis juin 2009.

Les représentants des parents d’élèves ont rappelé la date butoir de 2014, date à laquelle l’accessibilité de l’école aux enfants à mobilité réduite doit être effective, sous peine d’amendes. A ce jour, l’école ne permet pas l’accès aux enfants à mobilité réduite.
.
Lors de ce conseil d’école, la mairie annonce que le changement des préfabriqués est envisagé. Il faut donc réaliser un nouveau projet en collaboration avec les parents et l’équipe enseignante.

M Gorgoglione a précisé que le calendrier des réunions pour définir le devenir de l’école Pont-Rouge était en cours d’élaboration. Deux ou trois représentants des parents d’élèves seront conviés à une réunion avant les vacances de fin d’année.

La municipalité affirme que le remplacement des préfabriqués est un objectif à atteindre pour l’été 2012

Les représentants des parents d’élèves ont évoqué leurs inquiétudes concernant la sécurité de leurs enfants compte-tenu du caractère inondable du quartier et ont souligné qu’aucun entraînement de mise en sécurité n’était prévu à l’école dans ce cas précis.

•Demandes de travaux :

Concernant les demandes de travaux, les directrices remarquent que les petits travaux sont souvent en attentes (stores, installation de bandes magnétiques, changements d’ampoules…). Le suivi est complexe pour les directrices qui n’ont pas toujours de réponse à l’acceptation ou non des demandes ainsi que sur leur réalisation. Il faudrait envisager un système de communication afin que les directrices soient informées des suites données à leurs demandes (par exemple : envoyer un tableau bilan à la fin de chaque période).

MATERNELLE et ELEMENTAIRE :

Le problème de l’interphone n’est toujours pas résolu. L’entreprise qui a installé le système doit passer à l’école pour le réparer.

MATERNELLE :

- Un mail de bilan des petits travaux a été transmis à la mairie par la directrice.
Ces dernières années, dans l’espoir d’une restructuration de l’école, aucune demande importante n’a été faite. Ces demandes, déjà évoquées en conseil d’école avant le projet de restructuration, doivent donc être à nouveau examinées :

- Le remplacement du grillage de l’école.
- L’isolation de l’école : double vitrage et nouvelles huisseries des fenêtres.
- La réparation ou le remplacement des robinets qui deviennent de plus en plus difficile à fermer, ainsi que le changement des distributeurs de savon qui sont inutilisables pour des élèves de maternelle.

ELEMENTAIRE :

Mme Chiantia souhaiterait que le problème des toilettes soit résolu : en effet du côté des garçons, il y a un seul WC, deux cabinets et trois urinoirs et pour les filles : 3 WC et 9 lavabos. Il y a souvent des soucis lors des récréations.
Les représentants des parents d’élèves ont aussi insisté sur le nombre insuffisant de toilettes en élémentaire. Ils ont exprimé à Mme Imbert et M Gorgoglione leur souhait d’être informés sur les normes légales régissant le nombre de toilettes dans les écoles.
Mme Imbert a précisé que le manque de toilettes serait comblé par les toilettes présents dans les nouveaux préfabriqués.
Les représentants des parents d’élèves ont alors demandé la possibilité d’installer un bloc sanitaire dans les meilleurs délais.
Mme Imbert et M Gorgoglione vont étudier cette possibilité. Les parents d’élèves ont demandé si ceux-ci pourraient être installés avant la fin de l’année civile. Mme Imbert a répondu que la commune étudiera le problème et donnera une réponse dans les plus brefs délais.
Mme Chiantia a rappelé que l’accès aux toilettes des préfabriqués ainsi qu’aux toilettes à l’étage de l’école n’est pas autorisé, pour des raisons de sécurité pendant les récréations. (cf. le règlement intérieur)

5 ) Restauration scolaire / périscolaire :

•Restauration scolaire :

Les représentants des parents d’élèves ont souligné que les capacités d’accueil de la cantine étaient insuffisantes.
Les représentants des parents d’élèves ont souligné que les critères d’inscription à la cantine étaient sélectifs. M. Chaudourne, DDEN, a rappelé l’illégalité de discrimination à l’inscription à la cantine. Les représentants des parents d’élèves ont rappelé que la situation familiale n’a pas à être un critère de sélection pour inscrire son enfant à la cantine.
M. Gorgoglione souligne que ces critères avaient été mis en place en raison du nombre de place limité. Il était donc nécessaire de « prioriser » les demandes afin de rester dans le cadre du nombre de places disponibles.
Actuellement, les inscriptions suivantes sont intégrées :
- Enfants dont les deux parents travaillent.
- Un midi par semaine pour les enfants dont un seul parent travaille.
- Enfants inscrits à l’aide personnalisée (école élémentaire), à la demande des parents.

Il rappelle aussi les efforts qui sont faits par la municipalité afin d’accroître cette capacité d’accueil.
Une solution est d’ailleurs envisagée pour intégrer au mieux les demandes des familles en augmentant cette capacité : une pièce attenante à la salle principale de la cantine, appartenant au CCAS, pourrait être utilisée. La capacité d’accueil passerait ainsi de 136 places à environ 145/160 places. Cette organisation est encore à l’étude et doit être testée avant toute officialisation.

Périscolaire :

Le projet 2011 a pris fin à l’automne avec la récolte des potirons. Chaque enfant de CE1 et du périscolaire est reparti avec un morceau de potiron.
Rappel : le projet 2011 était consacré aux parties des légumes que l’on mange (racines, feuilles, fruits…).
Un nouveau projet, mené en partenariat entre le périscolaire et les classes de CP (Mme Socquet et M. Tognet) verra le jour début mars.

6 ) Questions diverses :

Les représentants des parents d’élèves ont souhaité connaître le texte de loi qui régit les devoirs écrits à la maison.
Mme Chiantia a rappelé l’existence d’un texte de loi de1956 : les devoirs écrits sont interdits en primaire afin de consacrer plus de temps à l’apprentissage des leçons.
Les représentants des parents d’élèves ont souligné le fait que les devoirs écrits à la maison peuvent être source de conflits en famille et d’inégalités dans la scolarité.
Mme Chiantia invite les parents concernés par ce problème à se rapprocher des enseignants de leur enfant afin d’en discuter pour aider au mieux les élèves qui rencontrent des difficultés.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
404 articles | 119 374 visites depuis le début | popularité 2277