Le Gua - LES SAILLANTS

textes et photos

mardi 29 juin 2010

Vendredi 11 juin, les CE1 –CE2 sont allées à Indian’s Vallée, avec leurs deux maîtresses, Christelle Fieschi et Karine Smagghe.
En effet, toute la classe s‘était intéressée aux indiens : les CE1 avaient lu « Popotka » et les CE2, « Samani, l’indien solitaire ».
Nous remercions le sou des écoles qui a entièrement financé cette sortie (entrées et transport).

L’accueil
« Danse avec les poneys » nous accueillis. Près des toilettes, nous avons vu un indien qui chassait avec son arc et ses flèches. Il nous a dit que nous faisions trop de bruit et qu’à cause de nous le cerf était parti.
Il nous a dit qu’il s’appelait : « Mémoire qui parle ». Il nous a demandé d’aller poser nos sacs sans faire de bruit, à pas de loups pour être de vrais chasseurs (comme les loups). Si nous faisons trop de bruit, nous sommes plutôt des corneilles.
Thomas et Loïc

L’école des indiens
Le tableau des écoliers indiens est fait avec une petite peau de bison séchée. Pour mesurer le temps, les écoliers dessinent un bout de spirale chaque jour. Quand la peau de bison est remplie, on l’enroule et on la garde, on la met avec les autres, ce sont les rouleaux du temps.
Les indiens apprennent beaucoup par la nature. Mémoire qui parle a dit qu’il ne fallait pas arracher l’herbe car ce sont les cheveux de notre deuxième mère. Il faut se suivre soit en rang soit en file indienne pour ne pas trop écraser les cheveux de notre deuxième mère.

Lucile et Mathilde

Le banc
Le banc, c’est un arbre à qui on a demandé si il voulait bien se faire couper. Maintenant on peut s’asseoir dessus, et il est content ! Il est très gentil car il s’est sacrifié !
Emma et Cécile

Comment fabriquer un tipi
1) Attacher trois perches avec une très longue corde.
2) Rajouter des perches.
3) Faire quatre tours de corde pour que se soit solide.
4) Laisser pendre le bout de la corde à l’intérieur du tipi et la clouer clou au sol pour faire tenir le tipi.
5) Dérouler la toile sur les perches.
6) Faire tenir les deux bouts de la toile ensemble en enfilant des barrettes dans les trous.
Et voilà, le tipi est terminé, pas besoin de grimper !

Emilie, Joseph et Manfred

La légende de l’attrape-cauchemar
Nous sommes allés dans un tipi : on y entre, les filles en premier, les anciens, les garçons. « Mémoire qui parle » nous a raconté la légende de l’attrape-cauchemars :
La toile d’araignée retient les mauvais rêves, et les bons rêves glissent le long des fils.
Voici la légende :
Un jour une petite fille a vu une toile d’araignée. Il avait plu et les gouttes d’eau reflétaient le soleil. C’était tellement beau que la petite fille a réveillé sa sœur. Normalement sa soeur était de mauvaise humeur si on la réveillait, mais là c’était tellement beau que cela ne l’a pas mis de mauvaise humeur, au contraire, elle était émerveillée.
Les deux sœurs ont vieilli, elles sont devenues des grands-mères, mais quand tout le monde a du quitter le camp car il n’y avait plus de nourriture, les deux sœurs grands-mères il y avait cette belle toile d’araignée. Pour les remercier d’être rester avec elle, l’araignée leur a appris à tisser une toile.
Quand les indiens sont revenus, les grands-mères ont appris à leurs enfants comment tisser, qui l’ont appris à leurs enfants, etc……

Mélanie et Audrey

L’exposition d’objets
Nous avons vu beaucoup d’objets indiens.
Les plumes : A chaque fois qu’un indien faisait un acte de bravoure, comme tuer un bison, il recevait une plume. C’est pour cela que les anciens avaient beaucoup de plumes.

Matthieu Eustache et Baptiste

Le porte-bébé  : Il sert à porter le bébé dans le dos de la maman, le bébé peut voir tout ce qui se passe. Quand la maman devait s e pencher, elle pouvait le planter dans le sol. Elle pouvait aussi l’accrocher dans les arbres et il était bercé par le vent.

Gaïa et Lou

La tête de renard  : Pout s’approcher du renard par exemple, les indiens utilisaient une ruse : ils mettaient sur leur tête une peau de renard. « Danse avec les poneys » m’a mis la peau sur la tête !

Hugo et Matthieu P

Le bison  : Les indiens récupéraient tout sur le bison : ils fabriquaient des cuillères, des flûtes (ils aimaient la musique) dans les os et les cornes, et faisaient des gobelets avec les testicules (séchées) !

Robin et Jérémy

Le tir à l’arc
Nous avons fait des jeux d’adresse (tir à l’arc). Il faut bien tendre le bras, placer sa flèche au bout endroit puis viser les animaux (cibles en bois) et tirer fort sur la corde. Ce n’est pas si facile !
Karine

Le parcours
Nous avons fait un parcours dans les bois, : nous devions trouver les pancartes d’animaux et y relever à chaque fois une lettre rouge pour, à la fin, trouver le nom d’un grand chef. Nous nous sommes trompés à un endroit, on a donc fait certaines parties du parcours dans plusieurs sens...et nous n’avons pas trouvé le nom du grand chef !!

Christelle

Le spectacle

« Mémoire qui parle » et « Danse avec les poneys » ont fait un spectacle.
« Mémoire qui parle » a mis le cheval par terre, a posé le pied dessus et a tiré sur des ballons.
Danse avec les poneys est montée avec selle puis sans selle. Elle est allée au galop, c’était impressionnant !

Cassandre et Théo


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
218 articles | 18 867 visites depuis le début | popularité 2313