Claix - PONT ROUGE école primaire

Le chocolat

samedi 17 avril 2010

Le chocolat

Le cacaoyer pousse dans les zones chaudes et humides des tropiques , en Afrique, en Amérique et en Asie. A l’état sauvage, il peut atteindre 15 m de haut.

Les fruits du cacoyer (les cabosses )de couleur jaune orangée, mesurent environ 25 cm de long et 15 cm de large et pèsent environ 500 grs. Une cabosse contient entre 20 et 50 graines. Sa particularité est qu’elles poussent sur le tronc. Quand on ouvre la cabosse, les graines ne sont pas marron mais blanches.

Ecabossage : d’un coup de gourdin , les cabosses sont ouvertes. A l’intérieur , les fèves de cacao sont enveloppées d’une pulpe blanche : le mucillage.

Fermentation : le mucillage s’écoule et l’arôme se développe .

Séchage : les fèves sont au soleil et sèchent durant deux semaines et prennent une couleur brune.

Une fois séchées, elles sont triées, plus tard, elles sont nettoyées, concassées ( on sépare la fève et la coque).

Nettoyage : un tamis oscillant et une colonne aspirante éliminent les poussières et autres matières indésirables.

Concassage : à partir de la fève, le grain du cacao est séparé de la coque.

Torréfaction : les grains sont grillés.

Broyage : à partir du broyage des grains du cacao, on obtient la pâte de cacao .

Pressage : à partir de la pâte de cacao , le pressage sépare la partie liquide : le beurre de cacao et la partie solide : le tourteau

Malaxage : pour obtenir le chocolat, les différents ingrédients sont mélangés.

Conchage : pour rendre le chocolat plus lisse et affiner le goût.

Tempérage : c’est la température qui permet une bonne cristallisation du chocolat .

Mélange : le chocolat est associé selon les goûts aux noisettes, amandes, raisins , riz soufflé, céréales , fruits confits. Après on les coule dans des moules (lapins, poules .....)

HISTOIRE DU CHOCOLAT


Son histoire commence en Amérique centrale.

Le cacaoyer y pousse à l’état sauvage. Il est cultivé à partir du Vème ou VIème siècle.

Pour les Indiens, les fèves de cacao étaient à la fois une monnaie et un aliment.

Au XVI siècle, les Espagnols débarquent au Mexique. Ils sont accueillis avec curiosité par la populatio. Des échanges de cadeaux ont lieu . Les Espagnols reçoivent du « xocoalt » préparé à partir de la pâte de cacao. Au début, ils trouvent cette boisson amèr. Ils l’adoucissent avec du sucre de canne et l’estiment nourrissante . Ils l’apprécient tant qu’ils la ramènent en Espagne. Les riches Espagnols la mélangent à du miel, des épices, de la vanill ....cela donne une boisson épaisse et mousseuse . Elle est servie froide

Enquête de Zoé et Inès


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
404 articles | 119 374 visites depuis le début | popularité 1591