Claix - PONT ROUGE école primaire

Les jeux du Pays basque

dimanche 4 avril 2010

Les jeux du Pays Basque

de Mélanie M et Clara

LA PELOTE BASQUE

Issue des jeux de paume du Moyen-Age, la pelote basque est aujourd’hui, et à juste titre, basque. Ce pays et ses pilotari ( joueurs de pelote ), vêtus de blanc et d’une ceinture colorée, ont su adapter ce sport en y introduisant les deux balles en latex, en construisant un mur qui renvoie la pelote, c’est-à-dire le fronton (aussi nombreux en ces terres que le sont les églises) ou encore en confectionnant la fameuse chistera (gant d’osier qui marie force et élégance).

Si des variantes sont nombreuses, la pelote basque est plus souvent pratiquée à main nue, tantôt avec une pala (raquette en bois plein) , tantôt avec la chistera (petite ou grande ). Egalement connue pour s’être bien exportée , la cesta punta se pratique au « jaï-alaï » , qui est un fronton couvert et pourvu d’un grand mur à gauche. Quant au trinquet et ses quatre murs , il accueille entre autre la raquette argentine ou le pasaka qui se joue avec un filet médian. Autre exemple : on peut jouer face à face , cette fois en place libre , le rebot , qui comme le pasaka , se pratique avec un gant de cuir .

La chistera consiste à se faire le plus d’échanges possibles.

La main nue : il faut se faire des échanges et il ne faut pas que la pelote touche le mur au-dessous de la ligne noire. Les joueurs ont comme un pansement sur la main pour ne pas se blesser.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
404 articles | 119 374 visites depuis le début | popularité 1591