Vif - Ecole MALRAUX élémentaire
Vif - Ecole MALRAUX élémentaire > Archives > Administratif 2018 2019 > Conseil d’école du 14 mars 2019

Compte rendu du Conseil d’Ecole du jeudi 14 mars 2019

Présents

  • Enseignants : Mmes AHUNON, BERTHOLET, BERENGUER, BOURHIS, MAÏS-OPPE, TALHOUET, TAQUET, VALLIER, et Mrs CHABERT, CHAMBRIN
  • Parents délégués  : Mmes BONNET-GONNET, MORIN, THOMAS et Mrs CHARNAY, JACQUART SAINT LOUIS
  • Mairie  : Mr GENET –Maire-, Mme MILLIAT –Directrice Education-
  • DDEN  : Mme SAUPIN

Excusée : Mme RAMBAUD –Adjointe-

Secrétaire de séance  : Mme MAÏS-OPPE

 Prévision effectif rentrée septembre
(cf annexe 1)
Mr CHABERT informe le conseil du départ à la retraite de Mr GABORIT, maitre E, membre du RASED (réseau d’aides spécialisées aux élèves en difficulté). Les parents et la mairie rédigeront un courrier commun en direction de la DASEN pour s’assurer de la pérennité de ce poste.

Budget fonctionnement 2019
(cf annexe 2)
Le budget « investissement » est confirmé par la mairie : à hauteur de 500 €.

Stages de réussite éducative (anciennement « remise à niveau)
Mr CHABERT indique les dates pour les vacances de Pâques (du 15 au 19 avril, de 9h00 à 12h00), douze élèves de l’école Malraux sont volontaires.
Ceux d’été se dérouleront du 8 au 12 juillet et du 26 au 29 aout. Il est rappelé que ce dispositif gratuit est destiné aux élèves du CM1 et CM2 et encadré par des enseignants.

Sorties, projets et activités pour le second semestre
(cf annexe 3)

Compte rendu du projet « écrans »
Ce projet, mené par des élèves infirmiers, a visé les CM2. Il portait sur les dangers cognitifs liés à une trop grande exposition aux écrans. Un diaporama est présenté qui reprend quelques points du questionnaire soumis aux parents et élèves. Il ressort que :
-  Le temps moyen passé devant les écrans est de 1h53 pour les élèves de Malraux (la moyenne nationale s’établit à 3h34 sur le territoire français pour les 7/10 ans).
-  Le taux d’équipement des enfants se décompose comme suit : 72% possède une console de jeux ;58% une tablette ;52% un téléphone ;46% une télévision ;38 % un ordinateur.
-  Les moments d’utilisation sont à 69% en rentrant de l’école ;le soir à 63% ;le midi pendant le repas à 35% ;avant le coucher à 35% ; le matin avant l’école à 27%.
Par ailleurs, l’équipe enseignante a lancé la démarche « 5 jours sans écrans ». Les élèves se sont très largement impliqués et ont pu mesurer la place occupée par ces appareils dans leur quotidien. A notre grande surprise, ils ont suggéré de reconduire ce projet au printemps prochain.

Point sur : dispositif « devoirs faits »
Il avait été évoqué lors de précédents conseils et nous attendions qu’il soit déployé par le Ministère de l’Education Nationale dans le 1° degré. Il n’existe pour l’instant qu’en direction des collégiens. La question des devoirs est récurrente. Il n’est pas à l’ordre du jour de la mairie de financer une « étude surveillée ». Les enseignants constatent que les élèves qui auraient le plus besoin d’accompagnement dans leurs devoirs sont souvent ceux qui n’en bénéficent pas. Mme SAUPIN rappelle que parler à la maison « de ce qui a été appris », de le reformuler, de le réactiver (…) favorise son appropriation.

Bilan travaux, aménagements et équipements
Les urgences et ce qui engage la sécurité est bien pris en charge par les services techniques et ce dans des délais satisfaisants. La fixation de la fresque doit se faire pour le printemps. Mr CHABERT doit se rapprocher de la plasticienne pour le montage quelle suivra avec les agents municipaux. Son rémunération sera prise en charge par la mairie dans la mesure où le budget initialement prévu (en 2016) est caduc.
La réhausse du mur qui entoure l’école est de nouveau évoquée. L’intrusion est vraiment aisée ; il suffit d’enjamber ce mur en certains endroits. Même chose pour le garage à vélos dans lequel un nouveau vol a eu lieu la semaine dernière. Pour ce dernier point la mairie va étudier ce qui est envisageable.

Questions des parents aux enseignants et à la mairie
Elèves en difficultés : leur nombre croit et les enseignants sont tenus d’adapter le travail. L’intervention du RASED joue un rôle important mais c’est dans la classe que la difficulté scolaire doit trouver réponse. Les enseignants rappellent qu’à 28 élèves par classe, l’accompagnement individualisé est limité.
Interventions de professionnels de soins libéraux dans l’école : La demande a été formulée à Mr FAURE –IEN- l’année dernière et la réponse était négative. Compte-tenu du nombre d’élèves qui rencontrent des troubles d’apprentissage, cela pourrait faciliter les prises en charge ainsi que les entrées et sorties de l’école.
Consignes d’hygiène pour la natation : Sur demande des parents, les enseignants vont être vigilants quand au passage sous la douche de tous les enfants en sortant du bassin.
Incident alimentaire par le prestataire : Mr GENET et Mme MILLIAT reviennent sur les faits survenus à l’école Champollion. Le prestataire ne semble pas prendre très au sérieux ce qui lui est reproché. La mairie a activé ses services juridiques et ne peut se satisfaire de la réponse du fournisseur. Un nouvel appel d’offre n’est pas exclu.

La séance prend fin à 19h50.

Le prochain conseil se tiendra le mardi 18 juin, 18h00.

Annexes :

- Annexe 1

Word - 165.7 ko

- Annexe 2

Word - 249.9 ko

- Annexe 3 :

Word - 23.1 ko

| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
529 articles | 118 558 visites depuis le début | popularité 3784