Claix - PONT ROUGE école primaire

La voile

samedi 3 avril 2010

La voile

Le gréement est l’ensemble des objets (voiles, poulies, cordages,) nécessaires à la propulsion et la manœuvre du voilier. On peut classer les voiliers selon leur gréement.

Tribord veut dire droite et bâbord signifie gauche dans le langage marin.

Il faut toujours avoir les jambes fléchies quand on est debout sur un optimiste ; avec le gouvernail, quand on tourne à gauche on va à droite, et quand on tourne le gouvernail vers la droite on va à gauche.

La dérive

Sous la coque d’un voilier se trouve un aileron destiné à stabiliser le bateau et à l’empêcher de dériver ; il en existe plusieurs sortes.

Les voiles

Depuis l’invention de la voile, toutes sortes de forme ont été imaginées : triangulaire, en forme de trapèze ou de quadrilatère.

Les cordages

A bord d’un bateau, on a toujours une bonne réserve d’écoutes, de drisses, d’amarres, bref de toues sortes de « bout » (prononcer boute) utiles en toutes circonstances ; Pour éviter que ces dizaines de mètres de cordages ne se transforment en un véritable « sac de nœud », love-les soigneusement.
Rien n’est plus agaçant que d’avoir à démêler un cordage lorsqu’on en a besoin…

La manœuvre

Les voiles font avancer le bateau par réaction. Pour qu’il puisse exercer sa force au mieux, il faut que les voiles soient bien réglées. Selon la direction que le barreur veut prendre, le bateau navigue plus ou moins près du lit du vent.

Arthur et Manrofou


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
404 articles | 123 579 visites depuis le début | popularité 2791