Vif - Ecole MALRAUX élémentaire
Vif - Ecole MALRAUX élémentaire > Archives > archives 2017 2018 > Nos écrits > Cycle 2 : CP CE1 CE2 > Les contes du Pourquoi par les CE2 de Mme Ahunon

Expressions écrites après la lecture de « 20 contes des
pourquoi »
A la manière de Delpeuch :

Nastazya : Pourquoi les livres n’ont-ils plus d’ailes ?
Parce qu’elles se sont pris un éclair dessus. icones_peda

Marwan  : Pourquoi y-a-t-il des éclairs ?
Parce qu’ils veulent éliminer les arbres. icones_peda

Noah : Pourquoi le tonnerre gronde-t-il ?
Parce que le ciel n’aime pas le silence. icones_peda

Djino  : Pourquoi la pluie est-elle froide ?
Parce que les nuages sortent du congélateur.
Pourquoi le tsunami fait-il de grosses vagues ?
Parce que les baleines font des sauts dans la mer. icones_peda

Maxence  : Pourquoi y-a-t-il des météorites ?
Parce que les extra-terrestres les envoient.
Pourquoi y-a-t-il des tsunamis ?
Parce que les baleines les déclenchent. icones_peda

Salomé : Pourquoi y-a-t-il des éclairs ?
Parce que tout le monde est en colère. icones_peda

Maïley  : Pourquoi y-a-t-il de la pluie ?
Parce que les nuages pleurent. icones_peda

Variantes au conte pourquoi les gommes n’ont-elles pas de pattes ?

Noah : Pourquoi les livres n’ont-ils plus de cornes ?
Il était une fois des livres qui avaient des cornes pour se téléporter. C’était bien parce que le livre arrivait tout seul jusqu’à l’élève, plus besoin de se lever. Mais un jour, les ciseaux, qui étaient de mauvaise humeur, leur ont coupé les cornes. Voilà pourquoi les livres n’ont plus de cornes ! icones_peda

Madeline  : Pourquoi les livres n’ont-ils pas de bouche ?
Avant, les livres avaient des bouches. Les enfants ne se servaient jamais du scotch alors le livre se moquait de lui. Mais un jour, le scotch entra dans une colère folle et mit du scotch sur la bouche du livre, cela lui arracha sa bouche. C’est depuis ce jour que les livres n’ont plus de bouche ! icones_peda
Kahyna  : Pourquoi les livres n’ont-ils pas d’ailes ?
Autrefois, les livres avaient des ailes, de magnifiques ailes blanches. Le jour de la rentrée, un enfant eu son livre. Il l’adorait mais quand il en avait besoin chez lui, le livre allait à l’école, et inversement. Un jour, il le rangea dans son casier et quand il le reprit, les ailes étaient abîmées. C’est depuis ce jour que les livres n’ont plus d’ailes ! icones_peda

Marwan : Pourquoi les livres n’ont-ils pas d’ailes ?
Avant, les livres avaient des ailes et ils volaient. Un jour, ils ont croisé un éclair et c’est à ce moment-là que les livres n’ont plus eu d’ailes ! icones_peda

Salomé  : Pourquoi les livres n’ont-ils pas d’épines ?
Moi, Livrette, la reine des livres, je vais vous raconter la vraie histoire de nos épines. Nous avions des épines pour nous défendre tout simplement et aussi pour que les élèves nous demandent la permission, il faut que la politesse leur monte à la tête ! Mais un soir, quand les enfants rentraient chez eux, les règles en avaient marre car les enfants demandaient pour ouvrir les livres mais pour prendre les règles non ! Donc couic et crac, une règle courageuse scia les épines et le lendemain, sans parole, les enfants ouvraient les livres sans demander la permission ! icones_peda

Margaux  : Pourquoi les livres n’ont-ils pas d’yeux ?
Ce matin, dans la classe, c’est l’heure des mathématiques pour les élèves. Ils mettent leur classeur debout pour cacher mais les livres ne pouvaient pas s’empêcher de regarder les réponses. Les ciseaux en ont eu marre qu’ils copient sur les autres livres alors ils leur coupèrent les yeux. C’est depuis ce jour que les livres n’ont plus d’yeux ! icones_peda

Maxence  : Pourquoi les livres ne donnent-ils pas les réponses ?
Les livres donnaient les réponses grâce à leur encre magique : à chaque fois qu’un élève lisait un exercice, le livre donnait la réponse écrite à côté de l’exercice. Mais le papier buvard était très jaloux et aspira l’encre magique. C’est depuis ce temps que les livres ne donnent plus les réponses ! icones_peda

Maïley : Pourquoi les livres n’ont-ils pas d’ailes ?
Avant les livres avaient des ailes. Ils volaient en liberté. Mais les enfants ne pouvaient pas les attraper.
- Maîtresse, je ne peux pas faire mes maths, mon livre est trop haut !
Alors la maîtresse en eu assez, elle attrapa tous les livres et leur coupa les ailes ! C’est depuis ce jour que les livres n’ont plus d’ailes ! icones_peda


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
534 articles | 122 824 visites depuis le début | popularité 2933