Vif - Ecole MALRAUX élémentaire
Vif - Ecole MALRAUX élémentaire > Archives > Année 2015 2016 > Notre vie d’école > Musée de Vizille par les classes de CM2

Les jeux de l’après-midi du 24/06 au musée de Vizille

Il y ‘avait plusieurs jeux :
La thèque : la thèque est un jeu de raquettes avec une balle, ça ressemble un peu au baseball mais en plus facile.
Le foot : c’est un jeu de ballon qui se joue au pied.
Le frisbee : le frisbee est un disque volant qu’on lance à la main en se faisant des passes.

TABLEAU : Le serment du jeu de paume

Nelly, notre guide, nous a montré le tableau du serment du jeu paume. Danton, est monté sur une chaise est a crié « aux armes citoyens » .Il y avait un homme qui était assis sur une chaise ou une personne avait la tête sur ses genoux.

TABLEAU : L’appel des derniers condamnés
1. Comment sont les personnes ?
Elles étaient blanches d’innocences.
2. Qui est le personnage central ?
C’est un poète qui s’appelle André Chénier il a écris son dernier poème en prison.
3 .En arrière plans il y a une jeune noble qui se fait portée et un révolutionnaire l’insulte à l’oreille.
TABLEAU : La journée des tuiles
Le 7 juin 1788,le peuple de Grenoble manifeste contre le pouvoir du roi qui voulait fermer le Parlement de Grenoble. C’est « la journée des tuiles ». Ca s’appelle la journée des tuiles car ils lançaient les tuiles des maisons.

LA BALLADE

Nous avons marché tous l’après-midi, et nous avons vu : des paons, des poussins de paon, un faisan, un canard et des canetons. Nous sommes montés dans une cabane en bois et nous avons vu des cerfs et des daims. Sur le chemin du retour, sur le plan d’eau du jardin du château nous avons vu : des cygnes, des oies.

TABLEAU :Le jour de l’exécution de Marie Antoinette
1er tableau : Marie-Antoinette était assise sur une charrette avec le prêtre en regardant vers le bas. La charrette se dirigeait vers la guillotine pour exécuter Marie –Antoinette
2eme tableau : Marie-Antoinette regarde vers le haut pour aller au paradis. Elle porte une robe blanche avec les mains attachées derrière son dos. Une paysanne met ses mains en l’air elle faisait comprendre à Marie-Antoinette que ses mains était libres.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
533 articles | 121 225 visites depuis le début | popularité 3976