Vif - Ecole MALRAUX élémentaire
Vif - Ecole MALRAUX élémentaire > Archives > année 2013 2014 > Nos écrits > Le cycle 2 > La petite chèvre de Mr Seguin par les CP/CE1

Après avoir lu la petite chèvre de Monsieur Seguin, les élèves ont inventé une autre fin. icones_peda

Blanquette était partie dans la montagne et le soir venu elle rencontra le loup…
Titouan : La chèvre rencontra une meute de loups et un troupeau de cerfs. Tous les cerfs prirent un loup mais ils revenaient et la chèvre était toute seule. Elle fit tuée par les loups et les loups se disputaient pour manger la chèvre.

Léa  : Blanquette avança devant le loup, tremblante. La petite lui mit des coups de cornes, puis s’approcha. La chèvre glissa et tomba dans l’eau mais le loup était malin, il courut vers le ruisseau et attendit la chèvre. Mais il n’était pas assez malin, c’était la maison de Monsieur Seguin. Alors celui-ci récupéra sa chèvre.

Clément : Blanquette aperçut le loup et lui donna un coup de cornes. Elle s’est battue toute la nuit. Elle donna un, deux, trois … elle donna le dernier coup de cornes et tua enfin le loup. Alors elle rentra chez Monsieur Seguin.

Fabio : La chèvre commença à se battre et le loup lui cassa la corne mais elle se battait toujours, elle n’abandonnait pas. Elle finit par le blesser à la patte. Il perdit aussi sa mâchoire et il tomba par terre puis il mourut. La gentille brebis avait réussi à battre le gros méchant loup et Monsieur Seguin arriva avec sa hache et coupe le loup en deux.

Jade : Le loup poussait des grognements après la chèvre. La chèvre se fâcha avec lui. Le loup voulait la manger mais la chèvre lui donnait des coups de cornes. La chèvre n’avait plus de force donc elle s’allongea sur le sol en faisant semblant de ne plus avoir du tout de force. Le loup se rapprochait de la chèvre mais la chèvre se releva et le mangea en une seule bouchée ! Puis elle revint chez Monsieur Seguin vivante en ramenant le loup mort.

Lise : Blanquette aperçut le loup et s’est battue une nuit. Le matin, elle ne fut pas mangée par le loup. Alors que le loup avait déjà à moitié assommé la chèvre, celle-ci continuait de se battre avec lui ; et au bout de dix heures, le loup abandonna. La chèvre put continuer son chemin, mais Monsieur Seguin était déjà parti à sa recherche. Il la retrouva et la chèvre retourna avec lui.

Maxime  : La chèvre fit une ruse : elle fit croire qu’elle était morte, en se couchant. Dès que le loup se jeta sur elle, elle lui donna des coups de cornes. Elle le tua.

Noah  : La chèvre ne paniqua pas, elle planta ses cornes dans les yeux du loup puis elle retira ses cornes. Le loup était mort.

Luka : Blanquette n’avait pas de sang sur sa barbiche après s’être battue avec le loup. Le loup ne l’avait pas mangée parce qu’il était bête. La chèvre lui donna alors encore des coups de cornes et elle tua le loup. Enfin elle rentra chez Monsieur Seguin.

Marius : La chèvre s’était défendue. Elle était en train de reculer. Elle avait poussé le loup qui était tombée dans la rivière. Mais il y avait un autre loup très méchant, qui avait mordu la chèvre. Alors elle avait mal à la jambe. Finalement elle était rentrée à la maison et son maître lui a soigné la jambe.

Manon : Blanquette pensa au loup. Le loup s’était approché d’elle et elle s’était battue toute la nuit avec lui. Mais au petit matin, elle avait un plan : elle s’était allongée dans l’herbe alors le loup se jeta sur elle et Blanquette planta ses cornes dans son ventre. Le loup était mort.

Mélys : La chèvre se dit :
-  Je crois que je vais me battre contre le loup. Mais je ne vais pas me faire manger. Je vais manger le loup, au moins personne ne nous mangera après. Alors Monsieur Seguin me laissera encore partir dans la montagne. Et aussi, il rachètera des chèvres.

Thomas  : La chèvre Blanquette mit des coups de cornes au loup. Le loup saigna, il s’allongea par terre et Blanquette mit un dernier coup de cornes. Le loup mourut.

Maïlys  : Le loup ne se jeta pas sur la chèvre. Il était gentil. Le loup était beau. « Je vais me marier avec le loup » pensa la chèvre. Le loup ne fit pas mal à la chèvre.

Oriane : Blanquette fonça derrière le loup. Le loup eut mal. Il lui mit un coup de griffes. La chèvre lui mit un coup de cornes sur le dos. Le loup fut blessé et il mourut pendant la nuit.

Louca  : Blanquette vit le loup et se battit toute une nuit en le faisant reculer et en s’approchant de la maison de Monsieur Seguin. La chèvre appela Monsieur Seguin. Monsieur Seguin se dit qu’il y avait un animal qui le connaissait. Il sortit de sa maison et vit Blanquette en train de se battre. Alors Monsieur Seguin sauta par-dessus le portail et fit fuir le loup. Monsieur Seguin soigna la chèvre et il lui dit : « Maintenant tu n’iras plus dans la montagne ! ». Et il améliora son jardin. Il l’avait tellement amélioré que la chèvre croyait être dans un paradis. Il avait agrandi le terrain, il avait mis une piscine à la hauteur de la chèvre… Un jour, il avait plein de chèvres, elles restaient toutes dedans et il leur apprit à nager !


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
529 articles | 118 662 visites depuis le début | popularité 2887