Echirolles - Ecole Joliot-Curie maternelle

Pour la fête des mères, nous voulons offrir une fleur à maman.

Il nous faut des graines.

D’abord on met de la terre de notre jardin dans un godet.

Ensuite on dépose quelques graines, on les cache avec un peu de terre et on arrose avec un pulvérisateur.

On arrose dès que la terre est sèche.

Pour germer et pousser, les graines ont besoin d’eau.

Les petites plantes poussent vite parce que dans la classe il y a beaucoup de lumière et il fait chaud.

Lorsque les plantes ont bien poussé, on va au jardin pour les repiquer en pleine terre.

On creuse avec le transplantoir.

On plante, on rebouche,

On tasse et on arrose.

DEVINETTE : Et maintenant dans notre jardin, où sont
les œillets d’Inde ?
les petits pois bien alignés ?
les pieds de pommes de terre ?
et les minuscules radis ?

On revient souvent au jardin pour arroser.

Aujourd’hui les moyens cherchent les œillets d’Inde.

Trouvés ! Entre les radis et les pommes de terre.

On surveille leur croissance.

Il n’y a toujours pas de fleur.

Jardiner nous apprend la patience.


Pour la fête des mères, maman ne viendra pas chercher sa fleur dans notre jardin !

Alors il faut la rempoter.

Chez les moyens on le fait nous-mêmes.

C’est assez difficile. Il faut choisir une jolie plante, avec de belles racines, une tige droite et beaucoup de feuilles.

C’est un vrai travail qui demande du sérieux ... et de la technique.

Et maintenant que doit-on faire ?

Arroser bien sûr !

Dans la classe des petits, c’est la maîtresse qui a rempoté.

Et bientôt ... C’est le temps de la fête des mères et tout le monde est prêt.

Tous les enfants ont décoré leur cache pot, et les fleurs sont en boutons ou déjà écloses.

Nous sommes un peu fiers ...

Et voilà le fruit de notre travail (cette fois c’est une fleur !)

Semée, arrosée, repiquée, rempotée, décorée par nos soins.

A vous de continuer les mamans !

____________________________________________________________________


Avec le projet JARDIN on a appris beaucoup de mots nouveaux et de vrais gestes de jardinier.

Mais que sont devenus les petits-pois, que nous avons plantés au début du printemps ?

Avec le mauvais temps, ils ont poussé lentement.

Mais on a vu leurs fleurs.

Plus tard, leurs gousses, d’abord plates

et un jour de juin, enfin on sent sous nos doigts les petits pois, bien ronds à l’intérieur de leur cosse.

C’est le début de la cueillette.

Il faut tirer pour les détacher de la tige.

Aujourd’hui c’est un petit pois pour chacun, juste pour goûter !

Il y a toujours quelque chose à voir au jardin.

On retournera encore au jardin ... pour arroser ...

Et pour l’année prochaine ...

On a déjà plein d’idées !


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
605 articles | 521 354 visites depuis le début | popularité 7001