Grenoble - Ecole PAUL BERT primaire

Cyanotypes

jeudi 9 avril 2020

Les images avec lesquelles les élèves ont travaillé sont d’Isabelle Barruol, artiste plasticienne. Voici son site internet pour les curieux :

Il y a de la couleur bleu. On voit deux couleurs opposées  : le blanc et le bleu.
Le bleu est dans le fond et le blanc est sous forme d’herbe.
C’est une façon de toujours garder un souvenir de ses herbes.
Les couleurs bleu et blanc sont l’une dans l’autre.
La photographe a voulu révéler des choses et nous faire rêver.
Fatma

Cette image reflète la lumière. Comme la principale couleur est le bleu la lumière est exagérée par petites touches : l’image semble déformée. On a l’impression que ce drap va bouger éternellement et lentement . Avec les nuances on dirait que ces couleurs et la lumière sont l’une dans l’autre. L’artiste a cherché à nous tromper. Le cyanotype est, je trouve, très abstrait. L’artiste nous transporte dans son imaginaire.
Soraya

Je vois une image où l’objet est la lumière  : c’est un cyanotype. L’image a beaucoup de reflets. La couleur principale est le bleu. J’ai l’impression que la lumière est déformée. Pour moi elle se déforme lentement  : le drap froissé déposé sur la feuille enduit de produit : donne vie à l’impression. On a aussi l’impression que l’ombre et la lumière sont l’une dans l’autre. Je pense que l’artiste veut nous tromper et nous transporter dans ses œuvres imaginaires.
Salomé

La principale couleur est le bleu.
Les feuilles sont foisonnantes.
On dirait qu’il y a toujours des feuilles.
Toutes les feuilles sont les unes dans les autres.
L’artiste a vraiment voulu magnifier les Monnaies du Pape.
Avec l’artiste nous plongeons dans le rêve.
Romain Bouquet

Sur ce cyanotype on voit beaucoup de traces harmonieuses. L’artiste veut toujours garder un souvenir de son art. Il y a des plis de partout. Elle a voulu nous tromper. C’est un secret. Maintenant je vous dit ce que c’est ? C’est un avion en papier que l’on a déplié.
Charlotte

L’artiste a voulu jouer avec la lumière. La lumière donne un aspect de drap déformé, on dirait que ça bouge lentement car le drap est froissé. Vu que le bleu clair et le bleu foncé se superposent on dirait que les couleurs sont les unes dans les autres. Le cyanotype nous intrigue. L’artiste nous trompe. On dirait que la substance est imaginaire.
Romain Blervaque

Le cyanotype de l’artiste a beaucoup de traces. Le cyanotype est très harmonieux. On verra toujours les mêmes traces qui sont partout. L’artiste nous a bien trompés. C’est un secret ce qu’elle a fait, vous voulez le savoir ? C’est un avion en papier déplié !
Arno

La couleur principale est le bleu.
Les feuilles sont foisonnantes.
Il y en aura toujours de partout.
Les feuilles sont les unes sur les autres.
L’artiste a voulu magnifier ce tableau.
Elle a fait plonger les gens dans son rêve.
Anaïs Mfwila

Sur cette image toute bleue, on voit des pliures harmonieuses.
Les traces resteront toujours sur le cyanophyte. Les pliures
resteront toujours partout. L artiste a voulu nous tromper, elle
a voulu nous dire un secret . Mais si vous voulez savoir, bon
d‘accord je vous le dis : « C‘est un avion en papier déplié ! ».
Nour

Je pense que l’artiste a voulu représenter la lumière. Cette image parait déformée. On a l’impression que la lumière bouge lentement. La couleur est bleue avec des petites touches de lumières. La lumière et l’ombre sont l’une dans l’autre. L’artiste a voulu nous tromper. J’ai l’impression que ce cyanotype sort de l’imaginaire.
Lucile

On voit une couleur bleu sur ce cyanotype.
C’est opposé à du blanc.
Le blanc et le bleu sont toujours opposés, l’un dans l’autre.
Cela révèle des choses et on fait des rêves bleus devant l’image.
On peut imaginer être au fond de l’océan.
Aurore

L’artiste a voulu faire des traces sur l’image elle a fait un avion en papier puis l’a mis au soleil. Ceci est très trompeur. Elle nous fait penser à plein de choses. Ça sera toujours partout : on se demandera toujours pourquoi l’artiste a voulu nous tromper. C’est un secret, c’est mystérieux…
Aaliyah

Dans cette image bleu ciel les traces sont harmonieuses.
Il y aura toujours les lignes et on peut partout se tromper.
Ça sera toujours un grand secret.
Vous voulez savoir ?
Réponse : c’est un avion en papier déplié.
Gaspard

L’artiste a voulu mettre en valeur la couleur bleue.
Les feuilles sont foisonnantes et on a l’impression qu’il y en aura toujours partout.
L’artiste a mis plein de feuilles les unes dans les autres.
Elle a voulu magnifier les végétaux. On a l’impression de rêver.
Arthur

L’artiste nous présente une couleur bleue lumineuse, opposée à des traces blanches du blé. Ces deux couleurs sont toujours l’une dans l’autre qui révèlent une image magnifique. Pour l’artiste c’est une façon de nous faire rêver.
Saïd

La couleur principale est le bleu. Les feuilles sont foisonnantes. Il y a toujours des feuilles, il y en a de partout. Les feuilles sont les unes dans les autres. L’artiste a magnifié ses feuilles grâce au bleu. C’est un peu un rêve de voir ces feuilles bleues.
Inès

On voit pleins de traces sur l’image. Tout est harmonieux  : les couleurs, les pliures. Les lignes sont là et elles seront toujours là. Il y a du bleu de partout, des empreintes de partout… Ce cyanotype nous trompe beaucoup : on peut croire que c’est un diamant mais non ! C’est un secret… Je peux maintenant vous dire que c’est un avion en papier qui a été déplié.
Marwan

Sur l’image, la couleur est bleue, les feuilles sont foisonnantes. Il y en aura toujours les unes dans les autres. On voit aussi que l’artiste a voulu magnifier les feuilles. C’est un vrai rêve.
Lorenza

Sur cette image nous voyons un drap de couleur bleue avec des touches de lumière. Ce cyanotype semble déformé. On pourrait imaginer qu’il bouge lentement. La lumière et l’ombre sont l’une dans l’autre. L’artiste a cherché à nous tromper : on peut croire que c’est tout et n’importe quoi. Tout a l’air imaginaire quand on regarde cette image.
Goundoba

Le cyanotype monte du blanc à des couleurs bleutées très foncées. L’artiste a réussi à disperser les couleurs sur le processus d’impression photographique. La personne a voulu mettre en avant la lumière. Elle a cherché à déformer l’image. Le procédé se constitue lentement pour mettre les reflets l’un dans l’autre sur cette œuvre d’art. Elle a cherché à nous tromper car c’est imaginaire. Elle a réussi à faire rêver des gens.
Bartholomé

Cette image représente un cyanotype avec des feuilles la couleur principale est le bleu et le blanc est la secondaire sur cette photo. La position des feuilles ne sont pas toujours répétitives. Les feuilles sont foisonnantes mais aussi les unes dans les autres. L’artiste voulu magnifier cette image en faisant un cyanotype. Est-il un rêve ou la réalité ?
Jennifer

Portfolio


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
346 articles | 90 522 visites depuis le début | popularité 5351