Grenoble - Ecole PAUL BERT primaire
Grenoble - Ecole PAUL BERT primaire > 2017-2018 > CM1/CM2 de Mme Pernot > Le jogging d’écriture > Jogging des 7 et 14 décembre : L’homme à l’oreille coupée.

Voici la consigne d’écriture :
Rédige une version détaillée de l’une des mésaventures de l’oreille du vieil homme comme si tu étais lui.

Il faisait froid au Canada, il y avait une tempête, je me suis abrité dans une grotte et là, devant moi, il y avait un ours blanc ! La tempête s’intensifiait tellement que même moi, Paul-Vincent, je ne pouvais pas la traverser. Alors l’ours s’est jeté sur moi et m’a dévoré l’oreille. Et voilà, maintenant vous saviez tout. A demain !
Flore

Je me suis fait arracher l’oreille quand j’étais en vacances à la plage. J’étais en train de bronzer quand j’ai vu un bateau qui flottait devant la côte .Alors je me suis mis à nager jusqu’à ce que je sois arrivé devant le bateau. J’ai grimpé et je suis allé dans une pièce. J’ignorais que c’était le bureau du chef des pirates et quand j’ai voulu toucher un des tableaux, il est entré dans la pièce et me l’a sectionnée avec ses grosses mains .Voilà comment je me suis fait arracher mon oreille. Ne me parlez plus de cette histoire !
Hiyam

Vous n’étiez pas là hier ? Bon d’accord écoutez- moi. J’avais 19 ans, j’étais parti avec mon copain Germain. On avait pris une petite embarcation, une bouteille de vin et un coussin. On a bu et rebu ! Germain s’est endormi sur le coussin. Et moi j’avais la fièvre et j’ai attrapé le scorbut. J’ai fermé les yeux avec la tête penchée vers la mer. Je crois qu’un rat est passé à côté de mon oreille l’a pris pour du fromage et l’a grignotée. Je me réveille et je vois la mer rouge mais pas à cause de son nom, non à cause de mon sang ! Voilà comment je l’ai perdue.
Kyra

C’était la veille de Noël, quand j’étais enfant, j’étais allé sur le port et j’ai vu un ami. Comme j’étais impatient d’avoir mes cadeaux, j’étais prêt à parier n’importe quoi : que j’allais avoir un dictionnaire de 21 kg. Lui ne me croyait pas, il croyait que je racontais n’importe quoi. Puis j’ai dit : « Je te parie mon oreille que je vais l’avoir ! » « D’accord, c’est ce qu’on va voir ! » dit-t-il. Le lendemain, j’avais eu tout ce que j’avais demandé au Père Noël sauf mon dictionnaire. Je revins sur le port avec des ciseaux, je coupai mon oreille et la lui donnai.
Thibault


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
346 articles | 90 645 visites depuis le début | popularité 4084