Grenoble - Ecole PAUL BERT primaire

les microbes

dimanche 22 mars 2015

LES MICROBES

 Il y a différents microbes :
- les virus par exemple le rhume, la grippe, on tousse, on a le nez qui coule, on éternue.

- les bactéries par exemple les otites, la varicelle. Il y en a partout, dans l’eau, la terre, le sable, la banquise, la classe…On en trouve dans le corps pour nous aider à digérer, dans les yaourts.

- les champignons que l’on trouve par exemple sur la croûte du fromage, dans le fromage bleu, dans les médicaments (pénicilline), la levure (qui fait gonfler la pain), il y en a aussi dans le corps pour nous aider à digérer les aliments.

 Comment ne pas transmettre les microbes ?
On peut tousser ou éternuer dans son coude ; si on le fait dans ses mains, il faut les laver.
Eviter de tousser ou éternuer sur les copains.
Il faut se moucher dans un mouchoir.

Lundi 26 janvier, nous avons fait quatre expériences.

Expérience1 : un groupe d’enfants s’est lavé les mains avec du savon, ne les a pas essuyées à la serviette collective, puis qui les a frottées avec du gel désinfectant. Ensuite, chaque enfant a posé ses doigts dans une boîte de pétris.

Expérience2 : un groupe d’enfants s’est lavé les mains avec du savon, ne les a pas essuyées à la serviette collective. Ensuite, chaque enfant a posé ses doigts dans une boîte de pétris.

Expérience3 : un groupe d’enfants a posé ses doigts dans une boîte de pétris sans se laver les mains.

Expérience4 : un groupe d’enfants a mis les mains dans un sac de sable ramassé dans le jardin public puis chaque enfant a posé ses doigts dans une boîte de pétris.

Nous avons placé les boîtes de pétris près de la fenêtre pendant cinq jours.

Vendredi 30 janvier, nous les avons observées.

Nous avons vu des taches blanches et des points noirs : des bactéries et des champignons. La maman de Gabin nous a dit que les microbes ne se voient pas à l’œil nu mais qu’il faut un gros microscope. Si on voit des taches c’est qu’il y en a beaucoup !

Nous avons observé que les microbes étaient très nombreux dans les boîtes où les mains avaient frotté le sable, et peu nombreux voire pas du tout dans les boîtes où les mains avaient été lavées avec du gel désinfectant.

Nous avons remarqué que même avec les mains non lavées, il y a peu de microbes : le matin, nos mains sont propres !


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
346 articles | 90 527 visites depuis le début | popularité 4213