Sassenage - Ecole Le château (élémentaire et maternelle)

La classe de Laurence et Maëva a travaillé autour du conte : Boucle d’or et les trois ours.
Les petits ont pu utiliser les notions de petit, moyen et grand pour leurs ateliers de langages, les moyens ont abordé les boucles, l’écriture, les labyrinthe, le langage ... et les grands ont parcouru beaucoup de domaines comme la pré-lecture, l’écriture, le graphisme, le tableau à double entrée, le langage...

Pour commencer, voici le texte intégral de l’album lu et relu en classe :


Boucle d’or était une toute petite fille aux cheveux bouclés et dorés, qui habitait avec sa maman une maisonnette près du bois. « Boucle d’or, lui avait dit sa maman, ne t’en va jamais seule au bois. On ne sait pas ce qui peut arriver, dans le bois, à une toute petite fille. » Un jour, comme elle se promenait au bord du bois, au bord seulement ! Boucle d’or vit briller sous les arbres une jacinthe bleue. Elle fit trois pas dans le bois et la cueillit. Un peu plus loin, elle vit une jacinthe blanche, plus belle encore que la bleue. Elle fit trois pas et la cueillit. Et, un peu plus loin, elle vit tout un tapis de jacinthes bleues et de jacinthes blanches. Elle y courut et se mit à faire un gros bouquet. Mais, quand elle voulut sortir du bois, tous les chemins étaient pareils. Elle en prit un au hasard et elle se perdit. Elle marcha longtemps, longtemps.... À la fin, bien fatiguée, bien triste, elle allait se mettre à pleurer quand, soudain, elle aperçut a travers les arbres une très jolie maison. Toute contente, Boucle d’or reprit courage et alla vers la maison. La fenêtre était grande ouverte. Boucle d’or regarda par la fenêtre. Et voici ce qu’elle vit : l’une à côté de l’autre, bien rangées, elle vit trois tables une grande table, une moyenne table et une toute petite table. Et trois chaises devant la grande table, une grande chaise ; devant la moyenne table, une moyenne chaise ; devant la petite table, une toute petite chaise. Et, sur chaque table, un bol de soupe : un grand bol sur la grande table ; un moyen bol sur la moyenne table ; un petit bol sur la toute petite table. Boucle d’or trouva la maison très jolie et très confortable, sentit la soupe qui sentait bon, et entra.
Elle s’approcha de la grande table, mais oh ! comme la grande table était haute Elle s’approcha de la moyenne table mais la moyenne table était encore trop haute. Alors elle alla à la toute petite table, qui était tout à fait juste. Boucle d’or voulut s’asseoir sur la grande chaise, mais voilà : la grande chaise était trop large. Elle essaya la moyenne chaise, mais crac... la moyenne chaise n’avait pas l’air solide. Enfin elle s’assit sur la toute petite chaise, et la toute petite chaise était tout à fait juste.
Elle goûta la soupe, mais, aïe comme la soupe du grand bol était brûlante ! Elle goûta la soupe du moyen bol, mais, pouah ! elle était trop salée. Enfin, elle goûta la soupe dans le tout petit bol, et elle était tout à fait à point. Boucle d’or 1’avala jusqu’à la dernière goutte. Boucle d’or se leva, ouvrit une porte, et voici ce qu’elle vit : elle vit, bien rangés, l’un à côté de l’autre, trois lits un grand lit, un moyen lit et un tout petit lit. Elle essaya d’atteindre le grand lit, mais il était bien trop haut. Le moyen lit ? Peuh ! il était trop dur. Enfin, elle grimpa dans le tout petit lit et il était tout à fait juste.
Cependant. les habitants de la jolie maison revinrent de promenade, et ils avaient très faim.
Ils entrèrent, et voilà : c’étaient trois ours un grand ours, un moyen ours et un tout petit ours.
Et tout de suite, le grand ours cria, d’une grande voix : « Quelqu’un a touché à ma grande chaise ! » Et le moyen ours, d’une moyenne voix : « Quelqu’un a dérangé ma moyenne chaise ! »
Et le tout petit ours, d’une toute petite voix, dit « Quelqu’un s’est assis dans ma toute petite chaise. » Puis le grand ours regarda son bol et dit : « Quelqu’un a regardé ma soupe ! » Et le moyen ours : « Quelqu’un a goûté à ma soupe ! » Et le tout petit ours regarda son bol et se mit à pleurer : « Hi, hi, hi ! quelqu’un a mangé ma soupe ! »
Très en colère, les trois ours se mirent à chercher partout. Le grand ours regarda son grand lit et dit : « Quelqu’un a touché à mon grand lit ! » Et le moyen ours : « Quelqu’un est monté sur mon moyen lit ! » Et le tout petit ours cria, de sa toute petite voix : « Oh ! voyez ! Il y a une toute petite fille dans mon tout petit lit. »
À ce cri, Boucle d’or se réveilla et elle vit les trois ours devant elle. D’un bond, elle sauta à bas du lit, et, d’un autre bond, par la fenêtre. Les trois ours, qui n’étaient pas de méchants ours, n’essayèrent pas de la rattraper. Mais le grand ours lui cria de sa grande voix : « Voilà ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman ! » Et le moyen ours, de sa moyenne voix : « Tu as oublié ton bouquet de jacinthes, Boucle d’or ! » Et le petit ours, de sa toute petite voix, eut la bonne idée de crier aussi « Prends le tout petit chemin à droite, petite fille, pour sortir du bois. » Boucle d’or prit le tout petit chemin à droite, et il conduisait bien vite hors du bois et juste à côté de sa maison. Elle pensa : « Ce tout petit ours a été bien gentil. Et pourtant, je lui ai mangé sa soupe ! »


Voici les productions des élèves de grande section réalisées en dictée à l’adulte, après plusieurs écoutes de l’histoire. La consigne était simple : "Raconte-moi Boucle d’or et les trois ours", et la maîtresse a écrit mot pour mot (et son pour son) ce qui lui était dicté.


Boucle d’or ne va jamais seule dans le bois. On ne sait pas ce qui arrive à une toute petite fille. Elle était seulement près du bois, elle vit une jacinthe bleue, fit trois pas et la cueillit. Un petit peu plus loin, elle vit une jacinthe blanche et la cueillit. Un petit peu plus loin, elle vit plein de jacinthes bleues et plein de jacinthes blanches et elle fesa un gros bouquet. Et tout à coup, Boucle d’or se perdit dans les bois. Elle allait pleurer.
Soudain elle aperçoit une maison. Boucle d’or reprit courage et rentra. La fenêtre était ouverte, elle sentit l’odeur de la soupe, et elle vit trois tables, l’une à côté de l’autre. Une grande table, une moyenne table et une toute petite table. Et elle vit trois chaises, une à côté de l’autre : une grande chaise, une moyenne chaise et une toute petite chaise. Et se metta devant la grande table mais oh ! Qu’elle était trop haute ! La moyenne table était un petit peu trop haute. La toute petite table, elle était parfaite. Elle s’assit sur la grande chaise mais elle était trop grande. La moyenne chaise de la moyenne table, elle était pas du tout solide. Elle s’assit sur la toute petite chaise et elle était parfaite. Elle goûta la soupe du grand bol, mais paf ! Elle était trop chaude ! Elle goûta la soupe du moyen bol mais elle était trop salée. Elle goûta la soupe du tout petit bol et elle était parfaite. Les trois ours arriva de leur promenade et voilà ! Il y avait un grand ours, un moyen ours et un tout petit ours. Boucle d’or voit trois lits bien rangés un à côté de l’autre. Elle vit un moyen lit, un tout petit lit et un grand lit. Boucle d’or s’allongea sur le moyen lit, il était trop dur. Elle s’allongea sur le petit lit, il était parfait, et le grand lit, il était trop haut.
Les grands ours regarda dans toute leur maison et le grand ours dit « quelqu’un s’est assis sur ma chaise ! » Le moyen ours dit « quelqu’un s’est assis sur ma chaise ! ». Le tout petit ours dit « quelqu’un s’est assis sur ma chaise ! » Le grand ours dit « quelqu’un a regardé ma soupe ! ». Le moyen ours dit « quelqu’un a gouté à ma soupe ! » Le tout petit ours dit « Quelqu’un a tout mangé ma soupe ! » Les grands ours monta jusqu’à la chambre et le moyen ours dit « quelqu’un s’est allongé sur mon lit ». Le tout petit ours dit « quelqu’un est endormi dans mon lit » et le grand ours dit « quelqu’un a défait mon lit »
Boucle d’or d’un bond descenda du lit et d’un autre bond par la fenêtre. Le grand ours dit « voilà ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman ! » Le moyen ours dit « Boucle d’or, t’as oublié ton bouquet de jacinthes ! » et le tout petit ours eut la bonne idée de crier lui aussi « Prend le tout petit chemin à droite, il te mettra hors du bois » Boucle d’or prend le tout petit chemin à droite et ça conduit bien hors du bois. Boucle d’or aperçut sa maison. Elle pensa « pourtant j’ai mangé la soupe à ce tout petit ours et pourtant il était bien gentil avec moi ! »


Elle se promenait au bord, après elle a vu une jacinthe bleue et elle fait trois pas. Elle voit une jacinthe blanche plus belle que la bleue et elle fait trois pas. Elle fait trois pas et elle voit un tapis de jacinthes blanches et de jacinthes bleues. Elle se mit à faire un gros bouquet. Après les chemins étaient tous pareils, elle était perdue.
Elle voit une maison et elle regarde par la fenêtre. Et sur la grande table il y avait un grand bol. Il y avait une grande chaise posée à côté de la table. Sur la moyenne table il y avait un moyen bol et une moyenne chaise posée à côté. Et il y avait un petit bol posé sur la petite table et il y avait une petite chaise posée à côté. Elle essaya la grande table mais elle était trop haute. La moyenne table elle était aussi trop haute. Elle essaya la petite table et elle était juste à point. Elle monta sur la grande chaise mais elle était trop haute. Elle monta sur la moyenne, elle était trop solide. Elle essaya la petite chaise, elle était bien. Elle gouta le grand bol, il était trop brulant. Elle gouta le moyen bol, il était trop salé. Elle gouta le petit bol, il était juste à point. Elle ouvre une porte et elle voit trois lits bien rangés à côté. Elle essaya le grand lit mais il était trop haut. Elle monta sur le moyen lit mais il était trop dur. Elle monta sur le petit lit et Boucle d’or s’est endormi.
Pendant ce temps, les habitants de cette maison sont revenus de la promenade. Le grand ours dit « quelqu’un a touché à ma chaine ! » Le moyen ours dit « quelqu’un a monté sur ma chaise ! » Le petit ours dit « quelqu’un s’est assis dans ma chaise ! » Le grand ours dit « quelqu’un a regardé ma soupe ! » Le moyen ours dit « quelqu’un a gouté à ma soupe ! » et le petit ours pleure parce que il y quelqu’un qui a mangé toute sa soupe. Le grand ours ouvre une porte et il dit « quelqu’un a touché à mon lit ! » Le moyen ours a dit « quelqu’un est monté sur mon lit ! » et le petit ours crie de sa petite voix « regardez ! Il y a une petite fille dans mon lit ! »
Boucle d’or ouvre un oeil et elle voit trois ours. Et Boucle d’or fait un saut pour sauter de son lit et un autre saut pour sauter à la fenêtre. Le grand ours dit « voilà quand on n’écoute pas sa maman ! » et le moyen ours il a dit « tu as oublié ton bouquet de jacinthes bleues et de jacinthes blanches ! » et le petit ours a eu une bonne idée de crier. Il dit « prends le tout petit chemin à droite, petite fille ! » Boucle d’or a pris le petit chemin à droite et elle est revenue à sa maison. Elle va dans les bras de sa maman et elle lui dit « ce petit ours était bien gentil mais je lui ai mangé toute sa soupe ! »


Elle dit la maman « va pas dans le bois, va pas te perdre ! » Elle est dans le bois.
Elle vu une petite maison et allé dans la petite maison. Elle vu une fenêtre ouverte. Ouverte la petite maison. Le grand bol était pas bon. Le moyen bol était sucré. Le petit bol était bien. Elle est allée dans la chambre, essayé le grand lit il était trop haut. Le moyen lit était trop dur. Et le petit lit était bien. Et la petite fille est allée sur le petit lit et dormit. Le grand ours dit « quelqu’un a touché à la chaise ! » Il dit le moyen « quelqu’un a cassé la chaise de moyen ours » Et le petit ours il dit « quelqu’un a tout bu le bol ! » Il dit le grand ours « quelqu’un a regardé la soupe ! » Le moyen bol quelqu’un a gouté la soupe. Et quelqu’un a touché la chaise de petit. Il dit le grand ours « quelqu’un a touché sur le lit » Le moyen « quelqu’un a touché sur le lit de moyen » Il dit le petit « regardez, petite fille ! »
Et boucle d’or sauté dans la fenêtre. Il dit les trois ours « oublié le paquet de fleurs ». Il dit le petit ours « passe dans le petit chemin et sort le bois » Et après voit la maison de la maman de Boucle d’or.


Il était une fois une toute petite fillette qui vivait dans le bois. Sa maman disa « Boucle d’or, ne t’en va pas toute seule hors du bois, on ne sait pas ce qui peut arriver à une toute petite fillette comme toi ! » Un jour, comme Boucle d’or se promenait au bord du bois, seulement au bord, elle vit briller en dessous d’un arbre une jacinthe bleue. Elle fit trois pas dans le bois et la cueillit. Un peu plus loin, elle vit une jacinthe blanche encore plus belle que la bleue. Elle fit trois pas dans le bois et la cueillit. Un peu plus loin elle vit tout un tapis de jacinthes blanches et bleues. Elle y courut et elle se mit à faire tout un gros bouquet. Mais quand elle voulut sortir du bois les chemins étaient tous pareils. Elle en prit un et se perdit. Elle allait se mettre à pleurer mais soudain elle vit une toute petite maison. La fenêtre était grande ouverte. Elle sentit la soupe qui sentait bon et elle rentra. Elle vit bien rangées trois table : une grande table, une moyenne table et une toute petite table. Elle essaya d’aller à la grande table mais hou ! Comme elle était trop haute ! Elle essaya la moyenne table mais elle était encore trop haute. Enfin, elle essayait la toute petite table et elle était tout à fait juste. Elle vu trois bols : un sur la grande table, un sur la moyenne table et un sur la toute petite table. Elle goûta la soupe du grand bol mais ouille ! Elle était trop chaude ! Elle essaya la soupe du moyen bol mais pouah ! Elle était trop salée ! Enfin elle essaya la soupe du tout petit bol et elle était tout à fait juste. Boucle d’or l’avala jusqu’à la dernière goutte. Elle essayait la grande chaise mais elle était trop large. Elle essayait la moyenne chaise mais, crac ! La moyenne chaise n’avait pas l’air solide. Enfin elle essaya la toute petite chaise et elle était tout à fait juste. Enfin Boucle d’or ouvrit une porte. Voici ce qu’elle vit : trois lits bien rangés l’un à côté de l’autre. Elle essaya le grand lit mais il était trop haut. Elle essaya le moyen lit mais il était trop dur. Et enfin elle essaya le tout petit lit et il était tout à fait juste. Boucle d’or s’endormit.
Enfin les habitants de la jolie maison revenaient de promenade. Et c’était trois ours. Le grand ours regarda son bol. De sa grande voix l’ours disa « quelqu’un a regardé ma soupe ! » Le moyen ours de sa moyenne voix disa « quelqu’un a goûté ma soupe ! » Et le tout petit ours de sa toute petite voix pleura en disant « quelqu’un a mangé toute ma soupe ! » Enfin le grand ours ouvra la porte et regarda son lit. « Quelqu’un a touché mon lit ! » Et le moyen ours, de sa moyenne voix disa « quelqu’un est monté dans mon lit ! » Et le tout petit ours de sa toute petite voix disa « regardez, j’ai une toute petite fillette dans mon tout petit lit ! »
A ce cri, Boucle d’or se réveilla, sauta du lit et par un autre bond, par la fenêtre. Boucle d’or courut, le grand ours de sa grande voix cria « voilà ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman ! » et le moyen ours de sa moyenne voix disa « Boucle d’or tu as oublié ton bouquet de jacinthes ! » Et le tout petit ours a eu la bonne idée de crier aussi en disant « prends le tout petit chemin à droite toute petite fillette ! » Et il emmenait bien hors du bois et juste à côté de sa maison. Boucle d’or disa à sa maman « Ce tout petit ours a été bien gentil. Pourtant je lui ai mangé sa soupe ! »


Sa maman elle lui dit de pas aller dans la forêt. Après elle est au bord du bois. Après elle voit une jacinthe blanche. Après elle voit une jacinthe bleue. Après elle voit une jacinthe blanche et bleue. Et après elle se perd dans les bois. Et après elle aperçoit une maison. Après elle regarde par la fenêtre. Après elle voit un grand bol, après un moyen bol, après un petit bol, une grande table, une moyenne table et une petite table. Après une grande chaise, après y a trois lits. Après elle essaie de monter sur le grand lit. Après il monte sur le moyen mais il est trop dur. Après y monte sur le petit lit et après y a les trois ours. Après le grand ours il dit « quelqu’un a touché à ma chaise ! » Et le moyen ours « quelqu’un a touché à ma chaise ! » Après le petit ours « quelqu’un a touché à ma chaise ! » Après le grand ours « quelqu’un a touché à mon lit ! » Le moyen ours « quelqu’un est monté sur mon lit ! » Le petit ours a vu une petite fille dans le lit. Elle sauta d’un bond et d’un autre bond elle coura, le grand ours dit « c’est comme ça qu’on n’écoute pas sa maman ! » et après le moyen ours y dit « t’as oublié ton bouquet de fleurs » et le petit ours y dit « prends le chemin à droite pour sortir du bois. » Et elle arrive à sa maison.


Y avait une petite fille qui s’appelait boucle d’or. Ne va jamais dans le bois, on sait pas ce qui peut arriver dans le bois. Elle a trouvé une jacinthe bleue, une jacinthe blanche encore plus belle que l’autre. Tous les chemins étaient pareils. Elle a pris un au hasard et elle se perdit. Après elle pleura.
Elle a vu à travers les arbres une très jolie maison. Les fenêtres étaient toutes ouvertes. Trois tables et trois bols et trois chaises. Elle trouva que la maison était bien confortable. Elle approcha de la grande table et elle était trop haute. La moyenne table elle était encore trop haute et la petite table était bien. Elle essaya la grande chaise mais elle était trop large, elle essaya la moyenne chaise mais crac ! Elle était pas solide ! La petite chaise était bien. Elle a goûté la soupe du grand bol mais elle était trop brulante. Et la moyenne soupe du moyen et la toute petite soupe était très bien. Elle l’avala jusqu’à la dernière goutte. Elle a ouvrir une porte et elle a trouvé trois lits. Elle essaye de grimper sur le grand lit mais elle a pas encore réussi, sur le moyen lit mais il était trop dur, sur le tout petit lit, il était bien et elle s’endorma.
Les trois ours qui avaient très faim revena de la promenade. Le grand ours regarda son bol « quelqu’un a regardé ma soupe ! » Et le moyen ours de sa voix « quelqu’un a goûté ma soupe ! » et le tout petit ours regarda son bol et pleura. Et le grand cria de sa voix « quelqu’un est assis sur ma chaise ! » et le moyen ours cria de sa moyenne voix « quelqu’un est assis dans ma chaise ! » et le tout petit ours de sa petite voix « quelqu’un s’est assis dans ma chaise ! » Les trois ours ouvrirent une porte « quelqu’un est grimpé sur mon lit ! » de sa grande voix, et le moyen ours il dit que quelqu’un est monté sur mon lit. Et le tout petit ours de sa toute petite voix « y a une fille dans mon lit ! »
Boucle d’or se réveilla et elle ouvrit les yeux et voit les trois ours, elle sauta du lit et par la fenêtre. Le grand ours « voilà ce qu’on n’écoute pas sa maman ! » et le moyen qui crie « t’as oublié ton bouclé de jacinthes » et le petit ours aussi peut crier « prends le tout petit chemin à droite, petit fille, pour sortir du bois. » Elle a pris le chemin à droite et elle conduisait bien hors du bois.


Il était une fois une petite fille qui s’appelait Boucle d’or. Une fois sa mère lui disa « T’en va jamais seule au bois, on sait pas qu’est ce qui peut arriver à une toute petite fille. » Un jour elle se promenait juste à côté du bois. Elle vu une jacinthe bleue dans les bois, elle fesa trois pas et la cueillit. Elle vu encore plus loin une jacinthe blanche, fu trois pas et la cueillit. Elle vu tout un tapis de jacinthes bleues et de jacinthes blanche, fesi trois pas et la cueillit. Tous les chemins étaient pareils, elle en preni un au hasard et se perdit. Elle marchait longtemps, longtemps.
Quand elle allait se mettre à pleurer, elle vu une maison. La fenêtre était grand ouverte. Elle reprend courage. Elle regarda par la fenêtre et voilà ce qu’elle vit : trois tables bien rangées, trois bols sur les tables et elle rentrait. Elle vu trois chaises bien rangées. Elle voulut s’assoir sur la grande chaise mais elle ét ait bien trop large. Elle voulait sur la moyenne chaise mais crac ! Elle a l’air pas solide. Elle s’assied sur la toute petite chaise et elle était juste parfaite. Elle voulait goûter le grand bol de soupe mais il était bien trop chaud. Elle voulait goûter le moyen bol de soupe mais peuh ! Il était trop salé ! Elle voulait goûter le tout petit bol et il était juste parfait. Elle l’avala jusqu’à la dernière goutte. Quand elle avait bien fini le bol, elle ouvra une porte au hasard, elle vit trois lits bien rangés. Elle voulait s’allonger sur le grand lit, il était bien trop haut. Elle voulait faire une sieste sur le moyen lit, mais peuh ! Il était trop mou ! Elle monta sur le tout petit lit, elle était juste parfaite. Elle s’endormit.
Les habitants de la maison revenaient de promenade. Et voilà, c’était trois ours ! Le grand ours cria de sa grande voix « quelqu’un a dérangé ma chaise ! » Le moyen ours disa « quelqu’un s’est assis sur ma chaise ! » Le tout petit ours de sa toute petite voix disa « quelqu’un s’est assis sur ma chaise ! » Les ours, bien en colère. Le grand ours regarda son lit et sa grande voix disa « quelqu’un a dérangé mon lit ! » Le moyen ours disa « quelqu’un s’est allongé sur mon lit ! » Le tout petit ours disa de sa toute petite voix « Regardez dans mon tout petit lit ! Il y a une toute petite fille ! »
De ce cri, Boucle d’or se réveilla, elle sauta un bond de son lit et un autre bond par la fenêtre. Les ours qui étaient pas des méchants ours, essayaient pas de la rattraper. Le grand ours, de sa grande voix « voilà qu’est ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman ! » Le moyen ours, de sa moyenne voix, cria « Boucle d’or, tu as oublié ton bouquet de jacinthes ! » Le tout petit ours a eu la bonne idée de crier « Prends le tout petit chemin à droite, petite fille ! » Elle preni le tout petit chemin à droite et il conduisait bien vite hors du bois et juste à côté de sa maison.


« Fais attention dans les bois ! » et après elle alla dans les bois. Elle alla pleurer. Soudain elle voya une maison avec trois bols. Un bol d’un grand ours, d’un moyen ours, d’un petit ours, et avec trois tables : une grande table, une moyenne table avec une petite table. Avec une grande chaise, une moyenne chaise, une petite chaise et avec trois lits : un grand lit, un moyen lit et un petit lit. Et elle mangea la soupe jusqu’à la dernière goutte. Elle essaya le grand lit mais il était trop haut. Elle essaya le moyen lit mais il était trop dur. Elle essaya le tout petit lit, il était tout à fait juste. Les ours reviennent de leur promenade : un grand ours, un moyen ours et un tout petit ours. Ils regarda la chaise et le grand ours dit « quelqu’un a touché ma chaise ! » et le moyen ours « quelqu’un s’est assis sur ma moyenne chaise. Le tout petit ours « quelqu’un s’est assis sur ma chaise ! » Il goûta leur soupe, ils disent « quelqu’un a regardé ma soupe ! » et le grand ours « quelqu’un a goûté ma soupe ! » Le tout petit ours se met à pleurer. Il regarda dans leur chambre « quelqu’un est monté sur mon lit », dit le grand ours. « Quelqu’un est monté sur mon lit » dit le moyen ours. Et le petit ours de sa toute petite voix dit « regardez dans mon lit, il y a une toute petite fille ! »
Elle a regardé les ours, elle a sauté du lit et un autre bond par la fenêtre. Mais les ours qui n’étaient pas des méchants ours, n’essayèrent pas de la rattraper. Et le grand ours dit « voilà ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman ! » Et le moyen ours dit à Boucle d’or « Tu as oublié ton bouquet de jacinthes ! » et le tout petit ours cria aussi de sa toute petite voix « Prends le tout petit chemin à droite pour sortir du bois ! »


La maman dit à la fille de pas s’en aller dans la forêt. Elle s’est en allée dans les bois. Elle trouva une maison jolie la fenêtre ouverte. Elle goûta la grande soupe, la moyenne soupe et la petite soupe. Elle trouva une chambre et les ours étaient en train de faire une balade. Ils sont rentrés. Il rentra dans la cuisine. Il va dans la chambre « quelqu’un a touché à mon lit ! » Il sauta par la fenêtre. Et le petit ours disa « Prends le chemin à gauche, c’est grave quand on n’écoute pas sa maman ! »


Boucle d’or elle a ramassé des fleurs. Elle est allée dans la maison des ours et elle a trouvé un grand bol, un moyen bol et un petit bol et à côté il y a une grande chaise, une moyenne chaise et une petite chaise. Et après elle a trouvé un grand lit, un moyen lit et un petit lit. Après elle est montée sur le grand lit, il était trop dur. Elle est montée sur le moyen lit, il était trop mou. Elle est allée sur le petit lit et ensuite elle s’est endormie. Et après quand elle a vu les trois ours elle a sauté par la fenêtre. Ensuite elle a pris le petit chemin à droite et elle a retrouvé sa maison.


Une petite fille aux cheveux bouclés et dorés habitait une jolie maison. « Boucle d’or, ne t’en va jamais seule au bois, on sait pas ce qui peut arriver à une petite fille ! » Elle allait au bord du bois, seulement au bord. Elle voit une jacinthe bleue, elle fait trois pas et la cueillit. Elle voya une jacinthe blanche, elle fit trois pas et la cueillit. Elle voya tout un tapis de jacinthes bleues et de jacinthes blanches. Il y avait tous les chemins pareils, elle en prit un au hasard et elle se perdit.
A la fin, bien fatiguée, elle trouva une jolie maison. Elle voya la fenêtre grande ouverte, elle sentit la soupe qui sentait bon et entra. Elle voya trois tables, elle voulait s’approcher de la grande table mais elle était trop haute. Elle voulait s’approcher de la moyenne table, elle était encore trop haute. Elle alla à la toute petite table, elle était tout à fait juste. Elle vu trois chaises à côté, elle essayait de s’assoir sur la grande chaise mais elle était trop large. Elle voulait s’assoir sur la moyenne chaise mais crac ! La chaise elle était pas très solide. Elle allait à la toute petite chaise, elle était tout à fait juste. Elle voya trois bols de soupe : un sur la grande table, un sur la moyenne table et un sur la petite table. Elle goûta la soupe du grand bol mais elle était trop chaude. Elle goûta la soupe du moyen bol mais elle était trop salée. Elle goûta la soupe du petit bol, elle était tout à fait juste.
Et elle ouvra une porte, elle voya bien rangés trois lits : un grand lit, un moyen lit et un tout petit lit. Elle essaya de monter sur le grand lit mais il était trop haut. Elle essaya d’aller sur le moyen lit mais il était trop dur. Elle alla sur le tout petit lit, il était tout à fait juste.
Et les habitants de cette maison ils revenaient de la promenade. Il regarda « quelqu’un est monté sur ma chaise ! » La maman ours « quelqu’un a touché à ma chaise ! » Et le petit ours il dit que quelqu’un s’est assis sur ma toute petite chaise. Le grand ours dit « quelqu’un a goûté à ma soupe ! » Le moyen ours dit « quelqu’un a goûté à ma soupe ! » et le tout petit ours « quelqu’un a tout mangé ma soupe ! » Il se mit à chercher partout. Le grand ours il dit « quelqu’un a dérangé mon lit ! » La maman ours elle dit « quelqu’un est monté sur mon lit ! » « Regardez, une toute petite fille dans mon tout petit lit ! »
Elle sauta d’un bond par le lit et un autre bond par la fenêtre. Le grand ours de sa grande voix il disa « voilà ce qui arrive quand on n’écoute pas sa maman ! » Le moyen ours, de sa moyenne voix « t’as oublié ton bouquet de jacinthes, Boucle d’or ! » Le petit ours a la bonne idée de crier aussi « Prends le tout petit chemin à droite, petite fille, pour sortir du bois ! » Il conduit bien vite hors du bois. « Le petit ours était bien gentil mais pourtant je lui ai mangé sa soupe ! »


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
197 articles | 239 157 visites depuis le début | popularité 1883