Fontaine - Ecoles Marcel Cachin élémentaire et maternelle

Suite à la découverte de la technique de l’Azurée pour vivre, il y a eu procès dans la classe = Les fourmis Myrmicas sont-elles victimes ou coupables de négligence ?

Voici les arguments des uns et des autres :

Les victimes : les fourmis
Objet de la plainte : la chenille de l’Azurée a mangé les larves, nos enfants ...

- L’Azurée nous a trahies
- Elle s’est déguisée pour nous tromper
- Nous l’avons protégée, sans nous, elle aurait été mangée par des oiseaux ou d’autres fourmis
- Nous l’avons hébergée au chaud pour passer l’hiver
- Grâce à nous, cette espèce peut vivre
- Vous auriez pu nous demander de vous donner quelques larves plutôt que de venir vous servir ainsi.
- Il faudrait revoir l’éducation que vous donnez à vos enfants : vous les laissez agir seuls, ils n’ont reçu aucune éducation, ne savent pas où est le bien et le mal. Il serait temps de les éduquer !

... et c’est comme cela qu’elle nous remercie ?

Les arguments de l’Azurée =
- C’est la vie : c’est la loi de la nature, nous n’y pouvons rien. Notre objectif est de rester vivants !
- Nous ne sommes pas responsables des odeurs qui nous émettons ou des bruits que nous faisons.
- Il faudrait faire un peu moins confiance à votre odorat et ouvrir un peu plus vos yeux !
- N’exagérez pas, nous n’avons pas mangé tout le monde ! Et puis, nous avions faim ! Avez vous oublié qu’en échange, nous vous avons donné du miellat !
- Regardez un peu : votre reine pond des larves toute l’année, en permanence, pendant 15 ans : nos femelles pondent une fois dans l’année et encore, un oeuf dans chaque fleur de sanguisorbe, vous vous rendez compte du travail délicat ! Nos oeufs sont bien plus précieux que les vôtres.
- Nous avons juste pondu des oeufs, ensuite nos enfants se sont débrouillés seuls, nous ne sommes plus responsables de leur comportement.
- nous n’avons pas mis à sac votre fourmillière ; nous sommes restés dans la nurserie, nous n’avons rien détruit, juste mangé ...

Aux termes de 4 procès retentissants (avec coups de marteau à l’appui de la part du juge pour se faire entendre) , l’Azurée a été déclarée coupable par trois fois et le dernier procès a mis en évidence de fortes négligences de la part des fourmis : il a été classé sans suite.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
1 753 articles | 228 980 visites depuis le début | popularité 24794