Fontaine - Ecole Jules Ferry élémentaire

L’animation sur les paysages

Les 6, 13 et 20 juin 2013, Marie-José, l’animatrice de l’association « Paysages de France », est venue dans notre classe l’après-midi.

La première séance

Nous avons eu notre cahier du paysage à remplir.
Première activité : nous pouvions choisir entre 4 paysages différents celui que nous préférions. Il y avait le choix entre un paysage de mer, de montagne, de campagne ou de rivière.
Ensuite, nous avons cherché celui qui était préféré par le plus d’enfants de la classe. C’est la mer.

Qu’est-ce qu’un paysage ?
Un paysage peut être joli pour certains et pas pour d’autres. Un paysage est un endroit que nous voyons de loin. Une ville aussi est un paysage.

On a reconstitué le puzzle d’un paysage. Chaque groupe d’enfants en avait une partie à assembler. Cela nous a appris à connaître les différents plans du paysage et nous avons bien aimé cette activité.
Le premier plan est ce qui se trouve le plus près de nous. Le deuxième nous montre des éléments un peu plus éloignés. A l’arrière-plan, on voit ce qui est le plus loin de nous. Le ciel n’est pas un plan car il est partout.

La deuxième séance

Nous sommes allés sur la digue, pas très loin de l’école.
Marie-José nous a prêté un bandeau pour mettre sur les yeux et nous avons écouté les bruits de notre environnement. Nous avons entendu une grenouille, le Drac, les oiseaux, les voitures et le vent dans les herbes. C’était bien.

Ensuite, Marie-José nous a prêté un viseur à mettre sur un pied, puis elle nous a distribué des petits cartons avec des couleurs. Nous devions la retrouver dans le paysage. Ensuite, il fallait retrouver plusieurs formes différentes.

Enfin, nous avons fait un croquis du paysage. La vue était belle. Cette activité était plutôt facile. Il fallait commencer par tracer les lignes des différents plans, puis on pouvait placer les détails. Nous avons bien aimé.

Comme il faisait très chaud, nous sommes rentrés un peu plus tôt, ce qui nous a permis de commencer à colorier nos dessins.

La troisième séance

Sur une petite photo en noir et blanc du paysage vu depuis la digue, nous devions tracer au feutre les lignes des différents plans puis les colorier bien proprement. C’était un peu long.

Par groupes, nous avions 4 dessins du même paysage, mais à des époques différentes. Il fallait retrouver l’ordre des dessins pour comprendre comment le paysage avait évolué. Tout ce qui est fabriqué par l’homme donne un paysage artificiel, et c’est surtout des transformations dues aux hommes que l’on a trouvées.

Pour finir, nous avons continué à colorier notre dessin du paysage fait sur la digue, en s’appliquant et sans laisser de blanc.


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
10 articles | 3 396 visites depuis le début | popularité 69