Brion - Ecole du temps qui passe

Le conte de Fanny

mardi 9 novembre 2010

Jonathan le berger

Il était une fois un jeune berger qui s’appelait Jonathan. Il était très pauvre et sur tout très très triste car son père venait de mourir. Le garçon était rouquin avec les yeux verts et des taches de rousseur. Jonathan était aussi très malheureux car tout le monde se moquait de lui à cause de ses taches de rousseur et, surtout, de sa peur bleue des araignées...

Alors, pour se consoler de ses malheurs, il décida de partir à la recherche d’une femme riche. Il avait entendu, dans une légende, qu’une princesse était gardée par un être mi-homme mi-araignée. Il décida de découvrir cette princesse.

En chemin, il rencontra un vieillard qui habitait dans la montagne et qui s’appelait Jack. Il lui indiqua le chemin de la grande falaise où était gardé la princesse.

Sur son chemin, il rencontra un jeune aventurier qui s’appelait Johan. Johan était brun avec les yeux marron, il décida de l’accompagner car il était passionné par sa quête.

Sur le flanc de la falaise, une grosse pierre leur tomba dessus. Mais, ensemble, ils en vinrent à bout.

Malheureusement, ils eurent un peu peur quand ils virent des vautours tourner autour du sommet de la falaise.

Ils parcoururent encore vingt-deux lieux et, plus ils avançaient, plus le paysage était dégoûtant. Au début, une mare de boue, plus loin ils rencontrèrent une mare de sang et de crânes.

En haut de la falaise, il y avait une énorme porte où l’on devait trouver le code pour entrer. Ils cherchèrent, cherchèrent, cherchèrent, mais ne trouvèrent rien. Alors, au moment où ils allaient renoncer, Jonathan se rappela que, dans la légende, le méchant s’appelait Thierry. Et alors la porte s’ouvrit ; c’était le bon code. Enfin, ils entrèrent et se retrouvèrent nez à nez avec... Thierry. Il était tout poilu, normal c’était un homme-araignée ; il avait un casque qui couvrait son cerveau, des oreilles d’elfes et des ongles aussi grands que des lames de couteaux.

Mais Thierry, au lieu de se jeter sur eux, proposa une partie d’échecs (méchamment). Si Jonathan gagnait, il aurait la vie sauve, avec la princesse.Ils jouèrent la partie. Jonathan gagna la partie, mais au lieu de le laisser partir avec la princesse, il l’assomma et l’enferma avec elle, mais avec un boulet au pied. Heureusement pour eux, Johan les avait suivis et avait déniché les clefs. Il les délivra mais, malheureusement pour eux, le tintement des clefs avait réveillé Thierry qui dormait Au moment où ils allaient sortir, Thierry se jeta sur eux. Alors Jonathan prit son courage à deux mains et enleva le casque de Thierry et Johan frappa le cerveau de Thierry qui s’écroula, mort.

Jonathan, Johan et la princesse qui s’appelait Evangéline (et avait les yeux bleus, les cheveux blonds, longs et bouclés ) rentrèrent chez Jonathan et plus personne ne se moqua de lui. Ils organisèrent une fête en l’honneur de leur mariage. Ils eurent six enfants et vécurent heureux jusqu’à la fin de leurs jours avec Johan et leur enfants.

Fin

Portfolio


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
58 articles | 3 967 visites depuis le début | popularité 267