St Just Chaleyssin - Ecole primaire Pierre Scize

Support : extrait du poème "Une goutte d’eau"

Une goutte d’eau est tombée du ciel (bruit de langue)

Et sur mon carreau, là, elle ruisselle, (langue+doigts)

Elle glissera dans le caniveau, (frottement de cuisse + paille dans l’eau)

Pour aller grossir un petit ruisseau, (langue, doigts, cuisses, paille +pieds)

Ce petit ruisseau devenant rivière, (paille + bouteillophone)

Rejoindra un jour les bords de la mer. (tous les bruits)

Mise en œuvre :

6 enfants ont lu une phrase chacun.

6 enfants ont "mené" le groupe.

Pour l’occasion, les élèves ont crée des baguettes afin de pouvoir expérimenter chacun le son sur les "bouteillophones" : baguettes avec bouchons en liège, en plastique etc...

La classe avait mis au préalable des codes en place pour que chacun sache ce qu’il avait à faire, le meneur devant réutiliser ces codes pour faire naître le son.

Pour faire les bruits d’eau, nous avons utilisé : la langue, les doigts, les jambes, les pieds, une paille dans de l’eau, les bouteillophones.

Nous avons également joué avec le volume sonore, en faisant rentrer un, puis deux, puis trois élèves..., afin de créer un Crescendo (de plus en plus fort) et inversement, en enlevant un, puis deux, puis trois élèves...pour créer un Decrescendo (de moins en moins fort).


| Plan du site | Connexion | Espace privé | Aide | Contacts et mentions légales | &
135 articles | 59 998 visites depuis le début | popularité 410